Cameroun ou USA : Le difficile choix de Tony Tchani

Camfoot

Quand il quittait le Cameroun natal, Tony Tchani était loin de se douter qu’il serait un joueur professionnel de football. Son talent explose alors qu’il évoluait encore à l’école secondaire et c’est d’ailleurs aussi jeune qu’il est repéré par la filière d’excellence de Adidas qui développe les gros potentiels. Il fait partie de ce club sélect de cinquante jeunes et est "drafté" par le Red Bulls de New York la même année.

Le 12 mars 2016
commentaires

Il a longtemps attendu le coup de fil d’un des sélectionneurs des Lions Indomptables puisqu’il a toujours été très attaché à ses origines. Alors qu’il prenait de l’envergure, des discussions ont eu lieu autour des différents sélectionneurs des Lions Indomptables pour l’appeler. Mais il n’a jamais fait partie d’aucune "dernière liste officielle".

L’année sportive 2015 de la MLS l’a définitivement révélé au yeux du monde. Dans les coulisses des sélections nationales, son nom revenait souvent, mais pas durablement. Si le Columbus Crew a atteint la finale de la MLS Cup, c’est en grande partie grâce à ce récupérateur infatigable et charismatique, physique, athlétique et talentueux.

Ce n’est qu’en Novembre que le milieu de terrain a finalement pu être convoqué par le Cameroun. Il sortait d’une saison éreintante et était observé déjà depuis de longs mois par le staff technique de l’équipe nationale américaine. Une blessure aussi l’a empêché de déferrer à ses obligations. Peut-être qu’à cause de cet appel, Jurgen Klinsman le convoque dans la sélection américaine pour son stage annuel de janvier. Il prendra d’ailleurs part au match amical contre l’Irlande qui est sans conséquence pour son choix de nations.

Interrogé par le Columbus Dispatch, son entraîneur en club, Gregg Berhalter, explique que "cela fait beaucoup pour lui. Une personne dans cette situation n’est jamais gagnant puisque c’est le choix entre son pays et son pays. Ce n’est pas facile, mais je vais le supporter quelque soit son choix. J’ai joué pour l’équipe nationale des Etats-Unis, mais dans ce cas, ce sont les préférences du joueur".

Tchani avoue que "c’est une décision pas facile à prendre, mais pour les prochaines heures, son focus est sur son club, le Columbus Crew, puisque la saison débute. Nous jouerons d’ailleurs ce samedi. Je ne me fixe pas d’échéancier pour décider. Je pense avoir encore quelques jours, et peut-être une semaine pour y penser. Je reste pour l’instant concentré sur mon club".

Hervé V Njielé


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches