Licence Pro en Afrique : Nasser Larguet explique

Camfoot

Le Directeur technique national du Maroc, par ailleurs membre de la Commission technique et développement de la CAF s’exprime sur les contours de la réunion que tient la Direction technique de l’instance au Cameroun depuis lundi, et de la particularité de la Licence Pro par rapport aux autres Licences.

Le 16 novembre 2016
commentaires

En quoi consiste la réunion que tient la Confédération africaine de football (Fécafoot) depuis lundi en son Centre d’excellence de Mbankomo ?

Avant de répondre, j’aimerai rappeler quelque chose : depuis 2009, la formation des entraîneurs est officielle en Afrique avec ce qu’on appelle les Licences CAF ; il y a la Licence C, la Licence B, et le maximum qu’on a en Afrique, la Licence A. Or certaines Confédérations comme la Confédération asiatique ou européenne sont passées à ce qu’on appelle la Licence Pro. Et depuis 3 ans, le Directeur technique de la CAF souhaitait mettre en place cette formation-là. Donc, en Commission technique, on a essayé de convaincre le président de la CAF de pouvoir nous autoriser à travailler sur ce projet. Ce séminaire ici au Cameroun, consiste à travailler sur les prérequis que doivent avoir les entraîneurs pour prendre part à cette formation ; quels sont les contenus de la formation ; quelles sont les évaluations à faire pour obtenir une Licence Pro. On a envie de monter le niveau de formation et d’exigence que doivent avoir des entraîneurs diplômés.

Quelle est la particularité de la Licence Pro, par rapport aux autres Licences CAF ?

La Licence Pro, c’est pour le très haut niveau. Elle permet d’entraîner les équipes professionnelles ; c’est être à la fois le manager, gérer la communication, la relation avec les dirigeants et avec les supporters. En ce moment, l’entraîneur n’est plus seulement celui qui reste sur le banc et s’occupe des aspects liés à l’entraînement. Il devient un manager qui gère à la fois son groupe de joueurs et aussi son staff. Dans cette formation, il y aura bien sûr beaucoup d’aspects technico-tactiques, des cours de management, des cours de psychologie et des cours de communication. C’est pour réfléchir à tout cela que nous sommes réunis ici au Cameroun.

Qui sont les participants de cette réunion de travail ?

Ecoutez, le Directeur technique a eu l’idée de faire venir un représentant de la Fifa, puisque c’est l’instance suprême ; et on a fait venir deux autres Confédérations qui sont en avance par rapport à l’Afrique en ce qui concerne la Licence Pro. Il s’agit de la Confédération asiatique, et un représentant de l’Uefa. On leur a présenté notre projet de travail pour essayer de comparer, voir s’il y a des choses à changer ou à améliorer. Ensuite, il y a trois personnes du Comité technique et développement de la CAF à savoir un représentant du Ghana, un autre du Soudan, et moi-même qui représente le Maroc. Les autres, ce sont les Directeurs techniques des différentes Fédérations membres à savoir la Tunisie, l’Algérie, le Cameroun etc.

Propos recueillis par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches