Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

En réponse à :

Roumanie : le décès de Ekeng aurait pu être évité

Un tribunal roumain a condamné un médecin urgentiste à un an et demi de prison avec sursis pour négligence ayant conduit à la mort du milieu de terrain camerounais du Dinamo Bucarest, Patrick Ekeng, en mai 2016. Patrick Ekeng s’est effondré sur le terrain après avoir subi une crise cardiaque peu de temps après être entré en seconde période comme remplaçant lors d’un match de championnat national et a été déclaré mort deux heures plus tard.

Publié le 5 juin 2020
commentaires
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

La Chronique de Léon