Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Lions Indomptables : Duplex Tchamba veut grandir

Camfoot

Il n’y croit toujours pas. Pourtant, le 24 mars prochain, il fêtera sa première sélection avec l’équipe fanion du Cameroun. Auteur de trois grands matchs à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 20 ans en Zambie, le numéro 2 des Lions juniors a tapé dans l’œil d’Hugo Broos qui l’a convoqué en vue de la prochaine journée FIFA. Le joueur de TAD Sport Academy veut profiter de ce regroupement pour apprendre davantage aux côtés de ses aînés.

Le 11 mars 2017
commentaires

A seulement 18 ans, Duplex Tchamba va arborer le maillot de l’équipe nationale sénior du Cameroun. Le joueur formé à TAD Sport Academy de Yaoundé a été convoqué vendredi par le sélectionneur, Hugo Broos, en vue des matchs amicaux internationaux qui vont opposer les champions d’Afrique 2017 à la Tunisie le 24 mars à Monastir, et la Guinée Conakry, quatre jours plus tard à Bruxelles. « Lorsque mon président, monsieur Tadoun Michel m’a informé de ma convocation avec les Lions séniors, j’ai cru que c’était une blague. Je n’y ai pas cru », se souvient le jeune défenseur.

Auteur de trois gros matchs à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 20 ans en Zambie, le Lionceau au maillot numéro 2 ne s’imaginait pas avoir tapé dans l’œil du très réservé Hugo Broos. « Nous savions que monsieur Broos était à la CAN dit-il, mais notre objectif n’était pas de jouer pour qu’il nous voit et nous convoque dans son équipe. Nous avons joué nos matchs pour les gagner, et non pour être sélectionné en équipe fanion  ». Pourtant, Calvin Jih et lui, ont séduit le technicien belge. Or, si des joueurs de son âge pourraient être tentés de faire la fête pour célébrer cette convocation, Duplex Tchamba lui, préfère garder les pieds sur terre. « Ce n’est pas parce que je suis convoqué en équipe A que je dois me dire que j’ai atteint mon objectif dans la vie. Ce n’est qu’une convocation, et moi, je suis encore très jeune », assure-t-il.

« J’ai encore beaucoup à apprendre dans le football ; parce que ma carrière ne fait que commencer. Je remercie d’ailleurs les dirigeants de mon Centre de formation pour la formation justement, et le coach Hugo Broos pour cette occasion qu’il me donne de pouvoir apprendre auprès des grands frères comme Ngadeu, Teikeu et Oyongo. Je vais bien les observer pendant ce regroupement, et retenir tout ce qu’ils font afin de leur ressembler. Je pense qu’ils sont des exemples à suivre », conclue-t-il.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches