• Accueil
  • A la Une
  • Le Nigeria chicotte le Mali (6-0) avec une étincelante Oshoala

CAN 2016. Poule B

Le Nigeria chicotte le Mali (6-0) avec une étincelante Oshoala

Camfoot

Son nom commençait à faire la une des grands journaux. On connaissait ses talents de buteur, notamment à la Coupe du monde U20 en 2014 et à la CAN 2014. On savait que cette jeune femme de 22ans (elle les a fêtés le mois dernier) était naturellement extrêmement douée. Et d’emblée elle a frappé les esprits à Limbé en marquant quatre des six buts du Nigeria lors de la première journée du groupe B de la CAN féminine.

Le 20 novembre 2016
commentaires

Inaccessibles pour les Maliennes, les Super Falcons ont dominé la rencontre de bout en bout même s’il leur a fallu attendre la vingtième minute pour planter la première banderille par Francisca Ordega (21’, 1:0) sur un service …d’Oshoala. Auparavant Halimatu Ayinde, son tir s’écrasant sur la transversale, et Ordega déjà avaient manqué deux bonnes opportunités. Cinq minutes avant la pause, Oshoala commença son festival en trompant la malheureuse gardienne malienne Goundo Samake (40’, 2:0). Les Maliennes s’en tiraient à bon compte à la mi-temps car après le deuxième but, Uchechi Sunday et Oshoala eurent le but au bout des pieds.

<span class="caps">JPEG</span> - 171.4 ko

La deuxième période allait être de la même veine. D’entrée Oshoala était stoppée irrégulièrement dans la surface. Esther Sunday transformait le pénalty (48’, 3:0). Dix minutes plus tard, nouveau but pour Oshoala après une passe de Wogu Chioma qui venait tout juste de rentrer sur le terrain (64’, 4:0). Le festival de la joueuse d’Arsenal (en Angleterre) allait se poursuivre avec deux nouveaux buts (69’, 5:0 ; 78’, 6:0). Fermez le ban.

Les Super Falcons ont marqué un grand coup dès leur première apparition. Leurs adversaires à venir sont prévenues. A commencer par les Black Queens qu’elles retrouveront lors de la deuxième journée. Un match attendu comme le premier somment de la CAN féminine 2016.

<span class="caps">JPEG</span> - 164.4 ko

Florence Omagbemi (sélectionneuse du Nigeria)

Notre objectif au Cameroun, c’est de conserver notre couronne. Contre le Mali pour notre premier match, nous avons montré que nous étions prêtes. L’équipe est en train de trouver ses marques. Nous attendons avec impatience le suivant, contre le Nigeria.

Un mot sur Asisat Oshoala. C’est une joueuse assez spéciale qui est capable de s’adapter à n’importe quel poste. Que dire de plus. Tout le monde a vu et apprécier le résultat. C’est notre premier match et nous sommes en train de trouver nos pieds. Nous avons terminé avec le Mali et attendons avec impatience le Ghana. Notre objectif est de défendre notre trophée et nous venons de commencer.

Asisat Oshoala (attaquante du Nigeria, auteure de quatre buts)

Nous avions pour seule consigne de ne pas encaisser de but au cours des 20 premières minutes. Nous sommes allées crescendo après la pause. Nous étions mieux, les automatismes commençaient à se mettre bien en place. Ne vous attardez pas à mes quatre buts. La réussite, c’est celle de tout un groupe. Ici je ne cherche pas à être la meilleure joueuse du tournoi ou la meilleure buteuse. Je suis une fille parmi une équipe. La seule chose qui compte, c’est la victoire finale.

Oumar Guindo (sélectionneur du Mali)

Jouer une équipe comme le Nigeria en match d’ouverture de groupe ce n’est pas un cadeau. Les Super Falcons étaient les meilleures, cela ne vous surprendra pas. Mon équipe est jeune, sans expérience ; la préparation ne nous a pas permis de faire tous les réglages nécessaires car nous n’avons rencontré que le seul Cameroun. Dans ces conditions il est quasiment impossible de maîtriser un adversaire tel que le Nigeria. Il reste encore deux matches à jouer et nous allons nous ressaisir.

<span class="caps">JPEG</span> - 168 ko


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 21 novembre à 07:57, par Pierre Claude Bassongue En réponse à : Le Nigeria chicotte le Mali (6-0) avec une étincelante Oshoala

    Méchant NIGERIA méchante Oshoala

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 00:29, par small lion En réponse à : Le Nigeria chicotte le Mali (6-0) avec une étincelante Oshoala

    Wow 2016/2017 risque d’etre l’annee la plus dure du football Camerounais face au Nigeria. Si on ne fait pas attention non seulement les dames risque de soulever cette coupe au Cameroun, mais encore pire, les hommes risquent de nous corriger en aller retour !! How we go do...Man No run !!

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 21:53, par bamyaben En réponse à : Le Nigeria chicotte le Mali (6-0) avec une étincelante Oshoala

    Quel rouleau compresseur cette équipe nigériane ! Quelle tueuse, quel sang froid, cette diablesse d’OSHOALA est redoutable face au but, elle ne se loupe pas, elle prend son temps avant de fusiller la gardienne et ne confond pas vitesse et précipitation comme beaucoup d’autres joueuses et joueurs.
    Elle ressemble à l’athlète sud-africain(e) Caster SEMENYA, un petit garçon manqué.

    • Le 20 novembre à 22:29, par bamyaben En réponse à : Le Nigeria chicotte le Mali (6-0) avec une étincelante Oshoala

      Pourquoi voulons-nous les infrastructures sportives si nous ne pouvons pas les utiliser à bon escient en les rentabilisant ?
      Contrairement au stade omnisports de Bafoussam qui est toujours plein malgré les difficultés d’y accéder en voiture, le stade omnisports de Limbé n’a été plein qu’une seule fois, le jour de son ouverture lors du match Cameroun-Afrique du sud et il risque ne plus jamais se remplir si la FECAFOOT et ses partenaires ne trouvent pas des solutions idoines par exemple en mettant sur place les jours des matches les moyens de transport en commun (gratuit sur présentation du ticket d’entrer au stade) pour faciliter l’accès au stade et le retour au centre ville.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 20:36, par toumbouc En réponse à : Le Nigeria chicotte le Mali (6-0) avec une étincelante Oshoala

    il faut plutot dire que c’est le stade qui est un peu grand, c’est quand meme 20 000 places, meme les lions indomptables ne le remplisse pas on a vu leurs matches la bas à limbe, or moi je regarde le match en ce moment je crois qu’il y a à peu pres 4 à 5000 personnes(surtout les cotés que la camera ne filme pas) c’est pas mal pr le football feminin surtout que le cameroun ne joue pas.
    Que dites vous des plus de 30 000 hier à yaoundé ? meme à la coupe du monde dernierement au canada je n’ai pas vu un stade aussi plein. Donc cessons de critiquer partout, on a vu plein de CAN masculins devant les stades plus vides que limbe quand le pays organisateur ne joue pas.....

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 20:15, par Tedh En réponse à : Le Nigeria chicotte le Mali avec une étincelante Oshoala

    Mon frère, si tu savais le niveau de pauvreté au Cameroun, qui plus est dans une petite ville comme Limbé. Même à 1000F, je doute que l’on puisse remlir ce stade de moitié. Les Camerounais sont des mordus du foot, mais aller au stade prend un peu de CFA, ce qu’il y a de plus rare au pays.
    Et dire que le Nigeria n’est pas si loin de Limbé ?
    Le Cameroun agonisant avec son Chef quoi...

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 19:49, par carlos En réponse à : Le Nigeria chicotte le Mali avec une étincelante Oshoala

    Bonsoir. Vraiment, en voyant les tribunes vides, j’ai honte. Ne pouvait-on pas prendre en charge l’achat des ticket pour que le stade soit plein et donner une bonne image du pays. Espérons que l’équipe du Cameroun continue jusqu’à la finale, sinon ce serait la catastrophe au niveau de l’affluence.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches