Jacques Zoua : « Je crois que j’ai bien joué mon rôle »

Camfoot

Les Lions Indomptables seront à la CAN, au Gabon, l’année prochaine. Les Camerounais ont obtenu leur qualification vendredi, grâce à leur victoire (0-1) sur la Mauritanie. Et même si la manière n’y était pas, les hommes d’Hugo Broos espèrent avoir donné du sourire à leurs supporters. C’est le cas de Jacques Zoua qui, dans cet entretien, revient sur les difficultés rencontrées au cours de cette rencontre

Le 6 juin 2016
commentaires

Etes-vous pleinement satisfait de la performance de la sélection nationale vendredi, face à la Mauritanie ?

Oui, je suis satisfait. Le plus important au cours d’un match de football c’est la victoire. Notre objectif était de gagner et on l’a fait, tout le monde a des raisons de fêter. On est content des efforts que nous avons fourni, parce qu’il faut avouer que ce n’était pas un match facile. Mais je crois que nous ne devons retenir que ce qui est positif, et c’est la qualification pour la phase finale de la CAN 2017.

Sur un plan plus technique, on a quand même vu une équipe camerounaise moins brillante que celle qui a affronté la France à Nantes, lundi (3-2)…

Je suis d’accord avec vous, mais il y a des raisons à cela. D’abord ce climat très chaud qui nous a littéralement empêchés de faire du beau jeu, contrairement à celui de la France où on était très à l’aise. Puis, il y a la pelouse synthétique qui a également été l’un des facteurs des difficultés techniques que nous avons subies. Tout le monde sait ce que vaut une pelouse synthétique, quand il fait excessivement chaud. Nous savions dès le départ que nous ne pouvions pas dérouler notre jeu facilement, face à ces conditions climatique et infrastructurelle. Et donc, c’est un vrai combat que nous avons mené. Dieu merci, nous avons remporté ce combat. C’est la victoire qu’on voulait, et on l’a eue. On voulait rendre notre peuple content. J’espère que les Camerounais sont fiers de leur équipe.

Vous avez été très présents dans votre défense, que dans celle de l’équipe mauritanienne. Etait-ce une instruction de l’entraîneur ?

J’avais un rôle en effet un peu différent au cours de ce match. J’étais sensé bloquer leurs milieux de terrain, et créer le surnombre lors de nos contres. Je crois que j’ai bien joué mon rôle.

Par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches