Manquements d’accueil et de protocole à la délégation camerounaise à Nouakchott

Les excuses de la Mauritanie au Cameroun

AJSC

Après le Vice- président de la Fédération Mauritanienne de Football Massa Diarra venu en fin de matinée du 02 juin 2016 à l’hôtel des Lions Indomptables à Nouakchott présenter ses excuses au président de la Fecafoot Tombi à Roko , au nom du président de la Fédération Ahmed Yahya empêché , en fin d’après –midi, c’était autour de la Ministre de la Jeunesse et des Sports de Mauritanie de venir présenter les siennes à son homologue camerounais Bidoung Mkpatt.

Le 3 juin 2016
commentaires

Le DR. COUMBA BA , qu’accompagnaient pour la circonstance ses proches collaborateurs , est venue exprimer sa déception à la partie camerounaise pour les désagréments dont elle a été victime à son arrivée à Nouakchott le 1 er juin 2016.

Madame la Ministre qui s’exprimait au nom du Gouvernement Mauritanien a dit être venue exprimer la solidarité et la fraternité de la Mauritanie au peuple frère du Cameroun.. Elle a dit être absente de la capitale au moment de l’arrivée de la délégation camerounaise à Nouakchott.

Le Ministre des Sports et de l’Éducation Physique du Cameroun était assisté pour la circonstance de deux de ses collaborateurs ; de l’Ambassadeur Itinérant Roger Milla chaleureusement félicité par la Ministre Mauritanienne , du président de la Fecafoot Tombi à Roko et de Samuel Wembé entre autres

La brève cérémonie qui a duré un quart d’heure avait pour cadre la salle VIP de l’hôtel oû logent les Lions Indomptables le ROYAL SUITES HOTEL de Nouakchott.

Jean Baptiste Biayé à Nouakchott en , Mauritanie


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches