• Accueil
  • Actualités
  • Thierry Mettomo : « Atouba Yazid Emane peut être l’hirondelle qui annonce le (...)

Interview

Thierry Mettomo : « Atouba Yazid Emane peut être l’hirondelle qui annonce le printemps »

Camfoot

Entraîneur de football, titulaire d’une Licence A fédéral, il analyse le jeu de la sélection nationale A’ qui affronte la Côte d’Ivoire samedi en quarts de finales du Championnat d’Afrique des nations (Chan). Pour le consultant sportif, le sociétaire de Coton sport de Garoua, désigné en trois sorties consécutives « Homme du match Caf », pourrait être la clé de la qualification des poulains de Martin Ndtoungou Mpilé aux demi-finales.

Le 28 janvier 2016
commentaires

Sur quels leviers devrait actionner l’équipe nationale du Cameroun pour faire la différence face à la Côte d’Ivoire ?

La différence doit se faire dans l’élaboration du jeu et surtout la fraîcheur physique car vous n’êtes pas sans savoir que les camerounais ont passé plus de 3 mois sans véritable compétition. Pour ce match, les kinésithérapeutes et les préparateurs physiques ont du pain sur la planche parce qu’il faudra absolument remettre en selle les joueurs après les trois matchs qui ont été très intenses en termes de volume de jeu et de rythme . Les lions se doivent de respecter les consignes et d’être prêts sur le plan du jeu. Si nous gardons le ballon comme on l’a si bien fait lundi dernier face à la République démocratique du Congo, nous serons les maîtres du jeu.

Est-ce que la difficulté pour le Cameroun de dominer le match pendant les 90 minutes est-il un handicap ?

Je dois reconnaître qu’il est difficile pour une équipe de dominer un match pendant 90 min. Les Lions se doivent tout simplement de réussir à gérer leurs temps forts et concrétiser les actions offensives qu’ils vont se créer. Les éléphants viendront avec beaucoup d’envie et détermination ; alors il faut une réponse tactique à tout cela dans le jeu.

On a reproché au coach Ndtoungou de jouer sans véritable attaquant. Cette prise de risque peut-il lui être préjudiciable face à une équipe ivoirienne très portée vers l’avant ?

Je ne vois pas ça comme une prise de risque. Vous savez, le coach fait avec les joueurs qu’il a sous la main. Pendant la préparation il y a deux à trois joueurs à vocation offensive qui ont faussé compagnie au coach pour aller chercher fortune ailleurs. C’est vrai qu’il n’a pas un avant-centre de métier sous la main qui puisse faire le job et fixer la défense pour créer des occasions de but ou inscrire des buts, mais il a fait une adaptation qui fait d’Atouba l’atout offensif le plus en vue sur le terrain. Ses performances lors des trois premiers matchs du Cameroun son là pour le témoigner. Je pense que si les gars font preuve de détermination, de volonté et contrôle bien l’entrejeu, le tour sera joué.

Atouba Yazid Emane, au fil des rencontres, est devenu « monsieur Homme du match ». Peut-il être la clé de cette confrontation ?

Bien sûr que oui ! Il a une aisance technique et une vitesse d’exécution qui l’amène toujours à dominer ses vis-à-vis. Il est fort dans les duels et adroit devant les buts. S’il est abondamment servi, je pense qu’il fera l’affaire et que le Cameroun pourra remporter la rencontre. C’est pourquoi je milite pour la reconduction à un joueur près, du onze entrant face à la Rdc. Ce serait à mon sens, un atout pour ce match.

Réalisé par Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches