Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Coupe des Confédérations

Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

Camfoot

Victime d’une rupture du tendon rotulien lors du match Cameroun-Maroc samedi dernier et déclaré forfait pour la compétition qui démarre dans quatre jours sur le sol russe, l’absence de l’arrière gauche des Lions indomptables est un casse-tête pour le staff technique.

Le 13 juin 2017

Choix cornélien, dilemme, énigme, embarras… Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ! Confronté au forfait inattendu d’Ambroise Oyongo Bitolo, le sélectionneur des Lions indomptables va devoir trouver une pièce de rechange pour pallier à l’absence du défenseur latéral de l’Impact de Montréal, indisponible pour au moins cinq mois. Joueur clé du système Broos parce que toujours titulaire et élément indispensable dans la défense des quintuples champions d’Afrique, lui trouver un solide et valable remplaçant ne sera pas une mince affaire. Surtout que le technicien Belge, brandit pour justifier son embarras, le fait que plusieurs potentiels successeurs de l’ancien joueur de Coton sport de Garoua soient déjà en vacances. L’homme estime que convoquer dare-dare un mec qui se bronze sur les plages de Copa Cabana ou un autre qui a profité de la trêve pour organiser une série de pique nique avec sa famille, serait rouler droit vers un flop retentissant.

La piste des U-23 écartée

Serait-ce donc finalement dans la tanière des U23 qui ont livré un match amical jeudi dernier face à la France (3-1 pour les Espoirs français) que le technicien Belge ira trouver l’oiseau rare ? Pas si sûr ! C’est d’ailleurs une option que plusieurs techniciens écartent puisque pour une compétition de la taille de la Coupe des Confédérations c’est-à-dire la crème des champions continentaux, un joueur qui n’a pas bénéficier du même volume d’entraînement que Benjamin Moukandjo et ses camarades et qui de surcroît, ne s’est pas psychologiquement préparé pour se jeter dans une telle bataille, pourrait produire un rendement des plus catastrophiques s’il venait à être titulariser. Subjugué entre la frousse, le trop plein d’assurance et l’immensité du travail qui est attendu de lui sur ce flanc gauche, il y a de fortes chances qu’il ne rende pas une copie à la hauteur des espérances.

Mabouka, le couloir des incertitudes

Du coup, Broos pourrait opter pour la permutation qu’il a opéré samedi dernier après la sortie d’Oyongo. C’est-à-dire titulariser Ernest Mabouka Massoussi en arrière droit (son poste de prédilection), pour envoyer le plénipotentiaire de ce flanc droit Fai Collins, jouer les dépanneurs à gauche. Une option qui n’a fonctionné que de façon unilatérale puisque le joueur du Msk Zilina en Slovaquie s’est montré flottant dans le positionnement et impuissant lorsqu’il fallait enrayer les offensives marocaines.

Pour le replacement défensif qui exige de la vitesse et de l’endurance, il est passé à côté de son sujet. Non seulement il n’a pas imposé le pressing aux attaquants adverses mais également, son apport dans global dans le jeu défensif est jugé moribond par plusieurs techniciens. Pendant ce temps, Fai le droitier s’est débrouillé comme il pouvait pour jouer clean. Sa combattivité et son sens de l’anticipation ayant été pour beaucoup.

Fai, un droitier à gauche ?

Face à cette option provisoire qui ne rassure pas, Broos qui ne veut pas gâcher l’euphorie de la CAN2017 à cause d’un mauvais choix, peine à trouver le latéral (parfait) qui viendra aiguiser la complémentarité qu’il faut créer entre ce dernier et les autres membres du quinté défensif que sont Ngadeu Teikeu, Ondoa et Fai. Les cinq ont assuré plus d’une fois l’arrière garde de l’équipe et ce serait de la continuité en termes d’automatismes.

Si le provisoire devient donc définitif, le Cameroun risque gros parce que Fai, pour avoir souvent occupé en dépannage, le poste de latéral gauche au Standard de Liège a des chances de tenir le pari en sélection. Mais, qu’en sera-t-il de Mabouka à droite ? Face à des attaquants rapides, puissants et véloces comme ceux du Chili, de l’Allemagne ou de l’Australie, même l’habituelle solidarité des Lions ne suffira pas à stopper les assauts répétés de ce flanc droit.

Ngwem, le confort du banc de touche

Et si Broos misait donc sur Jonathan Ngwem, le seul latéral gauche de métier de sa fameuse liste ? Là encore, c’est une pluie d’incertitudes. Toujours convoqué mais jamais titulaire, le défenseur de Progresso Associaçao do Sambizanga n’est jamais rentré dans les plans du coach. A force de chauffer les bancs et à regarder ses camarades à l’ouvrage, il a pris goût. L’ancien défenseur de Unisport du Haut-Nkam cumule beaucoup de sélections, mais joue rarement et ne dispose donc pas de l’expériences des joutes internationales. De quoi en rajouter au scepticisme du sélectionneur qui préfère jouer la carte de la prudence.

Castelleto, Guihoata et Cie, les surprises du chef

Quid de Jean Charles Castelleto ? Là encore c’est une option acceptable mais entourée d’à priori. Les inconditionnels de la génération spontanée peuvent rêver de voir le sociétaire du Red Star (Ex Ligue 2) être titularisé dans son couloir de prédilection. C’est un professionnel ; il n’a pas à faire la moue. Toutefois, ses capacités de bon relanceur et l’excellent sens du placement qu’on dit de lui, suffiront-ils à blinder son couloir, bloquer les remontées des milieux de couloirs adverses et s’imposer dans cette défense comme a réussi à le faire le Bibizaine Oyongo ? Si les fans du « blanc » comme on l’appelle, croient en lui, Broos ne s’est pas fait la même religion. Le pauvre sélectionneur en homme surprise qu’il est, serait même capable de titulariser contre toutes attentes, Jérôme Guihoata. Car avec le roi Belge, tout est possible.

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 14 juin à 21:24, par Johnny En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

    C’est bien de tempérer la colère et la déception après la leçon d’hier soir, mais j’aimerais quand même faire relever que :

    - si Thomas NKONO avait été une passoire incapable de suppléer BELL en 1990, on serait rentrés au premier tour !
    - si Samuel ETO’O n’avait pas eu les qualités et le talent qu’on lui connaît, que serait devenue l’attaque des Lions en 2000 au Ghana après l’indigestion dont avait souffert Joseph Désiré JOB ???
    - si Fabien BARTHEZ avait été convoqué en équipe de France juste pour faire le nombre, la France aurait eu du mal à remporter sa Coupe du Monde en 1998 après la suspension de Bernard LAMA pour dopage à quelques mois de la compétition.

    Et les exemples sont légion pour dire qu’une bonne équipe de Football ne se limite pas qu’au Onze Entrant. Les blessures, les cartons, etc existent et peuvent vous moduler un effectif en plein milieu d’un tournoi ! Demandez un peu aux Allemands ce qu’ils ont eu à l’Euro après les absences soudaines de Matts HUMMEL et de Sami KHEDIRA pour cause de Blessure et Suspension...

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 07:09, par Pascal NGOLONG MANDANG En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

    Pour ma part, je cois que broos devrait mieux preparer Ngwem et lui faire confiance. Des consignes strictes doivent etre remises a ce dernier et avec le gout du rachat il fera de tres bonnes performances. Quand on voit ce match il est clair que ngwem a ete un signe positif pour quelqu’un qui joue peu en selection.il faut un lateral de metier a gauche et le rendement va suivre avec la confiance.
    L’idéal serait d’appeler un lateral gauche de metier meme s’il est amateur pour apprendre aussi.
    Quand je lis le cv de Guihoata et celui du blanc de red star je vois bien qu’ils sont des centraux alors ca c’est pour jouer a m’as tu vu ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 04:59, par badoupassy En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

    Personnellement ce genre de grand match à 4 jours du début d’une grande compétition me pose toujours des problèmes. C’est bien de rencontrer des équipes de ce calibre, mais pas la veille d’une grande compétition. L’entraîneur se pose beaucoup de question à ce genre de moment.
    Doit-on jouer ce match à fond, se laisser découvrir et paraître émoussé des le premier match de la compétition ?
    Quoi qu’on dise, j’ai toujours estimé que le gros match que le Cameroun fait contre l’Argentine à quelques jours du mondial 2002 fait aussi partie des véritables raisons de l’Echecà cette C M

    Les lions se sont trop découverts contre le Portugal en 2010 à quelques jours de la CM en Afrique du Sud et ont raté dès l’entame de la compétition, le match contre le Japon qu’il ne fallait pas rater ;

    Quoi qu’on dise le gros match des lions qui tiennent tête au futur champion du monde en 2014 est aussi l’une des raisons principales de la débâcle face au Mexique et à la C M au Brésil.

    J’ai l’impression que H Broos l’a compris et a préféré aligner une équipe de remplaçants et préserver ses titulaires qui seront frais au début de la confédération et qui pourront donner un bien meilleur rendement. Avec tous nos meilleurs atouts hier, il est clair que ç’aurait été un autre match. Ce n’est pour justifier la mauvaise performance des gars qui ont joué hier.

    • Le 14 juin à 06:42, par camerondiazz En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

      @badoupassy, tu n’as pas totalement tort dans ton raisonnement, tout n’ai pas a jeté dans ce match.
      Anguissa à été super les 20 premières minutes, puis on sentait qu’il était blasé de l’ultra domination de la Colombie, rien que l’entree de Arnaud Djoum à changer une bonne partie du visage du Cameroun !
      Hugo Broos a eu raison de laisser la plupart de ses meilleurs joueurs sur le banc au moins ils ont pu observer qu’est-ce qui les attendait à la Coupe des Confédérations, ils ne seront pas surpris !
      Je pense que notre défense centrale a pris l’eau à cause des trou béant laissé par nos latéraux droite et gauche, comme l’a dit Nelson Mandela « on ne perd pas on apprend » Hugo Broos et un entraîneur tres malin ce que les gens pensent !

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin à 04:01, par Patrick En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

    C’est seulement un jeu amical, les gars. Lorsque les Fai entreront, ils verront un vrai football.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 20:49, par small lion En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

    Hahahaha la coupe des confederations sannonce tres interessante. Que now gars du RDPC essaient de voir sils peuvent tchoko le Chili sinon c le cameroun Russie de 94 encore

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 21:01, par small lion En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

    Vos prononstiques Biyaland Chili ?????

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 21:32, par Jacovalou En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

    Sérieusement à écouter vos commentaires, ajoutés à l’incompétence totale des commentateurs de la CRTV en anglais comme en Français, en plus de la grande mauvaise foi de Michel KAHAM, sincèrement, je suis désolé. La France a perdu face à la Suède, la Côte d’Ivoire a perdu face aux Pays Bas, le Nigéria a également perdu. Il n’existe aucune équipe invincible au monde. Et puis, nous oublions vite qu’en réalité, nous sommes en reconstruction. Cette équipe a besoin de profondeur sur le banc. N’en déplaise aux détracteurs, ce match ne compte que pour du beurre. Je m’en fous du classement FIFA. Moi j’ai pu voir qu’OWONA pourrait suppléer en défense centrale, Boumal a sa place dans cette équipe. Mandjeck doit prendre sa retraite, ONANA ne peut pas être N°1 devant ONDOA. etc.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 22:30, par small lion En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

    Russie 2018 le Biyaland n’y sera pas heuresement dailleurs. Je pense quavec in peu de serieux le Nigeria a de tres bon atout offensifs pour valablement representer lafrik. Soutenons ce pays frere. Le cameroun na qu1 seul attaquant Aboubakar en cas de blessure de ce dernier cest Tambe...soyons panafricanistes

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 21:56, par small lion En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

    Un singe qui ne peut atteindre un fruit dit tjours quil est pourri !!! Depuis +10 ans certains se cachent derriere ce mot reconstruction. Le niveau faible de la CAN vous est monte a la tete. Quand esce que vous allez finir votre reconstruction au biyaland ? La force des equipes Sud Americaines ce sont justement leurs championnats solides dou les meilleurs joueurs emergent et ensuite (pour certains) partent vers leurope mais vous votre reconstruction cest daord comptez sur les joueurs formes en Europe !!! Cameroun 1 - Chili 5

    • Le 13 juin à 22:14, par camerondiazz En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

      Tu recommences avec tes pronostics débile comme lors de la Coupe d’Afrique !
      Après leur victoire ( can) on a vu ton retournement de veste, au fond tu es comme ses dirigeants du Cameroun tu es pitoyable.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juin à 22:07, par kelkemots En réponse à : Qui pour remplacer Ambroise Oyongo Bitolo ?

    Là... j’en voudrai un peu à Broos, si les Lions ne font rien en Coupe des Confédérations.
    C’est contre une équipe comme ça, qu’il fallait tester l’équipe-type.

    Soit il voulait passer un message aux remplaçants tel que « vous voyez vous-mêmes, sur le terrain c’est dur... » Soit il a eu peur de perdre un autre joueur-cadre. Soit il voulait les reposer. Mais il n’a clairement pas joué pour gagner.

    J’ai cru qu’il voulait commencer comme ça, pour faire entrer les Bassogog, les Aboubakar, Ngadeu... dès le début de la seconde mi-temps. Jusqu’à quand va-t-il nous imposer Ndip Tambe, sympathique, mais inoffensif en attaque ? (si en plus, il perd ses nerfs... face à un arbitre inutilement sévère)

    Cette Colombie était bonne, mais prenable. La circulation de balle des Lions, était valable, au moins jusqu’à 3-0. Mais passes inutiles vers l’arrière, lenteur dans les contre-attaques. L’équipe-finale de la CAN, pouvait clairement leur résister, et même mieux. Ce genre de coaching ne me donne pas envie de voir Russie 2018. Heureusement : le football n’est pas une science exacte.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches