Lions indomptables : De 1990 à 2016… le brassard en transhumance

Camfoot

Simple bout d’étoffe pour certains, incarnation de l’autorité, du charisme et de l’expérience au sein de la tanière pour d’autres, le brassard de capitaine a depuis le temps, été un sujet qui déchaîne les passions, suscite des convoitises si ce n’est qu’elle ouvre le boulevard à d’interminables guerres de clans dans la tanière.

Le 20 mai 2016
commentaires

De 1990 à nos jours, ceux qui ont hérité du capitanat ont à tout le moins été des footballeurs talentueux quoique certains aient démontré devant des épreuves, qu’ils ne sont pas de bons rassembleurs, des meneurs d’hommes. Le processus de désignation qui change d’un ministre des Sports à un autre ; d’un sélectionneur à un autre, jette également un épais brouillard dans les esprits. On dirait une fantaisie si ce n’est un fantasme. En attendant qu’il soit codifié et articulé sur des critères transparents et objectifs, les capitaines des Lions qui se succèdent, continuent d’être des petits rois qui seront déchus avec fracas ensuite. Camfoot vous propose un zoom sur ces joueurs qui ont incarné plus ou moins le leadership.

Une enquête de Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 20 mai à 10:53, par Rasta En réponse à : Lions indomptables : De 1990 à 2016… le brassard en transhumance

    CAMEROUN pays de UM NYOBE. Celui dont l’histoire reconnaîtra tôt ou tard la qualité de plus grand (plus intelligent) des combattants pour la liberté des peuples opprimés. Celui grâce à qui pas moins de 15 Nations ont accedé à l’indépendance. CAMEROUN pays de Rudolph Doualla Manga Bell, de Maniben Y Tombi "le lion noir Banen". CAMEROUN pays de Castor Ossende Afana, de Ernest Ouandie alias camarade Émile. Ce CAMEROUN qui célèbre ce 20 Mai sa fête à elle. Ce CAMEROUN si fier de ses héros, de son histoire. C’est avec fierté et émotion que j’adresse à tous les descendants de UM, une grandiose fête du pays.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches