Chan 2016

CMR – CIV : Le jeu et les joueurs

Camfoot

Après une première mi-temps difficile, les Lions amateurs du Cameroun ont réussi à relever la tête face à leurs adversaires ivoiriens ce samedi, lors du second match des quarts de finale de ce Chan 2016. Et alors que le public camerounais pouvait commencer à nourrir des espoirs, les hommes de Ndtoungou Mpilé ont craqué, offrant trois buts aux Eléphants pendant la prolongation. Camfoot refait le match des joueurs.

Le 31 janvier 2016
commentaires

Nyame : il a assuré pendant les 90 premières minutes, malgré un coup de chance sur une frappe de Nguessan qui s’écrase sur la barre (19e). Ensuite, la soirée du gardien camerounais va tourner au cauchemar. Très sollicité par les attaquants ivoiriens il ne peut pas grand-chose sur les buts de Koffi (95e) et Atcho (102e). Il craque sur ce but de Nguessan qui a réussi à le lober avec une frappe à plus de 30m.

Kombi Mandjang : le latéral n’a ménagé aucun effort dans le couloir droit. Tranchant dans ses interventions, il a été plus en vue en seconde mi-temps avec de belles accélérations et des centres intéressants. Son retard sur le second but ivoirien, gâche sa belle performance.

Ngwem : impeccable sur le plan défensif, il a créé le danger dans le camp ivoirien grâce à ses centres qui auraient pu faire du bien aux Camerounais, s’ils avaient été bien repris par se coéquipiers de la ligne d’attaque.

Djetei : auteur d’un début de match brouillon, il est plusieurs fois éliminé par les attaquants ivoiriens, comme à la 25e, lorsque Zakri le balayait d’un simple passement de jambe dans la surface avant de frapper en direction de Nyame. Il se rattrape en seconde période avec de belles interventions, mais il est pris de court lors des deux premiers buts ivoiriens.

Atangana Mvondo : très concentré et appliqué dans les duels, il a livré une première mi-temps correcte avec notamment un coup-franc qui aurait pu filer dans les filets ivoiriens (12e). Physique dans ses interventions, le défenseur central a repoussé plusieurs balles dangereuses. L’entraîneur aurait peut-être dû le laisser à ce poste, plutôt que de l’envoyer au milieu de terrain.

Samuel Oum : bien en place dans le couloir droit, il a livré un match correct, avec de bonnes interventions défensives. Efficace dans la récupération, il a fait preuve d’un très gros volume de jeu.

Junior Mfede : une partie compliquée pour lui. Considéré comme l’un des espoirs du Cameroun, il a eu un mal fou à se défaire du marquage strict des Eléphants.

Kingue Mpondo : auteur d’un match tranquille dans l’ensemble, il a su mettre sa maturité et son expérience à profit pour gêner les Ivoiriens dans l’entrejeu. Son gros engagement physique lui a valu un avertissement (52e). Il est remplacé par Mbimbé (55e).

Atouba Emane : il a mis du temps pour rentrer dans son registre, et mettre son talent à profit des siens. Après une première mi-temps décevante, le milieu de Coton Sport s’illustre pour la première fois en exécutant ce corner qui trouve la tête de Ngamaleu, pas loin de marquer (70e). A part quelques bonnes passes réussies, il est totalement passé à côté du match.

Moumi Ngamaleu : il a une nouvelle fois montré qu’il était un joueur très technique et volontaire, en se créant quelques occasions personnelles. Malheureusement pour lui, il a eu des déchets dans ses tentatives. Et pour ne rien arranger, ses coéquipiers du milieu n’étaient pas en forme.

Samuel Nlend : en panne d’inspiration, il a montré un gros manque d’efficacité. Un match assez difficile, au cours duquel il n’a pas donné le rendement escompté. Il écope d’un carton jaune (79e)

Aaron Mbimbé : rentré en jeu à la 52e, il a repris sa place dans la charnière, mais a manqué d’agressivité dans ses interventions contrairement à Mvondo. Il a été plusieurs fois dominé par les Ivoiriens.

Par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches