Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2017

Bassogog savait qu’il allait marquer contre le Ghana

Camfoot

Dans les vestiaires du stade Rénovation de Franceville le 02 février, peu avant le coup d’envoi de la demi-finale de cette 31e Coupe d’Afrique des nations (CAN) entre le Cameroun et le Ghana, Christian Bassogog a fait une promesse au Dr. William Ngatchou : ouvrir son compteur buts. Le médecin des Lions Indomptables nous l’a raconté récemment à Yaoundé.

Le 18 février 2017
commentaires

« La veille du match des demi-finales, j’étais avec Gert Vandeurzen (le kiné belge appelé en renfort chez les Lions, Ndlr.). J’ai dit à Christian Bassogog qui est trois fois par jour sur notre table : on en a marre que tu viennes ici tout le temps – c’était bien sûr une boutade -, tu viens matin, midi et soir, tu nous dérange, alors que tu es incapable de nous marquer un but. Pourtant on chante que tu es le Lionel Messi du Cameroun. On se met à rigoler, et lui il me dit : Docteur, arrêtez de me chambrer.

Le jour du match contre le Ghana, alors que nous sommes dans le vestiaire, il nous dit à Gert et moi : c’est aujourd’hui que je vais vous marquer un but. Et vers la fin du match, il a accompli ce qu’il avait promis. Quand il marque, je coure et je l’attrape, et je lui dis : vas dire merci à Gert qui souffre sur ta cheville tous les jours », se souvient Dr. William Ngatchou, médecin des Lions Indomptables. C’est l’explication de l’image montrant le joueur et le joueur sprintant en pointant la tribune…

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches