Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

En réponse à :

Le destin tragique de Joseph Bouasse

Il se sera battu contre le destin jusqu’à son dernier souffle. Lorsqu’il quitte son Cameroun natal en 2014, c’est avec la promesse de réaliser son rêve et de devenir footballeur professionnel. Il n’avait que 15 ans et son vendeur de rêve l’a abandonné en pleine gare en Italie. Il a été recueilli par une association qui s’occupe des réfugiés. Il ne s’est pas laisser aller, mais à continuer à jouer pour se divertir. Il sera découvert par une petite association, le Liberi Nantes. Sa particularité est qu’elle est la seule équipe italienne composée uniquement de réfugiés.

Publié le 26 mai 2020
commentaires
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

La Chronique de Léon