Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Le Shabbaeur sort des Mapanes (Camfoot.com)

Chers shabbaistes. Que n’ai je pas ya concernant ma disparition. Certains prétendaient que j’étais meng tandis que d’autres estimaient que l’inspi était bollè. La raison de cette disparition est pourtant d’une simplicité effarante.

Le 18 novembre 2003
commentaires

Le fait est que j’avais pris un semestre sabbatique afin d’être fin prêt pour les évènements à venir. J’ai plusieurs fois été tenté de recame surtout qu’il y’avait pas mal de divas concernant les lions mais j’ai décidé de stay à la piaule en bibinnant doucement mes petites bierrettes. Si vos souvenirs sont aussi exacts que les miens, vous vous souviendrez sans doute que la date de ma disparition remonte à la coupe des confédérations.

Durant cette compétition, certains évènements malheureux ont hâtés ma décision de prendre une année sabbatique.Avant le début de cette maudite compet je vous avais write pour vous tchatte que je couvrirais le tournoi d’autant plus que le boss de notre www.ndamba.com (le plagiat va kill certains de nos frères qui ont vèrè, awash, sè, volé mon slogan) s’était comporté et m’avait buy non seulement un billet d’avion (avec les djallabas de tongo et les primes et tout et tout) de plus il m’avait gui un bindi appareil que certains informaticiens appellent laptop. Je ne peux pas vous mentir que votre gars était en haut.Dès mon arrivée à beng (hey le shabbaeur qui touche la terre du white) j’ai décidé de me comporter.Mon couze m’avait prêté un costard qu’il appelle super sang et il m’avait aussi gui une chemise qu’il appelait bleu ancien prési socialiste de France avec une cravate qui avait des petits haricots dessus cravate à pois l’appelait-il. Un mollah de notre www.ndamba.com (eh on a kick mon slogan sans même me mettre en haut) m’avait passé une chaussure qu’il appelle Weston je vous jure que votre shabbaeur fimbayait à tout un feyman.Ce n’était pas le doricien habituel que vous maitrisez. J’étais tellement frais que l’hôtesse de l’air ne cessait de me filer des regards du genre « bébé dort ».

Dès mon arrivée, je cherche mes contacts ; c’est ainsi que je démarre dans un circuit de pago rejoindre certains shabbaeurs de l’équipe tactique du shabba que nous avons à nbeng. En fait l’équipe tactique est constituée de certains de nos shabbaeurs qui intègrent les joueurs des lions minbo leurs bières, collectent les infos et les bring au shabbaeur qui assure la réalisation du topo.

Dès mon arrivée, les gars ne me reconnaissent pas (fringue oblige).Je constate qu’ils avaient intégrés un feyman qui venait de frapper un kengué à beng ; moi quoi là dedans j’intègre aussi le move. Qui est fou ? Nous lançons ainsi un long move (2kπ) qui se termine aux premières heures du matin. Finalement je deviens lucide et je me met a falla mon koa... Je constate que les rabbajahs m’ont frappés et surtout qu’ils ont pris la machine que mon boss adore et qu’il appelle que laptop. Là je me dis immédiatement que je suis mort ; et comme « cabri mort n’a pas peur de couteau » je décide de noyer mes soucis dans la tongo mais le Pb est que je constate que les soucis surnagent.

Finalement je me dis que si je fais un bon article, mon boss va vex mais comme il aime les côtes de lecture élevées il peut oublier son laptop. Je falla les divas rapidos je vous pond un article que même les poètes ne peuvent pas write. Comme je n’ai plus la petite machine qui envoie mes écrits par je ne sais quel miracle partout dans le monde je redeviens scribe et, de ma plus belle écriture je fais un article shabba à la méthode ancienne. Je me souviens qu’à Ongola, quand j’ai l’habitude de send mes letters pour pago je go au centre de tri je tchoko les gars qui wa’a au triage et deux jours après ma letter est à pago. Je décide de do le même topo. Je falla et finalement je trouve le centre de tri. Je tombe sur un black qui workait là bas je me dis que Dieu est avec moi. A ce moment je ne me doutais pas que le brother que je venais de meet était antillais. Le gars se met à « shorobiser » une kana de french que même super menteur ne peut pas ya ; comme je suis dans les palabas je ne peux pas le shit. Je lui expose mon Pb en lui commotant immédiatement quelque chose pour qu’il kop le nyè’è. EN EURO JE VOUS EN PRIE(€). Le djo me dit de wait un moment ; moi quoi là dedans surtout qu’il a encore mes (€) en main. Quelle n’est pas ma surprise de meet deux bérés de pago venir me ask mes papers. Je crie Assimba mais je commot quand même ma « ndang ».

Les gars m’embarquent vers un commissariat qu’ils appellent préfecture ce qui me surprend parce que chez nous on parle de commiss du 6e,4e ,3e ou central. Je know que ce sont les opposants qu’on go souvent fesser à la préfecture. Alors je commence à m’imaginer des scénarios : « est que mon boss en me guivant le billet pour pago ne m’a pas nyang ? Est-ce que les gars du Sed sont déjà à pago ». Pendant que je suis entrain de cogiter sur ce qui va m’arriver nous arrivons à la fameuse préfecture. On me commot et on commence à me tchat que j’ai tenté de corrompre un agent des postes ce que je nie immédiatement je jure que je l’ai tchoko et qu’il n’yavait pas la chose qu’ils appellent corruption dans mes euros. Finalement je me dis que les gars veulent peut-être me win en me sissiayant pour que j’augmente les djallabas n’est pas que le niambri que je suis propose de leur gui un petit quelque chose ! Mais le pb est que tout ce que je disais était enregistré ! Me voilà donc en taule à pago avec mon costard, ma Weston et en plus, sans article et sans laptop.

C’est ainsi que je passe tout le tournoi en gatta entrain de bouffer une soupe mi kola mi bita kola qu’on appelle ratatouille. Je n’ai même pas pu voir Marco pour la lass fois j’ai seulement y’a qu’il est meng. One day pendant que je galère ma part en cellule n’est pas que je ya que quelqu’un veut me speach imaginez vous-même qui c’était : Mon boss. Je crois que je n’ai jamais ya mô comme ça dans ma vie même en komboyant. Je ne know pas ce qu’il a do mais on m’a lep en me demandant de signer un paper qui dit que je m’engage à recame dans les trois mois. J’ai signé et nous avons dissapia. Je crois que les mollahs là me wait encore mais moi je ne go plus jamais à Pago.

Maintenant mes chers que je suis là, je ne vous lâche plus et dès la fin de ce mois (wèèeh je ne lom pas les gars) je vous sors les divas et Dieu merci il y’en a. Vous saurez tout sur les dessous de la coupe des confédérations. Vous apprendrez aussi pourquoi et comment on veut barrer certains anciens de la nat. Je vous donnerais aussi les dessous des interviews que vous lisez tous les jours sur votre www.guiyo.com (les proprietaires vont encore vèrè bientôt) …Non Papa…moi-même je suis fort dans le kallang si vous me believez encore c’est que vous-même vous êtes de terribles mougou !

Je suis de retour, allez dire !


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon