Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Assou-Ekotto : comme au Cameroun, quand un cadet n’écoute pas, on peut lui (...)

En réponse à :

Assou-Ekotto : comme au Cameroun, quand un cadet n’écoute pas, on peut lui coller une raclée

27 février 11:05, par wyclef

La liberté d’expression ne signifie pas libertinage intellectuel.
Mais une chose est sûre, - la distraction est la chose qui nous éloigne de nos misères, cependant elle peut être la plus grande de nos misères -
Ce journaliste comprend lui seul ce qu’il a publié...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

La Chronique de Léon