Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Japoma : Le complexe sportif des incertitudes

C’est encore le brouillard autour des travaux de construction du stade de Douala-Japoma. Au vu des délais, il faut peut être un miracle pour imaginer que des matchs de la CAN2019 puissent se jouer sur cette aire de jeu.

Camfoot

Japoma attend son miracle ! Si la maquette présente aux visiteurs un bijou architectural susceptible de tutoyer les plus prestigieux stades de football dans le monde, sur le terrain, la matérialisation n’est encore qu’une vue de l’esprit. Car, pour un stade olympique couvert de 50 mille places autour duquel seront élevés deux stades d’entraînement, une piscine, des courts de tennis, des parkings et espaces paysages, ainsi qu’une annexe de l’Académie nationale de football (Anafoot), le chantier ne pourra pas être livré avant trois ans au minimum.

Le 13 juillet 2017
commentaires

Or, à 18 mois de l’échéance, l’on est encore aux travaux de lancement. Notamment la construction d’une clôture dite d’encerclement, la production du béton, le terrassement et la préparation des armatures métalliques. La sécurisation du site, l’installation de la base-vie et des laboratoires font également partie des premières tâches devant conduire à la matérialisation du complexe sportif. Suffisant pour céder au découragement.

L’impuissance turque ?

Interrogé il y’a un mois, sur les lenteurs qu’accuse le chantier, le Sous-directeur des infrastructures et des équipements sportifs au ministère des Sports et de l’Éducation physique, Paul B. Bell, fait une déclaration qui laisse songeur. « En réalité, on s’est rendu compte que l’entreprise Yenigün n’a jamais construit de stade. Elle est venue dans ce marché avec un partenaire américain, Aecom, très solide en la matière. C’est d’ailleurs la présence d’Aecom dans la soumission turque qui a permis que nous lui donnions le marché. Malheureusement, lorsque l’on a signé le marché, il n’y avait plus que Yenigün, seule responsable de la construction. Du coup, les études n’ont pas été produites à temps. Yenigün a passé près d’un an à demander une avance de démarrage. Il a d’ailleurs rempli toutes les conditions à ce niveau. On lui a donné 24 milliards de Fcfa », explique-t-il dans les colonnes de Cameroon tribune.

166 milliards de Fcfa pour rien

Le marché de construction du complexe de Japoma a pourtant été signé depuis 2015, à hauteur de 166 milliards de Fcfa. Le bailleur de fonds étant turc, notamment Exim Bank-Turc, une entreprise turque a été retenue pour la construction. À l’observation, elle n’a jamais réalisé un projet de cette envergure et semble en difficulté. Parce qu’une bonne partie des fonds nécessaires sont disponibles, vu que la contrepartie camerounaise a été virée par une banque, en l’occurrence la filière camerounaise de Uba. « C’est plutôt la partie turque qui n’a pas encore donné tous les 85% de l’enveloppe globale. Exim Bank s’est arrêtée à près de 73%. À charge pour la partie camerounaise de trouver le complément », conclut le Sous-directeur des infrastructures et des équipements sportifs au Minsep.

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 13 juillet à 00:47, par Footfootfoot En réponse à : Japoma : Le complexe sportif des incertitudes

    Bande de vaut rien incompetents que vous estes ! Comment pouvez vous signer un contract pareil avec une societe qui a zero experience pour un project de tel envergure sur pretexte qu’il y avait une deuxieme societe qui etait suposer guider la societe principale dans les traveaux.
    Non mais serieusement les gars, toute blague apart, je demande hein c’est une malediction qui vient du ciel avec les employes de l’ Etat du Camer ? Mais quecequi ne va vraiment pas avec ces gens ? Weeehhhh c’est pas possible.

    • Le 13 juillet à 10:00, par Rasta En réponse à : Japoma : Le complexe sportif des incertitudes

      Mon frère ce n’est plus de l’incompétence, c’est de la trahison. Le mot est même faible !!! C’est de la pure folie !! C’est un fou déréglé complètement fou qui a passé ce marché !! Je ne pense pas que ce soit une histoire de corruption. Ça me dépasse !!!!!!!

    • Le 13 juillet à 23:19, par Kazor En réponse à : Japoma : Le complexe sportif des incertitudes

      Si l’opposition du Cameroun perd en 2018 vraiment que certains d’entre eux pense a arrêter la politique car il y’a tellement d’atouts pour battre Biya et son RDPC

    • Le 14 juillet à 10:44, par Rasta En réponse à : Japoma : Le complexe sportif des incertitudes

      Pour que l’opposition l’emporte, il faut que 3 préalable soient réunis :
      1- que les Camerounais s’inscrivent massivement sur les listes électorales.
      2- qu’on aille voter massivement.
      3- que les suffrages des camerounais ne se dispersent pas parmi la pléthore des candidats qui vont se présenter.

      En 92, on y était presque, c’est l’undp avec ses 18% de suffrages qui a empêché à Fru Ndi d’être élu. Même si à titre personnel, j’ai toujours pensé que ça a été une chance pour nous que Pa’a Fru n’ait pas été élu.

      Aujourd’hui c’est différent. Il n’y a plus de grand parti dans l’opposition, mais il y a des hommes qui ont du crédit. Pour moi, Paul Eric Kingue est de ceux-là. Elimbi Lobe et Kah Walla valent aussi la peine, mais Paul Eric Kingue a montré dans l’épreuve qu’il est un homme intègre et courageux. C’est un gros atout pour être un bon dirigeant chez nous.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet à 11:23, par Lekyo En réponse à : Japoma : Le complexe sportif des incertitudes

    I say hein, le pays ci fonctionne en l’envers ? on dirait que ces loups agissent en sachant qu’il y aura aucun audit sur leurs activités. Comment peut on donner un marché de cette façon ? l’attribution d’un marché public suit plusieurs règles notamment celle de l’expérience exigé du soumissionnaire. Donc on donne un marché des milliards à un gar qui vient tout juste de sortir de l’école ? Pas possible et vous allez voir ils auront tjrs des arguments pour expliquer leur connerie. BADLOCK mon pauvre pays souffre sous l’emprise des corrompus

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches