Cécile Betala et compagnie virées

Publié le 29 août 2010
commentaires

Elle était comme une espèce de coffre-fort auprès des Lions indomptables. Dans la tanière des Lions où on est habitué à payer les primes des joueurs ….en espèces sonnantes et trébuchantes, c’est à elle que revenait le cordon de la bourse. Et cela depuis près d’une dizaine d’années. Voilà pourquoi la mise à l’écart de cette dame, omniprésente dans la tanière des Lions indomptable continue de défrayer la chronique depuis le 26 août dernier.

Ainsi donc, à la suite d’une réorganisation du Ministère des Sports, Mme Cécile Betala née Ngambi cède son fauteuil de la direction du développement du sport de haut niveau à Blaise Omgbaqui était jusque là, Sous-directeur de la préparation et du suivi des sportifs de haut niveau.

Par ailleurs, Dieudonné Wouassi, Conseiller N°1, précédemment directeur adjoint de l’Institut national de la Jeunesse et des Sports (Injs) et le N°2 est Moise Nsomo Moneyemveng, l’ancien délégué régional des Sports et de l’Education physique du Littoral. Dans l’inspection générale des services, on retrouvera désormais René Louis Bella Eves, comme inspecteur N°1, précédemment N°2. A ce poste, il est remplacé par Marcel Dala. Tandis qu’à l’Inspection de pédagogie, Emmanuel Bakena, le chef de la Division des études supérieures spécialisées à l’Injs, est le nouvel inspecteur.

Sur les neuf responsables concernés par le décret du Premier ministre chef du gouvernement, sur proposition du ministre des Sports et de l’Education physique, trois ont été mutés, à savoir Louis René Bella Eves, Cyprian Fondufe Wongibe et Oumarou Tado  ; un a été admis à faire valoir ses droits à la retraite : Ibrahim Mbouombouo, précédemment inspecteur de pédagogie. Tandis que cinq autres n’ont encore rien à se mettre sous la dent. Il s’agit de Rémy Ondoa Menya (Conseiller technique N°2), Belmont Koulagna (Inspecteur général des services N°1), Cécile Betala née Ngambi (Directeur du développement du sport de haut niveau), Ebenezer Durand Mouloke (Directeur des normes et du suivi des organisations sportives) et Gabriel Aldouce Djan (Directeur des affaires générales). Des quatre directeurs, seul Oumarou Tado a été muté alors que les trois autres sont sans poste.

K.G.B.


La Chronique de Léon
Les Depêches