Recrutement du coach des Lions : pourquoi c’est si long

Camfoot

Il y a plusieurs semaines que le (futur) nouvel entraîneur des Lions Indomptables aurait pu être nommé. Un seul nom revenait dans toutes les bouches : Alain Giresse. Mais depuis quelques jours, les données ont changé. La Fécafoot serait en train de chercher ailleurs.

Le 8 février 2016
commentaires

Or, au lendemain du limogeage de Volker Finke de la tête de l’encadrement technique de l’équipe fanion du Cameroun, le ministre des Sports et de l’éducation physique, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt a donné trois mois au Comité exécutif de la Fécafoot, pour trouver un successeur au tacticien allemand. Les délais sont presque arrivés à leur terme, mais le voile tarde toujours à être levé. « Nous sommes dans un processus de recrutement. Il est vrai que le patron des Sports camerounais nous avait donné trois mois pour finaliser le recrutement d’un entraîneur chez les Lions, mais voyez-vous, même dans les marchés on donne des délais, et les entrepreneurs viennent négocier le lendemain pour proroger ces délais. Je pense que c’est dans cette situation que nous sommes », a tenté d’expliquer Tombi A Roko Sidiki, président de l’instance camerounaise du football ce lundi au cours d’une conférence de presse.

Bélinga reste…pour le moment

Pourtant, si l’on sait que la Fédération malienne n’est pas disposée à libérer Alain Giresse, sous contrat jusqu’en novembre 2015, dans les couloirs de la Fécafoot, l’on rapporte que la Commission ad hoc chargée du recrutement du prochain entraîneur-sélectionneur des Lions Indomptables tarde à faire signer un autre « Sorcier blanc  » parce que n’ayant pas prévu un plan B au départ. Pendant ce temps, Alexandre Bélinga continue d’assurer l’intérim sans que l’on ne sache officiellement s’il va rester ou non dans ce staff. « Pour l’instant nous avons M. Bélinga comme entraîneur. Il n’appartient pas à un décideur de dire par anticipation, qui sera adjoint ou qui sera l’entraîneur principal. Personne ne peut garantir si M. Bélinga va rester dans le staff », a confié Tombi A Roko.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 8 février à 19:20, par Jacovalou En réponse à : Recrutement du coach des Lions : pourquoi c’est si long

    J’espère bien que ce monsieur s’est arrêté parce que le T’AS doit nous rendre LACISION. Parce que sinon c’est très pathétique de faire un recrutement avec une liste de 5 candidats supposément classés par ordre de mérite et dire à la fin qu’on avait pas de plan B. TOMBI cela fait combien d’années que tu tournés dans le milieu du football ? Participant aux tops conférences du gotha du football mondial ? Laquelle des nations mondiales, même africaines as tu vu tergiverser de la sorte pour recruter un coach. Même moi à partir de mon canapé je peux recruter un coach pour le Cameroun. Le monde est devenu un petit village. Vos comités « hard rock » que vous mettez en place pour nous jouer de la musique « corruptique » ont finis d’empocher des frais de missions pour un résultat à la hauteur de votre réputation de médiocre. Donc tout ce bruit, c’était pour dire à la fin que vous êtes allés nous chercher un entraîneur qui peine à faire des résultats en Afrique depuis qu’il y tourne et qui en plus était sous contrat avec une autre nation ? Comme la honte ne vous a pas encore tué, vous n’allez plus mourir vraiment ! Longue vie à vous vraiment Bidoung mkpatt, TOMBI à roko. David Mayebi et le reste, longue vie aux nullards. Pauvre Cameroun !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches