Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue 1

Apejes : une victoire pour remonter la pente

Camfoot

Logé dans les profondeurs du classement (14e) après deux journées pendant lesquelles, le vainqueur de la Coupe du Cameroun 2016 peine à trouver la bonne formule pour exploser, la victoire est un impératif pour le club chéri de la Mefou et Akono dimanche à domicile.

Le 4 mars 2017
commentaires

Apejes veut se relancer ! Conscient de ce que son 14e rang au classement après deux journées de championnat n’est pas digne d’une équipe africaine de sa stature, les Académiciens de Mfou veulent mettre toutes les chances de leur côté pour filer du bon coton demain après-midi sur la pelouse défraichie du stade militaire de Yaoundé. Avec seulement un point au compteur, les protégés du président Léon Aimé Zang n’ont pas droit à l’erreur et sont plus que jamais déterminés à offrir cette victoire aux nombreux supporters. Eux qui ont soif de cette étincelle qui permettra au club de grappiller quelques places dans ce classement qu’Eding de la Lékié conduit sous ses nouveaux attributs de petit poucet aux grandes ambitions. Le coach Herman Oumarou Sokba de qui on attend la recette miracle, a d’ailleurs tout misé dans la qualité de son effectif mais aussi dans le discours qui s’appuie sur la maxime : « apprendre à grandir en s’imposant avec la manière  ».

David Eto’o a faim de buts

Mais en face, il y a Union de Douala dont l’ambition est de détrôner l’actuel leader et caracoler en tête du classement (pour l’éternité). Pour y parvenir, les trois points de cette rencontre restent l’objet de la quête. David Eto’o et ses camarades qui ont promis une saison moins tourmentée et plus riche en buts que la dernière, débarquent à Yaoundé pour renverser le jeune premier Apejes de Mfou. Une mission Kamikaze dont l’issue (heureuse) ferait certainement plaisir au président Franck Happi. Comme arguments, l’expérience de plusieurs décennies qui a finalement consacré le club des verts et blancs comme le vétéran de ce championnat d’élite. « Nous avons fait le bilan de l’année passée. Je crois qu’on a raté une année, et l’année passée on a tergiversé mais cette année il n’est pas question qu’on ne soit pas champion du Cameroun, et pour cela il nous faut gagner des matchs à l’extérieur. Les équipes qui joueront seront pratiquement les mêmes parce qu’on maîtrise notre effectif. Ce n’est plus le moment de tergiverser, on fait confiance à ceux qui auront l’état d’esprit de ce qu’on veut  », dixit Dialo Siéwé dont l’optimisme n’a pas bougé d’un iota.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches