Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2017

Désillusion : Le rêve brisé des Panthères du Gabon

Camfoot

Contraint de s’imposer pour se qualifier en quart de finale, le Gabon n’a pas pu faire mieux qu’un match nul et vierge (0-0) face au Cameroun. Un résultat qui élimine donc les Panthères dont on espérait un parcours plus honorable pour au moins faire oublier la crise post-électorale.

Le 23 janvier 2017
commentaires

L’arbitre vient de siffler la fin de cette rencontre coupe-gorge qui mettait aux prises le Cameroun au Gabon. Le public (camerounais) est en liesse. Les Lions indomptables sont qualifiés pour les quarts de finales mais Fabrice Ondoa est en larmes. Des larmes de joie sans doute. Le talentueux gardien de but présenté comme le héros de cette soirée, est soutenu par ses camarades qui le consolent. Pourtant, il y a moins d’une minute, le portier formé à la Fundesport, grâce à une parade de génie, éloignait de sa cage, une balle que tout le public du stade de l’Amitié voyait au fond des filets. Un troisième arrêt de classe qui a évité au Cameroun une élimination devant son voisin ennemi, le Gabon. En face, tous les joueurs adverses sont au sol, dépassés, ébahis, ébaubis, déconnectés…

Elimination au goût amer

Pierre Emerick Aubameyang, le chouchou de tout un peuple, a été incapable de sortir ses griffes. En panne de chance et de vista, le Ballon d’Or africain 2015 est hué par des fans qui commencent à le vomir. Que dire de Didier Ovono, le portier des Panthères qu’on traite de tous les noms d’oiseaux ? Le pauvre en a pour son grade. Le sélectionneur José Antonio Comacho va certainement prendre le premier vol dès demain pour son Espagne natal. Lui qui a menacé de claquer la porte quelques semaines avant le coup d’envoi de cette 31e CAN que le Gabon devra vite oublier. Cette fois, la coupe est pleine. Qui l’eût cru ! Le pays-hôte vient de finir à la trappe. Une élimination qui a un goût amer puisqu’elle n’arrange en rien à la situation politico-économique déjà suffisamment flottante.

Climat délicat

Les Gabonais auraient tellement aimé fêter leurs Panthères et oublier un peu le climat délicat lié au contexte post-électoral qui secoue le pays. Mais la bande à Aubameyang n’a pas réussi à se défaire de la pression dans « leur » CAN. Même le discours de motivation et d’exhortation à la victoire tenu dans la tanière des fauves hier par le Chef de l’Etat Ali Bongo n’a pas suffi à éviter ce destin tragique à la sélection nationale. En enchaînant un troisième match nul, cette fois face au Cameroun, le Gabon est le premier pays organisateur de la CAN à être éliminé dès le premier tour en 24 ans. Seules trois nations avaient vécues pareille mésaventure (la Tunisie en 1994, la Côte d’Ivoire en 1984 et l’Ethiopie en 1976). Dur dur !

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 23 janvier à 16:41, par Johnny En réponse à : Désillusion : Le rêve brisé des Panthères du Gabon

    ils n’ont qu’à s’en prendre à eux mêmes ! s’ils avaient joué avec la même détermination lors des 2 premières rencontres, ils auraient été qualifiés avant !!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 16:39, par bamyaben En réponse à : Désillusion : Le rêve brisé des Panthères du Gabon

    Les gabonais ont tourné leur dos à Dieu pour embrasé satan ! Dieu leur a tourné son dos !

    Ce qui est frappant pour les esprits avertis c’est la similarité des entrées des stades gabonais aux entrées des temples maçonniques, on voit tout de suite ces symboles occultes cabalistiques.

    Malgré tous ces efforts, mêmes les prières, les incantations des faux Grands-Maîtres (GM) satanistes et des marabouts n’ont pas pu aider les gabonais, Dieu leur a tourné le dos !
    Je l’ai dit à mes frères et amis gabonais avec qui j’avais grandi et étudié ensemble, avec qui j’avais joué au football après les cours et ils l’ont reconnu : Dieu leur a tourné le dos !

    Ils croyaient s’être débarrassés de la malédiction en abandonnant le nom AZINGO, mais il n’en est rien ! Il leur faudra encore exorciser les démons maçonniques qui hantent leurs beaux stades.

    • Le 23 janvier à 16:40, par bamyaben En réponse à : Désillusion : Le rêve brisé des Panthères du Gabon

      Tant que les stades gabonais arboreront ces symboles occultes cabalistiques impies, ils n’y trouveront jamais la joie et le bonheur de la Victoire !

      Les religions et les croyances devraient rester dans la sphère personnel et privée, c’est désolant de voir comment quelques esprits malins peuvent corrompre et souiller tout un peuple et tout une nation. Que vont faire les symboles occultes cabalistiques dans l’architecture des stades de football en Afrique noire ? On dirait Bokassa singeant Napoléon ! Ils nous diront que les premiers Grands-Maîtres furent les Pharaons Noirs d’Egypte !
      MINALMI ! On ne sait plus à quel saint se vouer !

      Dieu est Grand ! God is Great ! Allah Agbar !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 14:32, par bentidemanjo En réponse à : Désillusion : Le rêve brisé des Panthères du Gabon

    Les gabonais croyaient que quoi ! Pour ce que je sache, le Cameroun a toujours été la bête noire des pays organisateurs. La Côte d’Ivoire en 1984, le Maroc en 1988, le Ghana et le Nigéria en 2000, le Mali en 2002 en savent quelque chose. Même l’Egypte avait failli en 1986 aux tirs aux buts en finale.

    Maintenant, les camerounais vivant au Gabon peuvent être sûrs d’une chose : soit ils seront bientôt expulsés, soit le prix de la carte de séjour sera augmenté (juste pour rire). Comme on dit chez nous en Côte d’Ivoire, gabonaises et gabonais, YAKO.

    Félicitations aux Lions indomptables (du Cameroun, s’il vous plaît) !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 06:43, par small lion En réponse à : Désillusion : Le rêve brisé des Panthères du Gabon

    @ Diesel

    Toujours les injures rien que les injures. Si tant est que tu es en desaccord avec l’analyse que jai faite pourquoi ne pas me contredire ? Le Cameroun a t’il eu 1 (pas 2) mais 1 occasion de but franche pendant les 90mns ? L’emotion est vraiment negre !!! N’importe quoi.

    • Le 23 janvier à 10:10, par diesel En réponse à : Désillusion : Le rêve brisé des Panthères du Gabon

      Bon admettons que on à pas eu une occasion (encore que....) qui est est en quart de final ? Prochaine question : admettons que le Sénégal nous corrige ce sera la première fois ? Je ne crois pas...le truc qui m’énerve même avec toi c’est que tu n’aimes pas cette équipe mais tu es toujours là, Quand on n’aime pas on laisse purement et simplement.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 03:05, par small lion En réponse à : Désillusion : Le rêve brisé des Panthères du Gabon

    Ils n’ont pas demerite...ils ont tres bien defendu vu quils leur manquaient 1 titulaire en defense (l’arriere droit) pourtant le cameroun n’a pu se creer ne serait ce qu’1 occasion. De plus offensivement ils ont manque tout simplement de chance. Le but qu’Aubameyang rate il le marque chaque weekend en Europe...!!! Quand je revois cette action je n’en reviens toujours pas ! Sans oublier l’action dans la derniere minute de jeu sur le poteau.

    • Le 23 janvier à 05:01, par diesel En réponse à : Désillusion : Le rêve brisé des Panthères du Gabon

      @small lion je crois que tu mérites l’asile de fou. t’ai vie dois vraiment être bien pathétique, Tu préfères admirer une piètre équipe du Gabon qui as très mal joué pendant ses trois match que de supporter ton équipe nationale. Tu as un trop problème

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches