Hugo Broos : Roger Milla, homme fort du « clan »

Camfoot

Il a été longtemps courtisé par Tombi A Roko. Il fallait que l’Ambassadeur Itinérant soit domestiqué pour éviter de lever les foules comme lorsqu’il l’a fait après sa mésentente avec l’ancien président de la Fécafoot, Iya Mohammed. Trouver une manière de l’avoir dans son équipe était la pierre angulaire de la conquête du pouvoir. Tombi A Roko a mis à contribution le président du Synafoc, David Mayebi qui sait comment « convaincre » l’Ambassadeur itinérant.

Le 17 février 2016
commentaires

Impliqué dans les décisions des tenants actuels de la Fécafoot depuis leur presque « nomination » par le Ministre des Sports Bidoung Mpkatt, il fallait donner un sentiment d’appartenance à Roger Milla. Il a désormais le sentiment d’être un des tenants du pouvoir puisqu’il est consulté à tout-va.

Autrefois un fervent partisan de la camerounisation du poste de sélectionneur national, il s’est mollement laissé convaincre des bienfaits des expatriés. L’on se souvient, pour les plus âgés, de la bataille épique qu’il a mené contre Pierre Lechantre de 1998 à son limogeage en 2001 par l’actuel ministre des sport, Ismaël Pierre Bidoung Mkpwatt, de ses envolées lyriques contre le portugais Artur Jorge de 2004 à 2005, de ses démêlés avec Henri Despireux, Arie Haan ou encore le dernier en poste, Volker Finke.

Comment en est-on arrivé à Hugo Broos ?

Après avoir choisi Alain Giresse sans au préalable vérifié qu’il pouvait se libérer de son contrat qui était pourtant actif au Mali, Camfoot est en mesure d’affirmer que « La Présidence » a accordé un délai de 4 jours au groupe qui dirige le football pour finaliser le recrutement de l’entraîneur. C’est alors que Tombi A Roko a activé sa filière de prédilection, l’équipe qu’il forme avec l’agent de match Joe Kamga de One Goal Pro. Milla est donc mis au courant et donne son accord. Vu le délai accordé et pour que leur homme tienne la dragée, Tombi A Roko, qui a informé aussi son ministre de tutelle, décide de ne plus demander la validation ni de la primature, ni de la présidence.

La demande expresse de la Présidence de finaliser le recrutement du coach aura été donc une manne pour le « clan » puisque cela a donné le prétexte pour signer leur candidat de choix qui n’avait pourtant pas été retenu dans la short-list. Mis à part la piste Claude Leroy qui n’a finalement pas abouti, aucun autre candidat interviewé n’a été contacté.

Muna Belinga


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 17 février à 08:14, par ROGERBIENVENU En réponse à : Hugo Broos : Roger Milla, homme fort du « clan »

    Milla tu es l’avocat de ton Gombo c’es tout et surtout pas des entraineurs locaux. Tu ne connais pas Hugo Bross mais tu dis qu’il va former nos entraineurs sur quelle base ? Il a déjà formé qui ? Ce qui t’intéresse c’est ce qui rentre dans ta poche Tu sais ce qu’est devenu Mbom Ephrem qui a joué avec toi pour ne citer que celui-là... Tu ne fréquentes que les fossoyeurs de notre foot.
    Ce Milla est partout.... Bell Antoine a compris depuis longtemps qui est Roger Milla c’est pourquoi il ne feront jamais équipe pour sauver le football camerounais . Seul le Gombo et pour lui tout seul intéresse Milla . Il est temps qu’on se révolte contre l’imposture....

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 08:37, par Jeannot En réponse à : Hugo Broos : Roger Milla, homme fort du « clan »

    De deux choses l’une
    Soit :
    - Inscrivons-nous tous sur les listes électorales( ça prend moins de cinq minutes)
    - Votons tous le moment venu
    - Sécurisons nos votes
    Ou alors :
    - taisons-nous et subissons

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 12:12, par small lion En réponse à : Hugo Broos : Roger Milla, homme fort du « clan »

    Pourquoi ne pas faire de Biya un empereur avec intronisation en bonne et du forme a limage de Bokassa ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 06:45, par chowankid En réponse à : Hugo Broos : Roger Milla, homme fort du « clan »

    Donc parce-qu’on a donne 4j, il fallait aller ramasser de n’importe-quoi dans la poubelle pour presenter au imbouks que nous les Camerounais sont. Certainement parce-ce que Broos etait pres a se soumettre a leurs exigences egoistes. Horrible !!!!!!!!!!!!! je crois que si ce monsieur se respecte, il ne doit pas mettre pied au Cameroun au vue de la tension que cete affaire a cree ? C’est tout simplement de jamais vue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Inacceptable !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 05:58, par camcam En réponse à : Hugo Broos : Roger Milla, homme fort du « clan »

    Honte à toi Roger milla ! Tu as perdu toute crédibilité à mes yeux..reste dans la mangeoire ! J’ai hate de voir cet entraîneur à pied d’oeuvrer !on verra à ce moment-là, tes sorti et médiatique ! j’espère la fin de cette équipe d’imposteur, et qu’on nettoie ces parasites de la fecafoot au carcher !au secours abdourahman !au secours TAS !peuplé camerounais, réveillons nous !notre football était dans l’agonie, cette fois-ci c’est la mort !manifestons...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches