Carlos Kameni : « ils passeront et notre nation restera »

Camfoot

Le gardien international camerounais n’a pas loupé Hugo Broos et son adjoint, dans une interview publiée ce matin par le Quotidien Le Jour. Réagissant à sa non-convocation pour le premier match des éliminatoires du Mondial 2018 prévue le 9 octobre en Algérie, le sociétaire de Malaga se livre sans modération.

Le 28 septembre 2016
commentaires

Plus rien ne va entre Hugo Broos et Idriss Carlos Kameni. Le technicien belge n’a pas convoqué le gardien de Malaga pour affronter l’Algérie le 9 octobre dans le cadre de la première journée du dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde, Russie 2018. Et le prétexte serait que c’est au gardien champion olympique 2000 de le contacter pour lui si oui ou non, il est prêt et disposé à venir en sélection nationale. « Je ne vais plus téléphoner Kameni. Parce qu’il a montré avec son attitude, qu’il n’est pas à 100% pour le Cameroun. La balle est dans son camp », avait alors indiqué le technicien belge.

Or, répondant aux questions de nos confrères du Quotidien Le Jour, le gardien réagi. « Quand le coach a confectionné sa liste, tous les 23 joueurs ne lui ont pas passé un coup de fil (…) Il sait pourquoi il le dit. Ils savent à quoi ils jouent », rétorque-t-il. Pour Idriss Carlos Kameni, Hugo Broos et son adjoint expatriés s’en iront un jour ou l’autre, mais l’équipe des Lions Indomptables restera au Cameroun. « Je suis Camerounais. Je suis né Camerounais. Je resterai Camerounais. Ils (les entraîneurs expatriés, Ndlr.) viendront et passeront et nous resterons avec notre nation. Il ne faut pas qu’ils se foutent de la gueule du monde et qu’ils nous fassent passer pour des gens qui n’aiment pas leur patrie ».

Et si sa situation ressemble légèrement à celle des joueurs comme Samuel Eto’o ou Alexandre Song qui ont ensuite pris leur retraite internationale, Idriss Carlos Kameni, n’envisage pas une même fin. « Ça ne me fait pas réfléchir autrement. J’ai ma nation et la patrie dans le sang et personne ne m’enlèvera cela. Tant que je prendrai du plaisir, que je pourrai offrir ce que Dieu m’a donné comme talent pour le mettre au service de mon pays, je le ferai avec grand plaisir. Personne ne m’empêchera de le faire ; sauf quand le Seigneur décidera de tout arrêter. Et comme le disais quelqu’un, personne n’a un titre foncier à l’équipe nationale. On passera tous et on souhaite que derrière, il y ait des jeunes avec beaucoup de talents qui puissent nous remplaces de fort et belle manière. J’ai 16 ans au sein de cette équipe nationale du Cameroun et j’en ai vu passer. Nous passerons tous. Mais, il faut que tout se passe selon les règles de l’art », a-t-il conclu.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 30 septembre à 09:16, par mohamadou iyagarou En réponse à : Carlos Kameni : « ils passeront et notre nation restera »

    mon cher #kameni ce qu’on a fait autres fois sur l’autre pour toi si on réfait sur toi pour l’autre,il faut comprendre,car on a forcé alim boukar à quitter les lions pour toi il faut alors comprendre ta situation actuelle au sein des lions...

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 12:51, par Jeannot En réponse à : Carlos Kameni : « ils passeront et notre nation restera »

    Quelqu’un dit tout le temps : « Le temps est le véritable tribunal de l’histoire »

    Il y’a quelques temps de cela, quand on parlait de Kameni, on sortait les « On appel les plus méritants, les plus compétitifs, les titulaires en club ». Aujourd’hui c’est « Il n’a jamais été bon avec les lions, Il faisait parti du 1984, est-ce que son enfant était vraiment malade ? Sinon les journaux espagnols allaient en parler (mon Dieu !) ».

    Soyons logique !

    Les mêmes viendront pleurer ici quand ça va mal se passer dans quelques temps(peut-être au soir du 09 octobre) comme ça été le cas après la Can 2015

    - S’il voulait vraiment être à la nat, un seul coup de fil de lui aurait suffit. Donc forcement, le problème est ailleurs
    - Supposons que son fils n’était pas malade. Il a au moins trouvé un raison. Certains son là, convoqués alors qu’ils ont soit quitté la tanière sans justification(Nyom), soit non pas répondu à la convocation(Njie) et bien d’autres

    Cessons de nous focaliser sur les Joueurs, en particulier-le staff technico-administratif des lions est médiocre, en général - la politique du football au Cameroun est pourri.
    Eto’o, Song et Mbia l’on compris à leurs dépends.

    Répondre à ce message

  • Le 29 septembre à 08:42, par pat2lyon En réponse à : Carlos Kameni : « ils passeront et notre nation restera »

    Au Cameroun, les meilleurs sont toujours ceux qu’on n’appelle pas. Combien de fois les camerounais ont-ils vomi Kameni en exigeant qu’il ne soit plus jamais appelé ? C’est très facile aujourd’hui de venir vilipender le coach. La vérité est que si Kameni avait su s’imposer dans cette équipe par des performances convaincantes il serait certainement à l’abri de ce genre de déconvenues. Le problème de Kameni dans les lions c’est qu’en réalité au vu de ses performances il apparaît comme un joueur ordinaire, dont l’absence ou la présence dans le groupe est somme toute indifférente. Ayons l’honnêteté de le reconnaître. Ce n’est pas un Kameni plus de 15 ans dans le groupe qui devrait encore être là à ce qu’on se demande qui de lui ou d’Ondoa doit être titulaire. C’est facile aujourd’hui de venir manipuler les camerounais qu’il sait très malléables en disant des contre vérités. N’est-ce pas vous même sur ce site qui le félicitiez d’avoir décliné l’invitation du coach parce que soit disant il aurait été méprisé ? C’est encore vous qui revenez croire Kameni quand il prétend n’avoir jamais été appelé. Le problème de KAMENI est avant tout sportif. C’est un joueur très inconstant et on le sait tous. On a un jeune gardien très prometteur et qui rassure malgré son âge. Et comble d’ironie il fait presque le même âge que Kameni quand ce dernier intégrait les lions. Donc respectons la décision du coach et Kameni n’a qu’à s’en prendre à lui même.

    • Le 29 septembre à 09:49, par DannyDan En réponse à : Carlos Kameni : « ils passeront et notre nation restera »

      Merci Pat2Lyon ! Tu as tout dit. J’ai toujours dit ici que Kameni n’apporte aucun « added value » dans cette equipe. Kameni doit avoir dans les 36 ans aujourd’hui et il a deja tout vecu avec et tout ou presque gagnE avec les lions. Il y’a longtemps qu’il devrait suivre l’exemple de sa generation (eto’o, wome et consorts) et prendre sa retraite. Lui qui a eu sa chance a 17 ans aen equipe premiere devrait laisser a Ondoa sa chance aussi. C’est sa etre un grand homme. Mais helas, il va sortir par la petite porte avec la honte d’avoir ete bousculE par un gamin de 20 ans

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 17:39, par Bobill En réponse à : Carlos Kameni : « ils passeront et notre nation restera »

    Quand tu déverses cette bile Là, nous comprenons tout. Le business avec Tchami a foiré ? Tchami t´a promis un pont en or que ton propre manque d’humilité et de jugeote a plombé ? Nous tous, nous partirons et cette Nation restera. Vous nous prenez pour des canards sauvages ou pour des Gnomes mentaux ? Ton fils était malade, comme tu es Médecin et la mère du fils analphabète du 3e degré, tu ne pouvais pas répondre à l’appel de la nation chérie... Je te rappelle qu’il y a des milliers de soldats Camerounais, qui luttent contre Boko Haram avec des enfants malades, laissé aux soins de leurs mères. La nation doit attendre et souffrir tes caprices, parce que tu as un regain de forme après plus du quart de la traversée du désert ?!?!

    Le 1-4-7-9 a fait dégringoler les Lions de la première place à la 11e voir même 12e. Les duels d´hégémonies et autres manigances nous en avons raz le bol. Au pire des cauchemars, tu devais être capitaine des Lions ? N´est-ce pas que c´est vous qui avez inventé le népotisme, la manigance et la corruption !?!?! Votre invention s´est retournée contre toi ? Quel mépris pour Aboubakar Vincent, Chopo Moting et le vrai capitaine de cette équipe Nicolas Nkoulou.

    Ah j´oubliais...le grand patriote déclenche la bonne polémique pour galvaniser les forces nationales : quel grand avatar de la cause nationale.

    • Le 28 septembre à 22:23, par Delanho En réponse à : Carlos Kameni : « ils passeront et notre nation restera »

      @BOBILL.
      Tu ne vas pas unpeu loin là ? En même temps il à raison de se plaindre ou éclaircir les choses de cette façon. Tout est flou dans cette affaire et il est perçu comme celui qui veut pas revenir pour un rien.. Ce qui s’est passé avant le match contre la France n’est vraiment pas professionel de la part de Bross et Cie.. Kameni est quand même l’un des sinon le meilleur en liga depuis déjà quelques saisons . Il devrait être respecté !! Maintenant faire le lien entre un match de foot à une guerre telle que celle qui est menée par nos forces de l’ordre c’est un peu osé selon moi. Il est assez humble pour moi et très utile pour cette team. En outre c’est un Lion.. . unpeu de respect !

    • Le 28 septembre à 22:54, par ambazo En réponse à : Carlos Kameni : « ils passeront et notre nation restera »

      Quelle éducation cher bobill....vous déversez votre bile aussi on dirait. Vous insultez la femme d’autrui sans ménagement .on cromprend mieux a quoi ressemble votre mère ...on est toujours dans le football la ?

    • Le 28 septembre à 23:23, par Bobill En réponse à : Carlos Kameni : « ils passeront et notre nation restera »

      Delanho, quand la nation a besoin des services d´un citoyen, qui se dit patriote et bien intentionné, même comme les circonstances étaient vraiment gênantes, un homme sage répond présent et va en interne tirer les oreilles à Hugo Broos. Je ne sais pas si c´est Tchami, qui a dit à ce gardien de but, qui en 16 ans de carrière chez les Lions n´a jamais bétonner sa place, qu´il est si indispensable, parce qu´il a un regain de forme à Malaga ? Si tu n´as pas encore compris que le sport national ou international de compétition est la guerre pacifique contemporaine entre les régions et les peuples, alors tu ne comprendra jamais pourquoi les régions, les nations et les peuples ne veulent que des victoires.

      Un soldat, qui refuse de rejoindre les troupes, alors qu´il veut bien faire partie des troupes d´élite, est soit un idiot, soit un pédant. Je crois que le fameux regain de forme à Malaga a fait croire à Kameni, qu´il est vraiment indispensable, et que la nation peut perpétuellement se faire chanter par des écervelés. Je ne sais pas si nous avons les même notions de civisme, mais tout Camerounais exerçant un métier libéral ou publique a théoriquement les mêmes droits et les même devoirs vis à vis de la nation : Cela est valable pour le militaire et le fonctionnaire, que du footballeur. Alors de grâce.

    • Le 28 septembre à 23:34, par Bobill En réponse à : Carlos Kameni : « ils passeront et notre nation restera »

      Ambazo, Kameni dit qu´il ne pouvait pas répondre à la convocation des Lions, parce que son enfant était malade. Cela signifie par induction, que la mère de l´enfant de Kameni ne peut pas amener l´enfant chez un Médecin. Si l´enfant de Kameni était gravement malade et en danger de mort, les journaux à Malaga en aurait parlé. Kameni a trouvé un prétexte pour ne pas répondre à la convocation du coach et maintenant il se plaint du revers du prétexte. Si je déduis que c´était un prétexte, Hugo Broos a également fait la même déduction. Mais pourquoi cette sortie médiatique, après s´être loupé ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches