Quels Lions face à la France ?

Cameroon-Tribune

France-Cameroun. Voilà une affiche qui en jette. Le Cameroun n’a plus joué d’adversaire aussi prestigieux en amical depuis la rencontre contre le Portugal en mars 2014 (défaite 5-1). Connaissant les liens historiques entre les deux pays, on imagine bien que l’affiche a de quoi appâter les plus difficiles.

Le 27 mai 2016
commentaires

Ce d’autant plus que les deux premières rencontres entre ces équipes avaient offert du spectacle aux amateurs, malgré les contextes différents (amical en 2000 et finale de la coupe des Confédérations en 2003 juste après le décès de Marc-Vivien Foé). Mais ça, c’est sur le papier.

Dans les faits, la rencontre s’apparente presque à un combat entre David et Goliath, tant l’écart entre les deux équipes s’est creusé depuis le temps. France, 21e au classement FIFA et Cameroun (63e) ont connu bien des déboires, ces dernières années, mais les Bleus ont certainement su mieux se reconstruire. L’équipe, en pleine préparation de son Euro, reste sur deux victoires en amical contre les Pays-Bas (2-3) et la Russie (4-2) en mars dernier. Malgré quelques cas de blessure, la France présente un groupe bien plus aguerri et rôdé que le Cameroun avec des joueurs d’envergure comme Griezmann, Pogba ou encore Matuidi.

Justement, s’il fallait s’interroger sur l’état de forme des Camerounais, on serait peut-être moins enthousiastes. Hugo Broos, pour son troisième match avec les Lions, a fait dans le classique avec ses joueurs, en dehors de deux joueurs locaux (Mohamed Djetei et Jonathan Ngwem) qui ont eu le temps de faire leurs preuves lors du Championnat d’Afrique des nations au Rwanda en janvier dernier. On peut supposer que le Onze entrant face aux Bleus, lundi prochain, se rapprochera certainement plus de l’équipe qui a réalisé ce 0-0 contre l’Afrique du Sud lors du match retour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2017 le 29 mars dernier. A l’aller (2-2), il n’y avait pas de quoi se satisfaire pour une équipe qui cherche toujours un fond de jeu. La saison a également été mitigée individuellement en clubs pour les joueurs. Toutefois, on peut penser, ou du moins espérer, que le sélectionneur des Lions saura tirer profit du retour de quelques blessés comme Eric Maxim Choupo-Moting ou Clinton Njie. Ce serait aussi l’occasion de prendre quelques risques en alignant, pourquoi pas, un Mohamed Djetei qui fait l’unanimité en défense avec Union de Douala.

Dans tous les cas, l’avis général est bien que ce sera difficile pour les Lions indomptables au stade de la Beaujoire lundi prochain. Cela dit, il n’est pas question de partir battu d’avance. Surtout quand on est un Lion indomptable. On ne va certainement non plus occulter le fait que ce France-Cameroun reste un match amical et que le résultat n’est pas décisif. Ce qui compte, c’est bien d’obtenir la qualification pour la CAN 2017 face à la Mauritanie le 3 juin prochain.

Josiane R. MATIA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches