Les Lionnes en route pour le Ghana .

Publié le 17 mars 2011
commentaires

J.O 2012. Elles disputent un match amical contre l’équipe nationale féminine locale la semaine prochaine.

Les Lionnes Indomptables sont regroupées au monastère des bénédictins du Mont Fébé, à Yaoundé, depuis jeudi dernier. C’est pour le dernier stage en vue du match aller éliminatoire des Jeux olympiques contre la Guinée équatoriale le 2 avril prochain au stade Ahmadou Ahidjo. Leur adversaire, le Ndzalang Nacional, est en Belgique depuis trois semaines pour sa préparation.

Le calendrier de préparation des Lionnes Indomptables prévoyait le départ pour le Ghana dimanche, avec trois matchs amicaux : un contre les Black Starlets et deux autres contre des équipes de première division du Ghana. Ce programme a connu un changement et les Lionnes quitteront le Cameroun samedi 19 mars, pour jouer à Accra contre l’équipe nationale locale le 22. Les Lionnes seront de retour le 24 mars pour continuer la préparation jusqu’au match contre la Guinée équatoriale.

Avant de partir, elles joueront deux matchs amicaux : hier soir au stade Ahmadou Ahidjo elles ont battu As Valence, une équipe masculine cadet de la ligue du Mfoundi par 3 buts à 2 et jeudi, ce sera contre Hope football academy, une autre équipe masculine cadet de Yaoundé.

Quelques professionnelles viendront renforcer ce groupe. Françoise Bella et Cathy Bouh Djou qui évoluent au Nigeria, Ngono Mani (France), Marlyse Ngo Ndoumbouck (Allemagne). Duvale Wafeu d’Irlande a confirmé son arrivée pour samedi très tôt, pour repartir directement avec ses coéquipières à Accra. L’effectif actuel est constitué de 25 joueuses évoluant toutes au pays. Elles ont droit à deux séances quotidiennes d’entraînement au stade annexe omnisports n°1. Seules 18 joueuses feront le déplacement du Ghana.

Jeudi, 10 mars dernier, au regroupement, l’on a remarqué des filles arrivées toutes en tenue du 8 mars dans le modèle kaba ngondo avec des coiffures dames. « C’est moi qui leur ai imposé cela. Elles doivent comprendre qu’elles sont d’abord des femmes et ne doivent plus être en pantalon « jeans taille basse », affirme Enow Ngachu, l’entraîneur national.

Achille Chountsa, Lejour


REAGIR

La Chronique de Léon
Les Depêches