Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Bruxellesgate : Fabrice Ondoa au secours d’Hugo Broos

Camfoot

Le gardien des Lions Indomptables s’est confié à Jeune Afrique. Dans un entretien accordé ce mardi au magasine panafricain, le pensionnaire du FC Séville B tire à son tour la sonnette d’alarme, en fustigeant à son tour la mauvaise gestion administrative de la sélection nationale du Cameroun.

Le 19 avril 2017
commentaires

Après le match amical perdu (2-1) face à la Guinée le 28 mars dernier à Bruxelles, le sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun était sorti de ses gongs. Ce soir-là, Hugo Broos avait fustigé en public la mauvaise gestion administrative de l’équipe fanion, remettant en cause l’amateurisme de certains membres de la délégation officielle présente dans la capitale belge. Une sortie qui a sérieusement heurté l’image du pays de Samuel Eto’o, un mois après avoir remporté la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017. Mais une sortie approuvée par les joueurs eux-mêmes, notamment Fabrice Ondoa. « Vous savez, le Cameroun a toujours connu des problèmes au niveau de l’organisation. Et ce sera sans doute toujours ainsi. Moi, je ne cherche même plus à comprendre », a confié le gardien des Lions Indomptables, dans un entretien accordé mardi à Jeune Afrique.

Le pensionnaire du FC Séville B est de tout cœur avec Hugo Broos. « Il (Hugo Broos, Ndlr.) a eu raison de parler, assure Ondoa. Le coach, c’est quelqu’un de calme et de patient, mais là, c’était trop. Nous sommes des professionnels, nous demandons juste un peu de respect et de considération. On fait notre boulot, mais à un moment, c’est fatiguant… ». Et de s’indigner. « Tu joues pour ton pays, poursuit-il, et en retour, tu t’attends à ce que tout soit bien organisé, afin que tu puisses te concentrer sur le terrain. Mais non ! Tu sais, quand tu viens en sélection, que tu seras déçu par certaines attitudes. Il y a des gens qui travaillent bien au sein de la fédération, et d’autres qui le font très mal… J’espère que ce qu’a dit le sélectionneur va faire bouger les choses  ». Or, entre temps, après une réunion au ministère des Sports à Yaoundé, le technicien belge a présenté des excuses au gouvernement et au peuple camerounais.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 19 avril à 15:42, par ELECTSPORT En réponse à : Bruxellesgate : Fabrice Ondoa au secours d’Hugo Broos

    Professionalism is expected from both sides, the administration and the professional players that you guys are. It is expected that when you come to play you stay focused on the game and win duels and try as much as possible to win every single game and on the other hand it is expected that those running the affairs of the ILS should make sure that you guys are treated professionally, which means your moneys are paid on time, your food, travel and lodging is taken care of in a professional manner. There is a lot of money in football and both sides have everything to gain in cases of success so professionalizing the game and making it a business should be the end game. A look at Bruxelles is warranted to analyze what really happened that the team was thrown out of the hotel and Oyongo stayed behind. I expect players and administrators to speak their minds regarding the facts as they occurred in Bruxelles so that these kind of incidents don’t happen again.
    We have lots of players in Cameroon who are asking to wear that shirt and it is a privilege to wear that shirt. It should not be abused and anytime you are called to serve it has to be done with honor. We realize the administration is not perfect but give credit to them if they did their job. If I were the administration I will fire Broos and never call Oyongo back into the den. Though very talented he is a defensive liability and should focus on improving his craft rather.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 12:51, par small lion En réponse à : Bruxellesgate : Fabrice Ondoa au secours d’Hugo Broos

    Interview complete ici :

    http://www.cameroon-info.net/article/cameroun-lions-indomptablesfabrice-ondoua-jassume-mon-choix-de-quitter-mon-club-pour-les-matchs-287046.html

    « On vient jouer pour notre pays, car on sait que quand l’équipe gagne, le Cameroun va mieux ».

    Archi faux. Le Cameroun va mieux comment ? Tu te contredis. Dun cote tu semble resigner face a la gestion chaotique de lequipe depuis des lustres mais de lautre cote tu conclus en disant qu’en continuant de venir jouer et gagner le Cameroun va mieux. A bon ? Pourquoi Bruxellegate apres la victoire au Gabon alors ?

    Ondoua de 2 choses lune. Soit tu cautionnes les pratiques de la bananeraie et tu y restes ou tu te dissocies completement de celle ci et tu sors. Cest comme un government on ne peut pas y etre et vouloir protester a la fois.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches