Toli Sous le Manguier ::: Camfoot.com

Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 361 à 400 Page : 10 Nombre de messages : 402944
@ JUSTE DE PASSAGE

C'est malsain de venir divulguer le nom avere ou non d'un tolieur sans son autorisation!!! C'est vraiment petit, cette facon de faire!!! EpiCeTout

@ 1 FRERE

La semaine derniere, je crois qu'@ ELECTSPORT qui veut postuler pour etre president de la Fecafoot s'est etonne que ce soit NGANANG, un "francophone" qui soit alle parler des "Ambazoniens" et du Nord-Ouest, Sud-Ouest au Congres Americain...Franchement, est-ce-qu'il faille a tout prix et a tous les prix que ce soit seulement un "anglophone" qui puisse parler de la situation qui prevaut dans ces region???
Buncol (Etats-Unis) le 12/06/2018 à 14:29

Notes from the Front...

"We don't want to be slaves anymore." "A rifle as the only way out" Emmanuel Freuden becomes the first journalist to spend time with the Ambazonia Defense Forces as a civil war brews in Cameroon.#WaterNaWater
Link: //goo.gl/2ELjp9

From Amnesty International:
In Senegal today, Amnesty’s report on violence and human rights violations in Anglophone regions of Cameroon.
Villages burned, Schools attacked, +150,000 IDPs and over 20,000 refugees. This is the reality of Cameroon’s Anglophone Crisis. This violence must end.
Our full report: //goo.gl/tqGpRp
-Amnesty International (June12, 2018)

As seen on youtube earlier today...
While the colonial terrorist military of dictator @PR_Paul_BIYA razed villages in Southern Cameroons, Self defense “Amba boys” distribute food supplies to the helpless citizens of an Ambazonian locality of watanawata.
Yesterday the Boys claims the burning of a Cameroon military Carrier and 2 accompanying trucks.
True leaders of the revolution are rising up day by day. It is left for the government of Cameroon to allow these people in peace and let them get the freedom they desire. Poverty is man made and Ambazonians are tired of 36years of agony and no hopes.Keep up the good work!!!!!!!!

@Juste de passage (Somalie)

Tu en sais des choses...pourquoi ne pas donner aussi ton nom et ta fonction au sein des renseignements generaux de Biya!??
1 frere (Afrique du Sud) le 12/06/2018 à 14:07

@ JOHN BARRICK

Tonton @ NDOGKOTI ne peut-il pas aussi nous apprendre certaines choses sur l'Histoire du Cameroun??? On dirait que sa part d'histoire, c'est de planter ses petunias dans son domaine de Sipandang!!!

@ ANOTHER

Qui t'a meme dit de rentrer dans le maquis??? lol..lol. Je trouve qu'Achille MBEMBE est un autre tribaliste, a l'instar de MEON et NGANANG; voila la qualite d'intellectuels qui sont guides par leurs emotions... EpiCeTout

@ MAYBE

Que veut dire etre superieur???
Buncol (Etats-Unis) le 12/06/2018 à 14:07

Navajo Boy (Cameroun)

Pardon, le temps que tu as et que tu auras, consacre le a l'edition des fausses factures pour tes futurs marches et a bb navajo. Laisse l'histoire la comme ca. Pardon.
Juste de passage (Somalie) le 12/06/2018 à 13:09

@ Tous

@John Baarick raconte beaucoup de me?songes qu'il dilue dans les phrases vides comme a son habitude, on va continuer plus lethodiquement quand j'aurais plus de temps !!
Navajo Boy (Cameroun) le 12/06/2018 à 12:43

@ Mbog Mbi

D'abord ce n'ai pas moi qui affirme que les arabes étaient la bien avant !
Ensuite, il me reste un fait de sur les portugais étaient eux la en 1472 et ont bien prononcés le mot camaroes et de façon certaine je connais la date ou Ewale est arrive et c'est bien après , comme tu le vois j'ai tous les AS en main !

En plus je vais te cultiver un peu, de nombreux mots issus du portugais ....français viennent de l'arabe, comme
assassin, et je sais également que les Arabes étaient experts dans les reptiles genre scorpions et autres pour les poisons et aphrodisiaques je ne serais donc pas surpris que le mot crevettes viennent de la , on va continuer plus empilement quand j'aurais finis avec quelques affaires a régler et aurais regagner mes pénates !
Navajo Boy (Cameroun) le 12/06/2018 à 12:38

De Douala Manga Bell, Um Niobe et maintenant Charle Atangana ...
Quel est le prochain vrai resistant ou hero?
Enumerez tous les "Heros" Kmers pour l histoire complete des grands personages de cette republique.
L histoire partielle de la republique met en doute le travail des historiens qui ne racontent que les evenements de leur region.
M@ybe (Andorre) le 12/06/2018 à 11:33

@JOHN BARRICK ne sais.meme pas pourquoi tu continues de répondre à ces gens.
Vois tu,les aboure ont vendu l'embouchure de bassam au français,les ebrie ont ensuite cédé toute la zone lagunaire d'Abidjan à bingerville aux mêmes colons français.Ils n'étaient pas des douala,et les ivoiriens ne leur en veulent pas pour ça. Des histoires comme ça, il y en a sur toutes les façades maritimes de l'Afrique.Czux qui n'avaient pas accepté ont été vaincu par les armes et leurs terres arrachées.
Voilà Charles Atangana qui auraient les allemands à spolier ses propres parents,il avait même fait deporter 60000 camerounais sur l'île de Fernando po après la défaite des allemands.
Donc dans le contexte de l'époque les chefs duala ont fait ce qui était possible et ce qui se faisait partout.
La prise de conscience à eu lieu dans les années 40 après que certains aient eu à aller étudier en métropole.
Mvog Mbi (Cte d'Ivoire) le 12/06/2018 à 10:48

Maybe
Voici ce que le MONDE DIPLOMATIQUE disait il y a 10 ans de UM MYOBE

Cameroun, il y a cinquante ans, l’assassinat de Ruben Um Nyobè
par Thomas Deltombe, 13 septembre 2008
Le Monde diplomatique Cameroun, il y a cinquante ans, l’assassinat de Ruben Um Nyobè?
Le 13 septembre 1958, il y a cinquante ans, était tué Ruben Um Nyobè. C’est dans une forêt de Sanaga Maritime, dans le sud du Cameroun, qu’une patrouille française qui traquait depuis des mois le secrétaire général de l’Union des populations du Cameroun (UPC) repérera son objectif. Et l’abattit comme un animal sauvage. Son corps fut traîné jusqu’au chef-lieu de la région, où il fut exhibé, défiguré, profané. « Le Dieu qui s’était trompé » est mort, annoncera triomphalement un tract tiré à des milliers d’exemplaires. Le corps de Ruben Um Nyobè fut coulé dans un bloc de béton (1).

Cinquante ans après son assassinat, le nom de Ruben Um Nyobè est presque oublié en France. Au Cameroun, en revanche, il reste l’objet d’une immense admiration. Mais cette admiration populaire est restée longtemps contrariée, toute référence à Um Nyobè et à son parti, l’UPC, ayant été interdite par la dictature d’Ahmadou Ahidjo mise en place en 1960 avec le soutien de l’ancienne métropole. La moindre évocation de Um Nyobè était considérée par le pouvoir en place comme « subversive » et sévèrement réprimée. Sa mémoire ne put être perpétuée que dans la clandestinité ou dans l’exil.
"

Tu vois, donc qu'il n' y a pas matière avec des allusions ridicules à propos de quelque héros Camerounais tué par les blancs,
JOHN BARRICK (France) le 12/06/2018 à 10:32

Maybe (Andorre) le 12/06/2018 à 10:15

Ce sont les français qui ont tué UM MYOBE, après l'avoir traqué.
Alors, que dis-tu?Avaient-ils plus le droit de le faire que les ALLEMANDS?
Vous bavardez vraiment beaucoup ici pour rien;
Le complexe n'a finalement pas de fin chez vous.
JOHN BARRICK (France) le 12/06/2018 à 10:27

Ndogkoti (Abidjan , France) le 12/06/2018 à 10:11

Tu n'as pas d'arguments à m'opposer au lieu de faire le perroquet?
Est-ce que tu peux seulement enlever la moindre virgule sur ce que je dis?
JOHN BARRICK (France) le 12/06/2018 à 10:23

Another (Jersey) le 12/06/2018 à 09:40

Les bassas et les doualas ne se taperont jalais sur la gueule,parce qu'ils ont le vivre ensemble qui date déjà des siècles.
C'est pour cela que j'ai demandé si ceux qui passent leur temps à u insulter un peuple, peuvent nous dire s'ils ont appris quelque part qu'il y a eu dans le temps guerre entre les 2 peuples quand les doulas sont arrivés et quand les bassas sont partis? Non
Alors , tu vois que des gens insignifiants peuvent toujours raconter ce qu'ils veulent par repli identitaire, ils perdent leur temps.
C'est le cas de MBEMBE qui a perdu une occasion de se taire.
JOHN BARRICK (France) le 12/06/2018 à 10:22

QUOTATION

""Pire, les allemands avaient meme le droit de juger et de condamne a mort le roi, proprietaire du territoire. quel Peuple de souaves."" @Conseiller

Enfin il y a des tribus supérieures au Cameoun, ceux qui ont vu les blancs les premiers, les plus " emancipees" .
voila le but de cette histoire de la côte du Wouri avec les vrais rois.
Maybe (Andorre) le 12/06/2018 à 10:15

@Another

Tu as tout compris :

Conseiller : élévation du débat; donne l'heure juste

JOHN BARRICK : enfumage sur toute la ligne et malhonnêteté intellectuelle.
Ndogkoti (Abidjan , France) le 12/06/2018 à 10:11

@John Barrick

Le truc c'est que, je me demande: si les Bassa (certains) et Duala (certains) commencent à se taper sur la gueule pour de vrai, alors on est bien tous foutus!!
Tant que cà reste un débat, tant mieux! ;-)
Another (Jersey) le 12/06/2018 à 09:40

Another (Jersey) le 12/06/2018 à 08:51
Je n'ai pas pris tes propos comme une contradiction des miens,puisque tu l'as bien souligné à la fin de ton précédent post.
Ce que je voulais laisser entendre en m'appuyant sur l'expression que tu as employée, c'est mettre en évidence la dangerosité des propos de certains dont CONSEILLER, qui donne à mon sens beaucoup dans l'amalgame.
Vois-tu, hier UM MYOBE qui était enseignant puis greffier à DOUALA, et OUANDJIE, qui était aussi enseignant, se sont cachés respectivement dans le forêt et les montagnes, pour mener leur lutte.
Alors, si on réfléchit comme CONSEILLER et d'autres, sans tenir compte du contexte de l'époque qui conduisait à avoir cette attitude,on peut les considérer comme des fuyants voire des lâches.
Pourtant, il n'en est rien, puisque c'est le contexte de l'époque qui l'imposait.
Aujourd hui, on voit bien les opposants dire ce qu'ils veulent à visage découvert , allant même jusqu'à critiquer le président de la république et la FRANCE ouvertement.
Ca veut dire que le contexte a changé .
Donc, quand on juge les attitudes des uns et des autres , on est obligé de les remettre dans le contexte, ce que ne font pas certains ici.
C'est donc ce que je voulais ressortir avant tout, en m'appuyant sur ce que tu as dit.
Donc, par d'inquiétude à ce neiveau
JOHN BARRICK (France) le 12/06/2018 à 09:16

@John Barrick

Mon dernier post s'arrête à "Et once again, thankyou !!", j'ai fait un doublon!! hihihi
Another (Jersey) le 12/06/2018 à 09:03

@John Barrick

Merci beaucoup pour la considération que tu portes à mes mots. Sache que cela n’allait pas contre tes propos. Quand je dis « élèvent le débat », je ne parle pas de l’histoire, car je n’ai aucune compétence actuellement pour là contredire ou l’affirmer ! Certains dont toi le font très bien sur cet espace. Cette histoire de Douala/Bassa (et autres), je n’avais jamais réfléchi à çà, car pour moi, les deux ‘et autres) ont une même mère (même si pas même père, ou vis versa) au moins, à partir des territoires de l’estuaire.
«Elever le débat », pour moi dans ce cas ne veut pas dire « avoir raison ou prendre part » (ce n’est pas important), mais plutôt « permettre de sensibiliser encore plus les uns les autres sur la traduction de notre histoire », ou alors crever certains abcès. Mais jamais je me permettrai d’être à la hauteur de bien de propos de @Conseillers ou @Navajo. Je parle de réflexion, je ne parle pas de faits établis ou émotions, et justement il y a cent ans, je n’y étais pas, comme tu le dis bien! T’ai-je contredis ?! Bien-sûr que non. Certaines personnes ici cofondent le fond (souvent plein d’idées acquises) et la forme (souvent plein d’émotions). Pour te dire, même pour l’histoire des Béti là (mon ethnie), je ne suis pas sûr qu’une grande partie d’eux soit arrivée au Kamer avant bien longtemps. Peut-être que les Fang sont arrivés des siècles, voir un millénaire avant, ou l’inverse. Les peuples n’immigrant pas n’importe comment (ils ne sont pas bêtes), ils vont si possible, vers leurs semblables.
Ceci est le point de mon intervention : pas contredire ou affirmer, ce n’est pas important, mais se poser des questions sur soi-même. Et once again, thankyou !!
Merci beaucoup pour la considération que tu portes à mes mots. Sache que cela n’allait pas contre tes propos. Quand je dis « élèvent le débat », je ne parle pas de l’histoire, car je n’ai aucune compétence actuellement pour là contredire ou l’affirmer ! Certains dont toi le font très bien sur cet espace. Cette histoire de Douala/Bassa (et autres), je n’avais jamais réfléchi à çà, car pour moi, les deux ‘et autres) ont une même mère (même si pas même père, ou vis versa) au moins, à partir des territoires de l’estuaire.
«Elever le débat », pour moi dans ce cas ne veut pas dire « avoir raison ou prendre part » (ce n’est pas important), mais plutôt
Another (Jersey) le 12/06/2018 à 08:51

JOHN BARRICK

Merci pour l'histoire, la vraie.

Navajo boy est lache. Crois moi, Ce qu'il fait, c'est juste pour apprendre, mais, il n'a juste pas le courage de demander qu'on lui apprenne, pourtant, son maitre de Londres le fait souvent. Donc, faut pas lui en vouloir, il est comme ca.
Juste de passage (Soudan) le 12/06/2018 à 08:47

Mouh

@ 1 frere est Chris Anu, l'un des leaders des rebelles ambazonniens (pour une fois que je prononce ce nom) qui finance depuis l'Afrique du Sud.
Juste de passage (Somalie) le 12/06/2018 à 08:26

Mvog Mbi

Si Paul Biya ne s'etait pas leve en premier pour combattre boko haram, toute cette zone serait devenue un no man's land aujourd'hui. Donc, au lieu de dire ce que t'as dit la, tu devrais plutot feliciter BIYA pour cela comme l'ont fait les autres chefs d'Etat de la zone ou sevit boko haram. Donc, si Akere Muna etait president, il serait reste tranquille, au palais, et laisser boko haram s'installer sur son territoire, n'est-ce pas? C'est comme ca que vous comptez diriger le pays?
Aujourd'hui, malgre quelques incursions et attentats, il faut reconnaitre que boko haram a beaucoup faibli, et ceci grace a BIYA.
Par rapport au dialogue, ca ete fait. Meme avec ceux qui ont pris les armes, BIYA a appele au dialogue, c'est eux qui ont decide de rester dans les forets avec tout ce qu'on connais, dans ce cas, on fait quoi?


1 frere= Chris Anu

Pour le moment, dans le NO et SO, ce ne sont que des operations de maintien de l'ordre qui y ont cours, c'est pourquoi vous verrez plus sur le terrain, la police et la gendarmerie. L'armee est dans les casernes, et on les appelle au cas ou...? Comme a Santa. Si BIYA avait envoye l'armee sur le terrain, je crois que tes rebelles ambazombiens n'existeraient plus. Sur le terrain, c'est connu dans le SO et NO que ceux qui commettent les crimes sont tes ambazombiens. Continue de financer tes elements, on te prendra. Est-ce Sissuku avait pense un jour que le Nigeria allait l'extrader? L'Afrique du Sud t'extradera aussi Chris Anu. Just wait and See.
Juste de passage (Somalie) le 12/06/2018 à 08:24

Alors, si tu trouves les raccourcis et les amalgames de CONSEILLERS ont une portée sur le débat histoire, tant mieux pour toi.
Ce que je sais, c’est qu’on ne peut pas porter un jugement sur des faits de plus de 100 ans, sans les mettre dans leur contexte.
On ne peut pas venir dire qu’on a vendu un pays qui n’existait pas en tant que tel à l’époque, sans rappeler qu’aucun mouvement en AFRIQUE à cette époque, quelle que soit ses choix, n’a fait plier la volonté des européens de conquérir l’AFRIQUE.
On ne pas dire qu’ à l’époque, les phénomènes migratoires attribuaient à une ethnie une terr d’une manière définitive, pour se permettre de la réclamer 300 ans après.
On ne peut pas transformer un PARTI en parti ethnique, parce que son leader charismatique appartient à cette ethnie, alors qu’on voit bien que ses pères fondateurs sont d’ethnies diverses.
On ne peut pas non plus viser une tribu en la faisant croire que qu’elle n’a eu aucun activisme pour la lutte contre la colonisation et le passe à l’indépendance, alors que les faits disent le contraire etc’est documenté.
Alors, pour moi , CONSEILLER reste un individu qui a un raisonnement terre à terre, qui n’a aucune substance.
JOHN BARRICK (France) le 12/06/2018 à 07:47

N’a-t-il pas vu que sur cette liste, il y a des ethnies mélangées, qu’il y a parmi ces noms 4 sawas dont 2 DOUALAS,(THEODORE NGOSSO et LEOPOLD MOUME ETIA)
N’-a-il pas vu que UM MYOBE n’est pas parmi les fondateurs, même si son adhésion à ce mouvement est certaine ?
Les doualas qu’il insulte,n’est-ce pas au CANTON BELL que l’UPC a été crée ?
N’est-ce pas dans ce même CANTON que UM MYOBE a vécu ?
N’est-ce pas un sawa NGOM JACQUES qui était l’ami plus proche de UM MYOBE ?
Lorsque UM MYOBE malade, sort du maquis en 1958, balafré et déguisé pour se faire soigner, et parvient à atteindre DOUALA , chez qui est-il allé ?
N’est-ce pas chez le docteur EYIDI BEBEY(le frère de FRANCIS BEBEY°) qui l’accueille, avec la complicité de PAUL SOPPO PRISO et de KINGUE JONG qui ont su garder le secret de sont arrivées à DOUALA ?Pourtant, tous les 3 , n’étaient pas de l’UPC, sont des doualas et nationalistes.
Quand Conseiller s’acharne sur les doualas en disant tout et rien,
Sait-il au moins qu’en AOUT 1919 après la défaite des ALLEMANDS à la première guerre, lors de la conférence des alliés en France pour la mise en place de SDN l’ancêtre de l’ONU, ce sont les chefs doualas qui ont été les premiers à écrire aux alliés pour leur demander l’autonomie du CAMEROUN 1ère marche pour l’indépendance?
Sait-il au moins qu’en 1937 ce sont encore 2 DOUALA LEOPOLD MOUME ETIA et MANDESSI BELL qui ont revendiquer l’indépendance du CAMEROUN au sein de l’union camerounaise de PARIS ?
En 1949, n’est-ce pas encore le NGONDO qui exige l’indépendance du CAMEROUN a l’ONU ?
Le NGONDO n’est-il pas une organisation SAWA ?

Alors, si tu trouves les raccourcis et les amalgames de CONSEILLERS ont une portée sur le débat histoire, tant mieux pour toi.
Ce que je sais, c’est qu’on ne peut pas porter un jugement sur des faits de plus de 100 ans, sans les mettre dans leur contexte.
On ne peut pas venir dire qu’on a vendu un pays qui n’existait pas en tant que tel à l’époque, sans rappeler qu’aucun mouvement en AFRIQUE à cette époque, quelle que soit ses choix, n’a fait plier la volonté des européens de conquérir l’AFRIQUE.
On ne pas dire qu’ à l’époque, les phénomènes migratoires attribuaient à une ethnie une terr d’une manière définitive, pour se permettre de la réclamer 300 ans après.
On ne peut pas transformer un PARTI en parti ethnique, parce que son l
JOHN BARRICK (France) le 12/06/2018 à 07:46

Another (Jersey) le 12/06/2018 à 00:26
Ah bon ?
Explique-nous comment quelqu’un qui dit que DOUALA appartient aux bassas parce qu’il y sont arrivés avant, élève le débat, alors que le phénomène migratoire à cette époque a été une constance des peuples d’AFRIQUE ?
S’est-il seulement posé la question de savoir pourquoi il n’ y a aucune trace de guerre entre BASSAS et DOUALAS pour la conquête de cet espace ?
Est-ce qu’il s’est demandé pourquoi les bassas sont partis, qu’ils se retrouvent dans d’autres régions, et pour les traces de leur passage sont restées dans les zones sous autorités douala comme Bonamatoumbè et SODIKO, sans que cela cause la moindre polémique ?
A-il seulement rappelé que c’est au temps des ALLEMANDS que la migrations sont des boulous s’est arrêtée ?
En ce qui concerne le traité de protectorat, croit-il que c’est en 2018, qu’on peut juger les faits qui se sont passés il y a plus de 100 ans, sans les mettre dans leur contexte ?
Dans toute l’AFRQIUE de l’époque, soumise à la colonisation européenne, peut-il me citer le moindre peuple, qu’il ait adopté de signer une coopération, un protectorat ou pas, ou qu’il se soit battu contre la volonté des européens , a réussi à ne pas être colonisé ?
Ne voit-il pas que le résultat fut le même quelle que soit la méthode choisie ?
Quand il conteste le nationalisme de DOUALA MANGA BELL, a-t-il pris la peine d’écouter son procès ?
A-t-il pris la peine de comprendre pourquoi en 1914, il y a eu les contestatio contre les ALLEMANDS à DSCHANG, et pourquoi dans le pays BOULOU, pour faire passer les messages urgents de DOUALA MANGA BELL, on disait WALA MANGA ?
Sous l’impulsion de qui le mouvement de contestation s’était répandu au CAMEROUN acette époque là ?
Quand il veut réduire l’UPC à un PARTI POLITIQUE BASSA, sait-il au moins que ce parti n’a jamais eu une coloration ethnique, du fait même des origines de ses pères fondateurs ?
Jacques Ngom, Charles Assalé, Guillaume Hondt, Joseph Raymond Etoundi, Léopold Moumé Etia, Georges Yémi, Théodore Ngosso, Guillaume Bagal, Léonard Bouli, Emmanuel Yap, Jacques-Réné Bidoum, H-R Manga Mado.
N’a-t-il pas vu que sur cette liste, il y a des ethnies mélangées, qu’il y a parmi ces noms 4 sawas dont 2 DOUALAS,(THEODORE NGOSSO et LEOPOLD MOUME ETIA)
N’-a-il pas vu que UM MYOBE n’est pas parmi les fondateurs, même si son adhésion à ce mouvem
JOHN BARRICK (France) le 12/06/2018 à 07:45

Les gens qui sont incapables de construire une salle de classe dans leur village, trouvent subitement de l argent ( 61000000 de FCFA) pour soutenir le terroriste en chef Popol. Au jour d aujourd’hui je peux affirmer qu il ne se présentera pas car il sait pertinemment qu il ne gagnera pas.
TPO (Allemagne) le 12/06/2018 à 02:20

@ juste de passage

Le plus grand terroriste Camerounais c est Popol et ses ministres. C est eux qui volent, tue , kidnappent et excetutes sommairement les gens. Ou sont les 9 de Bepanda? Les charniers sur la route de Yabassi? Guerandi? Sissuku?

Popol est un terroriste
TPO (Allemagne) le 12/06/2018 à 00:59

2all

Le mérite de @Conseiller est qu'il met le doigt là où ça fait très mal, dans le sens où les Histoires, l'Histoire qu'on nous raconte doit faire l’objet d'une certaine révision, dans la mesure où elle est bien biaisée d'avance, de par la logique du vainqueur, càd le Colonisateur.
Ce qui peut intéresser ici n'est pas tant l'histoire apprise par cœur à l'école(nous la connaissons tous), car nous en avons bien accumulé quelques sottises apprissent dans ces écoles produites du colonialisme.
Ce qui importe est donc la capacité à pouvoir nous questionner sur tout ce qu'on peut considérer comme "acquis académiques", comme par exemple: "qui a vraiment écrit toutes ces histoires du Cameroon?!"
Se poser cette question n'a rien de malsain. Alors oui, sur ce thème @Conseiller et @Navajo boy élèvent le débat, sans que je ne veuille absolument contredire les autres auditeurs(écriveurs)... Tokoss non?!
Another (Jersey) le 12/06/2018 à 00:26


Cela peut fatiguer l'esprit
Buncol (Etats-Unis) le 11/06/2018 à 22:53

@ MVOG-MBI
@ LE YOGAM

Hahhahahah... Laissez un peu passer les "tuiles" de @ CONSEILLER... Il voulait tellement bien expliquer les choses vu que @ John BARRICK a mis la barre tellement haute que cela peut fatigue l'esprit... EpiCeTout
Buncol (Etats-Unis) le 11/06/2018 à 22:50

@Buncol
Je ne le pense pas puisqu'il a répété. De toutes les façons @Conseiller est expert en tout et connaisseur en rien.
Mvog Mbi (Cte d'Ivoire) le 11/06/2018 à 21:30

@Buncol (Etats-Unis) le 11/06/2018 à 19:22

"C'est de Martin-Paul SAMBA qui a ete fusille dont voulait parler @CONSEILLER... EpiCeTout"

Comment tu sais que c'est de lui quil voulait parler, alors que tous les jours ici ils nous dit qu'il ne se trompe jamais
Le Yogam (Cameroun) le 11/06/2018 à 20:42

@ MVOG-MBI

C'est de Martin-Paul SAMBA qui a ete fusille dont voulait parler @CONSEILLER... EpiCeTout
Buncol (Etats-Unis) le 11/06/2018 à 19:22

 

Charles Atangana, né vers 1883 à Yaoundé et mort le 1er septembre 1943 à Mvolyé, attenant à Yaoundé, au sud de cette ville, est le dernier grand chef des Ewondos du Cameroun. Charles Atangana est une personnalité controversée du Cameroun.
Mvog Mbi (Cte d'Ivoire) le 11/06/2018 à 18:18

@Conseiller
Reapprends ton histoire. Charles Atangana est mort de maladie en 1943 il n'a jamais été fusillé par les allemands qu'il a servi avec dévouement les aidant à ouvrir des postes militaires dans la plupart des régions du pays.
Mvog Mbi (Cte d'Ivoire) le 11/06/2018 à 18:16

1 frere (Afrique du Sud) le 11/06/2018 à 16:37

""your beloved President Biya has done way more damaged than these so-called "rebelles" will ever do..""
this is crazy talk...not even worth an answer

in this case the government did everything to fix the problem peacefully (anglophone Lawyers and teachers complains were resolved peacefully after negotiation)

but taking the weapon against the state ? no way this are criminals and terrorists
MOUH (Bahamas) le 11/06/2018 à 17:59

@Juste de passage
Tu es aussi bête que tes dirigeants du RDPC.
La force n'a jamais résolu un problème. Depuis combien d'années Biya a déclaré la guerre à Boko Haram?
N'y a-t-il pas toujours des attaques ciblées,des attentats?
Ce sera la même chose dans les régions anglophones.Et même si par extraordinaire, l'armée tribale de Biya gagnait,cela ne ferait que renforcer les rancoeurs et déplacer le problème dans le temps.Et dans quelques annees,les mêmes sécessionnistes bien organisés cette fois la reviendront à la charge.
Alors qu'il aurait été plus judicieux de les écouter,modifier la constitution et instaurer le fédéralisme ou à défaut une veritable décentralisation, pas celle de façade actuelle.

@Conseiller
Atangana Charles n'a jamais été pour moi un héros.Cest un autre collabo qui se la jouait grand chef supérieur des ewondo.
Mvog Mbi (Cte d'Ivoire) le 11/06/2018 à 17:54

Juste de passage (Somalie) le 11/06/2018 à 15:24

tres bien parler, les occidentaux disent... "" ne jamais negocier avec les terroristes"" ce sont des bandits criminels.

les FAC doivent faire leur travail.
Mouh (Bahamas) le 11/06/2018 à 17:43

pauvre @conseiller...le complexé.
Les doualas te pissent à la raie, minable.
Douala (France) le 11/06/2018 à 16:58

@Juste de Passage

Everything that could go wrong has gone wrong... and for most Cameroonian, your beloved President Biya has done way more damaged than these so-called "rebelles" will ever do..

As you guys are keep stating that there are no "anglo" problems, many of us just feel more engaged by any means necessary to redouble our efforts against this system you defend!!!
1 frere (Afrique du Sud) le 11/06/2018 à 16:37

Messages : 361 à 400 Page : 10 Nombre de messages : 402944

Parle ta part, je parle ma part
Talk your own, I go talk my own

Nom ou pseudo : *
E-mail :
Ville :
Pays : *
Message : *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite :(à quoi ca sert ?)