Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Humanitaire

Mandjeck vole au secours des orphelins

Camfoot

Champion d’Afrique 2017 au Gabon avec les Lions Indomptables, le milieu de terrain international camerounais a célébré ce sacre continental par la remise de dons aux pensionnaires de deux orphelinats à Douala.

Le 26 février 2017
commentaires

Au-delà de ses exploits sur un terrain de football ces dernières semaines, Georges Constant Mandjeck s’est aussi distingué par son côté caritatif. Après le sacre avec les Lions Indomptables à la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2017 au Gabon, le milieu camerounais du FC Metz, a tenu à partager ce moment important de sa carrière internationale avec certains enfants vulnérables de la capitale économique du Cameroun. Pour cette opération de proximité à Douala, sa ville natale, le choix de Georges Constant Mandjeck représenté pour cette occasion par ses proches, s’est porté sur deux orphelinats situés au quartier Japoma et Pk 9, dans l’arrondissement de Douala 3e.

La première cérémonie de cette tournée de charité, effectuée dans la journée de vendredi 24 février 2017, s’est déroulée au Centre d’accueil des jeunes nécessiteux (Cajen), qui dispose également d’une école maternelle et primaire bilingue, au quartier Japoma. Le champion d’Afrique a mis à la disposition de ces enfants démunis, des lots constitués entre autres de sacs de riz, de sel, de filet d’oignons, de cartons d’huile, de pâtes alimentaires etc. Un geste salué par les bénéficiaires, qui ont encouragé l’international camerounais dans ce genre d’initiative. Heureux de ce geste inattendu, beaucoup en ont profité pour lui prédire une carrière pleine de nouvelles victoires.
<span class="caps">JPEG</span> - 152.7 ko
<span class="caps">JPEG</span> - 629 ko

Mandjeck : « il faut savoir transmettre »

Cette journée spéciale s’est achevée à l’orphelinat de l’Œuvre des sans voix (OSV) de la fondation du diacre, Thomas Bassomb à Pk 9, un établissement crée en 1991, qui encadre les enfants de 0 à 12 ans. Un passage aussi riche en dons, pendant lequel, la délégation conduite par la mère du footballeur a redonné du sourire et de l’espoir à ses pensionnaires. Des moments exceptionnels pour Georges Constant Mandjeck, qui s’inscrivent selon lui, dans son envie d’apporter sa modeste contribution au bien-être des autres, en particulier les enfants vulnérables. « Je souhaite agir pour un développement durable et harmonieux de la société humaine. Je suis sensible au bien-être des enfants en général et des orphelins en particulier, pour leur équilibre social et économique. J’ai pris l’engagement de faire des dons pour leur transmettre mon amour et ma joie dans la paix ; parce que quand Dieu vous donne, il faut savoir transmettre », a indiqué Georges Constant Mandjeck.

Louisa Mang


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches