Tombi veut-il la peau du Général Sémengué ?

Camfoot

Tombi A Roko ne supporterait pas ceux qu’il ne peut contrôler, ou ceux qui ne l’ont pas supporté lors de sa campagne pour la Présidence de la Fédération Camerounaise de Football. Le Général Semengué aurait acté de manière à favoriser la perception que les comptes de la fédération étaient bloqués par ses démêlées judiciaires avec Abdouraman Hamadou.

Le 19 mars 2016
commentaires

Une indélicatesse peut être qui empêchera que se tiennent les élections du Président de la LFPC.

Réunis le 17 mars à Yaoundé, les membres du comité exécutif de la Fécafoot (18 sur 19) ont tablé sur plusieurs points qui ont abouti à 14 grosses résolutions. Parmi ceux-ci, le point numéro 5 interroge. Les membres du comité ont donné le feu vert à Tombi a Roko Sidiki pour mettre sur pied un Comité Provisoire de Gestion pour un mandat d’un an, donc jusqu’en mars 2017, et de nommer de nouveaux dirigeants. Une résolution qui laisse présager la fin du règne du Général Semengue à la tête de la LFPC.

Nommé par l’ex président de la Fécafoot, Iya Mohamed, le Général Semengue avait fait son lit et s’y est couché. À la faveur de plusieurs prorogations, le haut gradé de l’armée camerounaise avait toujours bénéficié de la faveur des autorités fédérales et du Minsep. C’est ainsi qu’au plus profond de la crise qu’a traversé le football camerounais (2013-2015, avec le passage du comité de normalisation), le président de la ligue sera maintenu à son poste à plusieurs reprises. Alors que tout le monde le croyait partir avant le début de la présente année sportive, il sera maintenu cette fois ci par l’actuelle équipe que pilote M. Tombi a Roko pour un mandat qui devrait prendre fin en Avril de cette année avant la régularisation normale que devait sonner les élections.

Le Général avait déjà indiqué qu’il briguerait l’élection et le bureau électoral avait déjà été mis sur pied. Mais cette possibilité a été écarté jeudi au cours de la réunion du comité exécutif de la Fécafoot.

Les raisons de la mise sur pied d’un Comité de Gestion Provisoire à l’heure actuelle n’est pas connue.

Partira t-il ou pas ?

Nous nous sommes rapprochés de la Ligue pour avoir leur réaction. Pauline Thérèse Manguèle que nous avons eu au téléphone nous explique que « cette résolution ne nous concerne en rien. Nous avons une équipe qui travaille et elle ira jusqu’au bout. Si on veux nous remplacer en cours du championnat, ok ; on verra bien ».

C’est aussi l’avis d’un entraîneur de football que nous avons contacté. « Si vous ne voulez pas que les choses se détériorent davantage, touchez le général Semengue et vous saurez... On va tout lui reprocher, mais il fait de son mieux. Sans argent, il tient le coup avec l’aide du président Biya. Et puis, pourquoi le destituer en plein championnat ? »

On verra si d’ici l’assemblée générale de la semaine prochaine à Buéa, les positions vont se rapprocher. Tombi peut-il se permettre le luxe de ne pas reconduire le Général ? On le saura certainement bientôt.

Karl Jaspers


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches