Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Hommage

Le Sultan Njoya rend hommage aux Lions

Camfoot

En tant que porte-parole des populations de la région de l’Ouest, lors de la cérémonie de présentation du trophée de la Can dans cette partie du pays, le monarque, ancien ministre de la jeunesse et des sports, a rendu un vibrant hommage aux joueurs ayant inscrit pour la première fois le nom du Cameroun dans le palmarès des pays vainqueurs de la Can.

Le 22 février 2017
commentaires

« Je manquerai aussi à mon devoir si je ne saisis pas cette occasion pour rendre un vibrant hommage à ceux qui étaient à l’expédition d’Abidjan et qui se sont plus des nôtres. Je pense particulièrement à Zacharie Noah, à Abossolo, à Abéga Théophile et autres. D’autres sont encore en vie, tels que l’ambassadeur Roger Milla, Bell Joseph Antoine, Emmanuel Kundé, Owona, Djonkep … qu’ils partagent avec moi cette nostalgie de 1984 », a-t-il indiqué avant de s’exprimer et saluer le comportement de la bande à Benjamin Moukandjo au Gabon début 2017 courant.

« Chers Lions, vous avez été véritablement indomptables tout au long de cette coupe africaine des nations. Vous avez démontré une fois de plus par votre détermination, votre amour pour la patrie et surtout votre solidarité. Ensemble on est plus fort et on peut déplacer des montagnes. Alors que les pronostics vous étaient absolument défavorables au début de cette compétition, vous avez prouvé aux yeux du monde et de l’Afrique que le Cameroun demeure une grande nation de football. Votre unité et votre cohésion aussi sont des exemples à suivre par toute la nation camerounaise.

Mes chers enfants, vous avez conquis le plus prestigieux trophée de football africain en terres étrangères. Nous sommes fiers de vous ; je vous exhorte à continuer dans cet esprit d’entente d’équipe et de respect des ainés. Oui, le respect des ainés. Le beau geste d’humilité du capitaine Moukandjo, invitant Nkoulou à soulever le trophée ensemble n’a pas échappé à mon attention et à notre admiration. Ce signe de respect et d’humilité est une valeur africaine que nous les gardiens de la tradition encourageons afin que règne l’harmonie dans les stades et hors des stades. Dans cette atmosphère, vous êtes sur la bonne voie pour rééditer l’exploit à domicile à l’occasion de la Can 2019 ‘’incha Allah’’ [ … ] chers Lions, nous comptons encore sur vous pour qu’en 2019, vous releviez le défi de 1972 où le Cameroun, pays organisateur avait perdu le trophée à domicile », a-t-il déroulé.

GT


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches