Humanitaire

André Onana, « gardien » des victimes de Boko Haram

Camfoot

Le portier des Lions Indomptables a récemment remis d’importantes fournitures scolaires à près d’une centaine de jeunes orphelins à travers la Caisse agropastorale du Cameroun (CAC), son Association privée, représentée par son frère et sa mère.

Le 13 septembre 2016
commentaires

André Onana est touché par ce qui se passe dans la partie septentrionale de son pays, le Cameroun. Et c’est en patriote que le gardien des Lions Indomptables a récemment décidé d’apporter son soutien aux enfants dont les parents sont comptés parmi les victimes de la nébuleuse, Boko Haram. A travers son Association privée, la Caisse agropastorale du Cameroun (CAC) représentée par son grand-frère et sa mère, le sociétaire de l’Ajax Amsterdam a remis d’importants lots de fournitures scolaires à près d’une centaine de ces jeunes orphelins.

La cérémonie s’est déroulée au Quartier général de l’armée camerounaise, à Yaoundé, sous la houlette du ministre de la défense, Joseph Beti Assomo. « Il ne faut pas croire que comme, parce que vos parents sont décédés, vous n’irez plus à l’école. Vos parents sont certes partis plus tôt, mais vos grands-frères sont là. J’ai eu la chance d’être soutenu par des aînés, alors je suis de tout cœur avec vous ». Tel est le message que le Lion Indomptable a fait délivrer aux bénéficiaires de son geste de cœur et de solidarité, salué par les familles.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches