CAN 2016

Desiree Ellis : « ce sera une guerre contre le Cameroun »

Camfoot

Après un mauvais début de compétition face au Zimbabwe (0-0), l’Afrique du Sud joue son avenir ce mardi contre le Cameroun, dans le cadre de la deuxième journée de cette Can 2016. Les Banyana Banyana visent la victoire et rien d’autres. Leur entraîneur croit qu’elles sont capables d’abattre des Lionnes. En conférence de presse ce lundi, elle a parlé de ce match qui s’annonce de haute facture, sans livrer la stratégie qu’elle compte mettre en place.

Le 21 novembre 2016
commentaires

Que peut faire l’Afrique du Sud face au Cameroun ?

Nous sortons d’un match nul, et nous nous devons de rectifier le tir au cours de ce match qui va nous opposer au Cameroun. Nous avons pris en compte les erreurs que nous avons commises lors du premier match. L’objectif est de mettre tout en œuvre pour prendre les trois points de demain. La victoire est un impératif. Nous avons joué plusieurs fois contre le Cameroun. Des fois on a perdu, et des fois on a gagné. Mais les matchs se suivent et ne se ressemblent pas. Demain est un autre jour, et un autre match. Nous devons croire en notre victoire. Nous devons croire que la qualification est encore possible.

Qu’est-ce qui constituent selon vous les forces et les faiblesses de l’équipe camerounaise ?

Nous nous sommes reposées, nous avons regardé le premier match du Cameroun, et nous croyons être capables de battre cette équipe demain. Mais si je vous disais ce que j’ai pu relever comme forces et faibles de cette équipe, ce serait vous livrer la stratégie que nous allons mettre en place. Et donc, je préfère garder cela pour nous, car il s’agit de gagner ce match et rien d’autre. Les filles sont suffisamment conscientes.

Comment comptez-vous faire face à la pression du public ?

Nous avons joué dans d’autres pays comme en Guinée Equatoriale où le stade était plein, mais nous avons joué avec la conviction et la volonté de gagner, et nous avons gagné. Je pense que demain, nous allons faire pareil, nous allons nous donner à fond de sorte à emmener le public camerounais à nous supporter. Nous allons nous donner tous les moyens de prendre ces trois points ; parce que le match de demain est extrêmement important pour notre équipe. Si nous commençons notre match là où nous l’avons laissé contre le Zimbabwe, je crois que cela signifie que nous pourrons nous procurer des occasions et mettre des buts dans les filets. Demain, ce sera une véritable guerre contre le Cameroun.

Propos recueillis par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches