Jordanie 2016 : Néophytes et favorites ouvrent le bal

FIFA

Deux équipes fêtent leur première apparition en Coupe du Monde Féminine de la FIFA à l’occasion de Jordanie 2016 : le pays hôte et le Cameroun. Et pour leur baptême du feu, les nouveaux venus se frottent à des habitués du tournoi, l’Espagne et le Canada respectivement.

Le 30 septembre 2016
commentaires

L’affiche du jour verra l’Allemagne et le Venezuela, deux candidats au titre mondial, croiser le fer, alors que la Nouvelle-Zélande et le Mexique, autres visages familiers de l’épreuve, complètent le programme.

La Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016, ça commence maintenant !

L’affiche

Venezuela - Allemagne, Irbid, 30 septembre 2016, 15h00 (heure locale)

Ce n’est que la troisième apparition du Venezuela en phase finale U-17, et la deuxième a suffi à classer la Vinotinto parmi les gros bras de la catégorie. Avec un duo d’attaquantes qui a terminé aux deux premières places du classement des buteuses de Costa Rica 2014, les Vénézuéliennes ont atteint les demi-finales. La Soulier d’Or du tournoi, Deyna Castellanos, est encore là deux ans plus tard, et mène une génération de surdouées qui avait atteint la finale des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2014 et a remporté les deux derniers Championnats d’Amérique du Sud de la catégorie.

En face, l’Allemagne arrive avec les certitudes que lui procure son statut de grande puissance du football féminin et le cinquième titre de championne d’Europe U-17 qu’elle a conquis en mai dernier. Mais elle court toujours après son premier titre mondial de la catégorie, et espère frapper un grand coup d’entrée pour montrer que cette année, il faudra compter avec elle jusqu’au bout.

Les autres rencontres

On imagine la pression qui pèsera sur les frêles épaules des adolescentes jordaniennes lorsqu’elles entreront sur la pelouse du Stade International d’Amman. Représentantes du pays hôtes, elles seront aussi les premières à chanter l’hymne jordanien dans une compétition FIFA. Pour couronner le tout, le destin leur a réservé l’Espagne, vice-championne d’Europe et du monde en titre, comme premier adversaire.

L’autre rencontre du Groupe A s’annonce indécise. Le Mexique, dont les progrès dans la formation féminine se sont traduits par une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de la Jeunesse 2014,un quart de finale au Costa Rica dans le tournoi U-17, et un statut de vice-championne de la CONCACAF, après une finale perdue de justesse contre les Etats-Unis, affronte la Nouvelle-Zélande, qui n’a certes pas eu de réelle opposition das les qualifications de l’OFC, mais s’est préparée au niveau mondial en participant au championnat national néo-zélandais féminin seniors.

La joueuse à suivre

Lauren Raimondo (Canada)

Si le Canada a décroché sa qualification pour la Jordanie, il le doit à sa victoire dans le match de la dernière chance - et de la troisième place - du Championnat Féminin U-17 de la CONCACAF face à Haïti, qui l’avait pourtant battu en phases de groupes. Assise sur le banc en début de rencontre, l’attaquante Lauren Raimundo est entrée à la pause alors que le score était de 0:0, pour inscrire 10 minutes plus tard le premier des quatre buts des Canucks. Elle en inscrira un autre en fin de rencontre pour une victoire finale 4:2. Dans le onze de départ ou avec une chasuble de remplaçante, la défense camerounaise sait déjà qu’elle devra la garder à l’œil..

La stat

3 - En 12 rencontres disputées en Coupe du Monde Féminine U-17, l’Espagne n’en a perdu que trois. Les trois fois, l’adversaire était asiatique. Un signe d’espoir pour la Jordanie, qui espère imiter la République de Corée et la RDP Corée en 2010, et le Japon en 2014.

Entendu…

« Nous savons que le Mexique va être bien organisé, que leur équipe joue ensemble depuis les U-15, qui est toujours extrêmement important, et que la menace offensive peut venir de tous les côtés. Défensivement, ils sont solides et ils ont gêné les USA durant toute la finale de la CONCACAF. Donc nous savons que ce sera un énorme défi pour nous. » - Gareth Turnbull, sélectionneur de la Nouvelle-Zélande

Le programme

Groupe A

  • Mexique - Nouvelle-Zélande, 17h00 (Stade International, Amman)
  • Jordanie - Espagne, 20h00 (Stade International, Amman)

Groupe B

  • Venezuela - Allemagne, 15h00 (Stade International Al Hassan, Irbid)
  • Cameroun - Canada, 18h00 (Stade International Al Hassan, Irbid)

REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches