Projet Aspire

Rovira Juanjo : « On pourrait sélectionner 4 joueurs »

Camfoot

Le projet Aspire Football Dreams, acte 8, est arrivé à son terme au Cameroun, après trois jours consacrés aux finales de détections des talents. La pression a certes baissé sur les épaules des 30 joueurs qui ont pris part à cette dernière étape, mais chacun retient son souffle pour le dévoilement dans les prochains jours, des noms des heureux élus pour l’édition 2016.

Le 14 juillet 2016
commentaires

Le coordonnateur espagnol, émissaire de la prestigieuse initiative qatarie, fait une évaluation de cette phase finale de détection, clôturée au Centre Technique de la Fécafoot à Odza.

Après avoir coordonné pendant trois jours ces finales nationales, quelle observation faites-vous de ces tests de détections ?

L’observation, c’est qu’il y a beaucoup de talents. La promotion de cette année regorge de très bons joueurs comparativement à l’année dernière. On avait sélectionné que deux joueurs l’année dernière, mais cette année, on va demander à monsieur Josep Colomer (Directeur général d’Aspire Football Dreams, Ndlr), s’il y a possibilité de sélectionner quatre joueurs.

Sur le plan technique, en quoi a consisté votre cahier de charge de coordonnateur pendant ces trois jours ?

Nous avons effectué des tests physiques avec des enfants ; Andrea Price (Australienne), a coordonné ces tests physiques et physiologiques, tandis que nous avons organisé des matchs de football à onze contre onze dans les grands espaces, de sept contre sept sur des petits espaces, pour juger les qualités des joueurs sur les longues et courtes distances.

Pourquoi ne devrait-on pas avoir les noms de ces quatre joueurs MVP au sortir de ces finales ? Pourquoi le prolongement du suspense ?

Simplement parce que nous allons d’abord discuter avec la direction mondiale à Doha, notamment monsieur Colomer, pour enfin décider des joueurs qui vont aller à la finale mondiale (prévue en janvier 2017 à Doha, Ndlr).

Après huit éditions au Cameroun, seuls les joueurs de champ sont souvent promus. Quid des gardiens de but ? Est-ce qu’il y a des raisons d’espérer pour eux aussi ?

Les gardiens seront aussi cotés. Nous faisons la sélection des joueurs de champ. Les gardiens ? Nous allons aller dans tous les pays, et quand on aura terminé la prospection dans tous les pays, il incombera à John Felagha qui est le responsable des gardiens de but, de faire des propositions des gardiens qui l’ont impressionné, pour que ceux-ci prennent part à la grande finale.

Est-ce qu’il arrive que vous soyez soudoyé par des coordonnateurs qui ont déniché ces joueurs que vous suivez ?

Non, du tout ! Nous sommes ici pour faire notre travail, on n’a pas à connaitre quelqu’un, même pas les joueurs. Pour preuve, moi je ne sais pas à quels « roots » appartiennent ces enfants. Ce qui nous intéresse, c’est leurs qualités et leurs potentiels en tant que jeunes footballeurs.

Comment appréciez-vous ce travail de détection fait en amont par les coordonnateurs nationaux ?

Ils ont fait un grand travail, non seulement avec la phase de détection, mais aussi durant toute l’année. Et en plus, le résultat est qu’ils ont déniché de très bons joueurs pour la finale nationale. Je leur tire un grand coup de chapeau.

Recueillis par A.W.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches