Toli Sous le Manguier ::: Camfoot.com

Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 1 à 40 Page : 1 Nombre de messages : 395506
<< précédente 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10 ... 9888 suivante >>
C’est en 1958, l’année de l’assassinat de Ruben Um Nyobé, qu’il quitte clandestinement la France pour rejoindre la direction de l’Upc au Caire. Il va représenter l’Upc au Secrétariat Permanent Afro-asiatique au Caire, en Egypte. Il anime alors une émission radiophonique portant le nom emblématique du journal de l’Upc : « La Voix du Cameroun ». Soutenu par Ernesto Che Guevara L’assassinat par empoisonnement en Suisse de Félix Roland Moumié en 1960 rend Osendé Afana nerveux et radical. En 1962, il est élu membre du Comité Révolutionnaire par la première Assemblée Populaire sous maquis. L’année d’après, il s’installe au Congo Brazzaville où il encadre les jeunes et effectue le travail de conscientisation des masses dans les régions frontalières du Sud-est du Cameroun. Avec le précieux soutien de la Chine, du célèbre révolutionnaire Ernesto Che Guevara et des amis du gouvernement congolais de Brazzaville. Ce qui l’encourage à entrer en 1965 au maquis malgré une préparation hélas insuffisante ! Il était animé d’idéaux et de convictions d’une Afrique unie, forte, débarrassée du colonialisme et du néocolonialisme. Une Afrique dans laquelle le Cameroun jouerait un rôle déterminant grâce à son expérience historique de lutte anticoloniale et ses nombreux autres atouts dans la sous région, sur le continent africain et dans le monde. S’il n’avait pas été assassiné, Osendé Afana aurait eu 81 ans cette année !
JOHN BARRICK (France) le 16/01/2018 à 09:25

En 1942, il entre au petit séminaire d’Efok. L’année suivante, il entre au petit séminaire d’Otélé jusqu’à la fin du cycle secondaire.Entré au grand séminaire de Mvolyé, il est exclu pour son esprit critique et son caractère rebelle. C’est en qualité de candidat libre qu’il passe avec succès la première partie du baccalauréat. Il s’inscrit en classe de philosophie au lycée Général Leclerc de Yaoundé en 1951.Un an plus tard, il prend la tête d’une manifestation des élèves contre le mauvais état de la nourriture servie aux pensionnaires. Cela ne l’empêche pas de réussir la deuxième partie du baccalauréat en juin 1952. A la faveur d’une bourse, il se rend en France, à Toulouse pour poursuivre des études supérieures à la faculté de droit et des sciences économiques. Il adhère à l’Association des étudiants camerounais (AEC) qui deviendra l’Union nationale des étudiants du Cameroun (UNEC), puis l’UNEK avec la lettre K pour « Kamerun », allusion au Cameroun allemand.En 1954, il retourne en vacances au Cameroun et se marie. Dieu bénit son mariage avec quatre enfants : Joseph Osende, Martin Osende, Alice Osende et Félix Moumié Osende. La même année 1954, il représente l’AEC à la Fédération des étudiants d’Afrique Noire en France (Féanf). Nationaliste engagé et panafricaniste résolu En 1955, Osende Afana, Ndongo Diyé et Michel Ndoh mettent en place le comité de base de l’UPC à Toulouse. Après les événements de mai 1955 au Cameroun, le comité de base de l’Upc de Toulouse et la section de l’AEC de Toulouse lancent une série de pétitions et mobilisent les opinions publiques française et internationale sur la situation du Cameroun. En 1956, Osendé Afana devient Vice-président de la Féanf et Directeur de publication de « L’Etudiant d’Afrique Noire », organe d’expression de la Féanf dont le siège a été transféré à Toulouse à l’initiative d’Albert Tevodjéré, l’ancien Directeur de publication.En février 1957, il est délégué aux Nations-Unies au nom des étudiants upécistes pour réclamer la réunification et l’indépendance du Cameroun. A titre de représailles, L’Etat français supprime sa bourse d’études. Il quitte Toulouse pour Paris et est élu trésorier général de la Féanf.
JOHN BARRICK (France) le 16/01/2018 à 09:24

Regards: 45 ans après Osendé Afana nous parle

Victime non seulement de l’ouverture précoce de son maquis du front de l’Est, mais aussi de la trahison de certains proches, des divisions qui minent l’Upc en exil et des nouveaux équilibres géopolitiques, Osendé Afana était un nationaliste engagé. Premier docteur en sciences économiques de l’Afrique noire sous domination française, Castor Osendé Afana fut capturé dans le maquis du front de l’Est Cameroun, exécuté et décapité le 15 mars 1966. Osendé Afana est assassiné à l’âge de 36 ans. Du côté de Ndélélé, non loin de la frontière entre le Cameroun et le Congo Brazzaville. Un an à peine après l’ouverture de ce qui avait la prétention de constituer les jalons du « Deuxième Front », après le front de l’Ouest dirigé par Ernest Ouandié. Osendé Afana avait mis sur pied ce front avec des camarades militants de l’Union des populations du Cameroun (Upc) dont Henri Hogbe Nlend et Fosso François. Selon des témoignages plus ou moins concordants, la tête d’Osendé Afana fut tranchée et ramenée au président Ahmadou Ahidjo par un hélicoptère, peu après son exécution.Collaborateur d’Osendé Afana dans le maquis du front de l’Est, Henri Hogbe Nlend se serait enfuit et aurait abandonné son camarade. Les détracteurs d’Henri Hogbe Nlend disent qu’il n’aurait eu la vie sauve qu’après s’être mis sous la protection de la France. Economiste de haut vol Spécialiste des problèmes de développement, marxiste, maoïste et anticapitaliste, Castor Osendé Afana est connu comme le premier théoricien du socialisme africain. Il est auteur d’une thèse de doctorat en sciences économiques intitulée « L’Economie de l’Ouest africain : Perspectives de Développement ». Une brillante thèse publiée à Paris, aux Editions François Maspero, en 1966. Le gouvernement français de cette époque a interdit et fait saisir le livre de cet économiste de haut vol. Un ouvrage qui dérangeait la tranquillité des colons français et occidentaux.Né en 1930 à Ngoksa, près de Saa dans l’actuel département de la Lékié, Castor Osendé Afana a fait ses études primaires à la mission catholique de Saa jusqu’à l’obtention du CEPE. En 1942, il entre au petit séminaire d’Efok. L’année suivante, il entre au petit séminaire d’Otélé jusqu’à la fin du cycle secondaire.Entré au grand séminaire de Mvolyé, il est exclu pour son esprit critique
JOHN BARRICK (France) le 16/01/2018 à 09:22

John Barrick, le vilain

Ces 3 la sont les héros du peuple, avant d'être héros nationaux !
Ce sont leurs actes et détermination qui font d'eux
Des héros , et ce n'est pas un hasard s'ils ot été succecivement leader de L'UPC , ils étaient déjà leaders parmis les leurs !

Fotsing, Gaston sont morts fusilles aussi le même jour que Ouabdie pourquoi Afana aurait il plus e considération que l'un d'eux ?
Navajo boy (Cameroun) le 16/01/2018 à 09:22

@TPO

Soldats français accusés de viols d'enfants en Centrafrique: les juges ordonnent un non-lieu
Nswho (Kirghizistan) le 16/01/2018 à 09:19

Je soutiens L'équipe nationale A' qui participe au CHAN 2018 au Maroc.

Je leur souhaite une belle prestation aujourd'hui contre le CONGO ce soir à 20H30 et qu'il réalise un bon tournoi.

Vivement, que Rigobert Song réussisse son baptême dans la grande compétition!

Mon pronostic

Pour ce soir: Cameroun 2 Congo 1

Pour le tournoi: Je vois le Cameroun en démi-finales
Nswho (Kirghizistan) le 16/01/2018 à 09:06

Manque de culture
Le titre de héros national à été demandé par l UPC pour chacun de ses trois secrétaires nationaux
Successivement UM MYOBE MOUMIE et puis ERNEST OUANDJIE.
C est Moitié qui avait remplacé UM Myobe et c est OUANDJIE qui remplacé Moumié.
Quand on demande la reconnaissance d un groupe d action,on propose les nom de ceux qui étaient les représentants Cela n enlève rien au mérite des autres.
L UPC étant un parti national,il était normal qu' on enlève ses 3 secrétaires qui ont été tués à ce titre.
Cela ne diminue pas l action d Osende Afana ,qui faisait d ailleurs partie de la délégation de l UPC avec IMyobe et les autres à L Onu lorsque l UPC demandait l indépendance.
On ne peut donc pas le reléguer au dans des anonymes comme les i diots bamis de cet espace veulent faire.
MOUMIE Sont on parle peu à été secrétaire général de l UPC avant OUANDJIE et a été empoisonné lors d une mission.
Pourquoi en parler moins que OUANDJIE alors que c est lui sue ce dernier a remplacé?
Donc,ne pas travestir l histoire pour des besoins tribaliste.
Ce n est pas parce que Mbapoe Me le à été honoré que Mbette Isacc
ATZNGANA OTTOU mérite moins.
Ce n est pas parce que Milla Song ou Etoo peuvent être reconnu comme héros que Abega Njitap Mboma méritent moins.
Les révisionnistes qui n ont aucune culture ne peuvent pas occuper cet espace pour dire n importe quoi.
MOUMIE tout comme Osende n ont rien à envier à UM MYOBE et OUANDjie
D ailleurs ils ont été assassinés en activité.
Donc,ne jamais minimiser les actions posées par les autres.
J ai l impression que certains personnes pensent qu' elles peuvent réécrire l histoire du Cameroun à leur manière.
JOHN BARRICK (France) le 16/01/2018 à 09:01

Le 15 décembre 1971, Ernest Ouandie, Raphael Fotsing (le présumé complice et liaison avec Ndongmo), Gabriel Tabeu dit Wambo le Courant (accusé d'avoir fomenté un coup d'état spirituel contre Ahidjo) sont exécutés à Bafoussam. Ouandié refuse qu'on lui voile les yeux et fait face au peloton d'exécution.

Différentes sources décrivent la séance d'exécution de Ouandié en ces termes:
Apres les premiers coups de feu, Ouandié a crié "Vive le Cameroun!" avant de s'effondrer. Un officier français c'est approché du prisonnier mourant, retiré son arme de l’holter, tiré sur Ouandie à bout portant. Un officier français a donné le coup de grâce à Ernest Ouandie, signant ainsi le forfait Français.

La France a donc arrêté, jugé et exécuté Ernest Ouandié, un homme qui s'est battu inlassablement pour la liberté, la dignité et l'indépendance de notre pays le Cameroun. Ouandié est ainsi exécuté publiquement 11 ans après que le Cameroun a accédé au semblant d’indépendance, qu’il aura passé la moitié de sa vie adulte à lutter contre.
Navajo boy (Cameroun) le 16/01/2018 à 08:33

MOUMIE à été proclamé Héros national en 1991 .
JOHN BARRICK (France) le 16/01/2018 à 08:08

@ John Barrick, le vilain

Il y a en zone Bamileke des centaines comme Afana, Ouandjié ne combattait pas seul, n'est pas mort seul, on n'a pas réclamé le titre de héros pour tous ceux la !
A ce rythme il y aura plus 400 mille Bamileke héros , et toujours en tête du classement !
Navajo boy (Cameroun) le 16/01/2018 à 08:08

AMHOPEP

OSENDE AFANDA à tenu le maquis dans sa région pendant des année.
Il a été assassiné en 1966 dans la maquis à 36 ans.
Peut-être,pour que certaines personnes le respectent ,fallait-il sue sa dépouille continue à se battre ?C est peut-etre ça sue les révisionnistes veulent laisser entendre.
JOHN BARRICK (France) le 16/01/2018 à 07:58

@Amhotep (France)

Poumons énergétiques veut dire quoi au juste ?
Haoussa premier groupe ethnique du Cameroun ?

Tu veux inventer les reconnaissances ?
C'est la première fois que j'entend ces termes !

Les héros Nationaux sont Um, et Ouandjié qui a continuer a se battre même quand tout était perdu, très peu de Camerounais connaissent Afana, ma grande mère a perdu tous ses frères , ils avaient abandonné leur quartier Natal pour vivre en brousse, on les déclarent tous héros ? Je te signale que le dernier était mineure, donc dans les 13 -16 ans , il n'a jamais été retrouvé !
Navajo boy (Cameroun) le 16/01/2018 à 07:33


AMHOTEP
Bravo pour ton post.
Excellente synthèse.
JOHN BARRICK (France) le 16/01/2018 à 07:13

Le YOGAM
C est toi qui donnes une mauvaise réponse.,parce que s ils n en parlent pas C est qu' ils ne le reconnaissent pas ,et quand ils en parlent ,C est pour dire qu' il n existe pas à côté de celui q ils ont choisi de parler pour des raisons évidentes.
JOHN BARRICK (France) le 16/01/2018 à 07:10

@ Question pour Toguy

Souris saoulee connaît carrefour des chats! Chacun sait comment se comporter lorsqu'on est dans la zone grise au Cameroun. La plupart de ces gens vivent une vie paisible .
Je ne m interesse qu au cas particulier de couille molle ; he chercha, he trouva, he must suppota . No one but himself to blame for it! !
Toguy (Allemagne) le 16/01/2018 à 06:59

Dirigeants Camerounais, ne vous fiez pas et ne comptez pas sur les discours des divertisseurs et des distracteurs. Vous avez vu là où ces discours ont amené Tombi.

Vous avez l'obligation de remettre le Cameroun sur les rails et de ramener la paix sociale au Cameroun.

Ainsi donc, pas de normalisation de la constitution et du code électoral, pas d'élections.

Vous êtes aussi obligés de ramener la paix sociale au Cameroun. Pour cela: revalorisation salariale et justice sociale.

Vous avez le choix et la possibilité de sortir par la grande porte.

Je veille et je veillerai toujours à l' accomplissement de ces objectifs.

Sachez faire le meilleur choix.
Eva (Gabon) le 16/01/2018 à 03:29

@Amhotep (France) le 15/01/2018 à 23:03
"Ouandjie est le seul qu'ils reconnaissent vraiment et dont ils chanteront le nom et à qui ils rendront hommage,Osende Afana qui a tenu un maquis en étant très jeune :pas un mot pourquoi ? Normal ce n'est pas un bamileke."

Non mon frere , mauvaise reponse, ils ne veulent pas en parler c'est tout, tu peux en a parler si tu veux ...
Le Yogam (Je Suis un Saleee Porrrccc , Cameroun) le 16/01/2018 à 00:52

CHOIX DES INTERNAUTES,PAS D'EQUILIBRE REGIONAL. VOICI LA VERITE.LOOOOOOOOOOL

Voici le palmarès complet des Awards des Médias de Médiatude

Meilleur présentateur TV : Cédrick Noufele (Equinoxe Télévision)

Meilleure présentatrice TV : Adèle Mbala (CRTV)

Meilleur 10- 12 h radio : My Kalak Moment (Kalak Fm, Yaoundé)

Meilleur 10-12 h Télé : Le Zénith (Equinoxe Télévision)

Meilleur titre de presse quotidienne : La Nouvelle Expression

Meilleur animateur TV : Francis Jamel Laplage (Canal 2 International)

Meilleure animatrice TV : Esther Mael (Equinoxe Télévision)

Meilleur interviewer : Jean-Bruno Tagne (Canal 2 International)

Meilleur journaliste : Eric Kouamo (Equinoxe Télévision)

Meilleure matinale Radio : Sacré matin (Radio Balafon, Douala)

Meilleure matinale TV : Cadence Matinale (Equinoxe Télévision)

Meilleure Radio : Radio Balafon (Douala)

Meilleur reporter : Marcellin Ngansop (Equinoxe Télévision)

Meilleur site d’informations : w w w.cameroon-info.net

Meilleure télévision : Equinoxe Télévision
Londonien (Grande Bretagne) le 16/01/2018 à 00:07

Comme d'habitude, quand on démasque le tribalisme d'un bamileke il se pose en victime du tribalisme. Les autres quand ils le sont l assument ouvertement, mais comme CERTAINS Bamilékés(mais très nombreux) pensent qu ils sont supérieurs aux autres , ils trouvent inconcevables de se faire traiter de tribalistes car pour eux il est normal qu'ils défendent un nationalisme ethnique puisqu'ils sont supérieurs aux autres. De fait toute dénonciation du tribalisme d'un bamileke se traduit toujours par une posture victimaire. Par exemple : parmi les héros nationaux, Ouandjie est le seul qu'ils reconnaissent vraiment et dont ils chanteront le nom et à qui ils rendront hommage,Osende Afana qui a tenu un maquis en étant très jeune :pas un mot pourquoi ? Normal ce n'est pas un bamileke. Si UM Nyobe n'avait été pas le secrétaire général de l'UPC mort dans le maquis pour ses idées et l incontestable héros de la résistance, il ne serait même pas évoque par les Bamilékés.ils parleront de Ndjassep de singap de Ouandjie,la nation s arrête à ces héros pour eux et ils le font savoir mais bien evidemment ils ne sont pas tribalistes ce sont les autres qui sont sont fous et tribalistes. Evidemment dire tout ce que je viens d'écrire c'est être tribalistes car on te dira alors : mais pourquoi tu parles seulement des Bamilékés et pas des autres ?

C'est simple : les autres ne font pas de bruit, je n'entends jamais haoussas revendiquer haut et fort sa primordialite devant un Douala ou un eto'on parcequ'ils sont le premier groupe ethnique du pays, jamais je n'entends les bassas sur "leurs "éventuels "heros" , jamais je ne les entends dire qu'ils sont le poumon énergétique du Cameroun et que donc ils mériteraient d'avoir une place à part, ou que ce sont eux qui ont eux le premier docteur en mathématique du cameroun, ou encore les eton revendiquer une place à part pour parcequ ils ont eu Osende Afana. Par contre quand un bamileke évoque les mérites d'un "camerounais" pour qu on lui rende hommage ce n'est toujours qu'un bamileke pourquoi ? c'est simple ils sont supérieurs donc les autres n'existent pas. Simple as that.
Amhotep (France) le 15/01/2018 à 23:03

Juste de passage (Soudan) le 15/01/2018 à 16:13

Ne t'inquiète pas, MOULEMA ne peut bpas me répondre sur NITCHEU, puisque j'ai démontré la faiblesse de son argumentation;
JOHN BARRICK (France) le 15/01/2018 à 22:25

LONDONIEN
Je te cite
mais monsieur le vieux de plus de 60 ans veut faire croire qu'il n'insulte pas tous les bamilekes mais deux d'entre eux.tiens par exemple :toi le paresseux congenital,vendeur de terrain,gigolo pro, eternel locataire dans son propre village ne s'adresse qu'a toi le fils d'etranger congolais.vilain rat.
Londonien (Grande Bretagne) le 15/01/2018 à 21:24
Tu vois, touts ceux que tu viens d'écrire,là, je ne pense pas que cela s'adresse à tous les sawas, puisque c'est à moi que tu t'adresses.
Tu vois donc la différence qu'il y a entre nous?C'est que toi, tu crois que tu représentes tous les bamis, alors que moi, je ne représentes aucun sawa;
Mais, dans ton délire, tu as cru mettre sur moi, l'image que certains essaient de coller aux sawas.
Ce qui est amusant dans tes propos, c'est qu'elles sont la démonstration de ton désarroi.
Tout d'abord, je ne peux être qualifié de paresseux, puisque j'ai travaillé toute ma vie, dans de grands groupes et je continue à le faire.
Je n'ai jamais vendu de terrain, puisque ceux qui sont de la famille sont au village.
L'un des deux j'ai achetés sont à DOUALA, et comme par coîncidence, celui de DENVERS a failli être usurpé par un bamiléké(je suis désolé pour toi)
Il a failli que je tarde un peu pour le borner pour qu'un inconnu venu de ton village commence à y construire , avec un faux titre foncier.N'eut été la vigilance d'un c cd'un ami sur cousin(merci SOSSO), et l'aide d'un ami, je l'aurais perdu
Je ne saurais être gigolo, puisque depuis plus de 30 ans , et j'ai des enfants qui volent de leurs propres ailes.Mon petit, je suis même PAPY.
Je ne suis pas locataire, mais, propriétaire en plus, je suis même loueur.
Enfin, je ne sais pas si tu as remarqué que je ne me suis jamais prévalu d'une autre ethnie, que celle qui est la mienne;un wourien pur sang.Donc, tes histoires de congolais ne me concernent pas, et ce n'est pas parce que chez vous avec la myriade des femmes que vous avez, les enfants font les enfants avec leur propre mère que tu dois confondre les choses; ta
jJe ne serais pas été que tu sois le fils de que ton frère aîné a fait avec votre mère.
JOHN BARRICK (France) le 15/01/2018 à 22:23

BRAVO A FRU NDI SI CETTE INFO SE CONFIRME.IL N'EST PAS TROP TARD POUR BIEN FAIRE.PLACE A OSIH

Prévue pour durer une seule journée, le samedi 13 janvier 2018, la réunion du Comité exécutif national du Social democratic front s’est finalement tenue sur deux jours.

Jusqu’ à ce matin du lundi 15 janvier 2018, le communiqué final n’est toujours pas disponible. Mais selon des sources très crédibles au sein du SDF, des décisions révolutionnaires ont été prises, comme celle qui porte sur le changement du candidat du parti pour la prochaine présidentielle.

« Les débats ont duré deux jours parce que il fallait régler les amendements à soumettre au prochain congrès qui se tiendra du 22 au 24 février 2018. Le plus important des amendements porte sur la création d’une sorte de présidence d’honneur pour le chairman. John Fru Ndi qui manifeste lui-même de plus en plus une certaine envie de se retirer. Ainsi, on prépare la relève, la gestion des affaires du parti sera bientôt confiée à un autre haut responsable du parti. En plus, toujours dans le vent du changement, il a été décidé que le chairman ne sera pas le candidat du SDF à l’élection présidentielle de 2018 » confie à Cameroon-Info.Net, un cadre du SDF qui a pris part pendant le weekend à la longue réunion du Comite exécutif du parti de la balance à Bamenda, dans la Région du Nord-Ouest.

Depuis sa création dans un contexte très tendu en 1990 à la faveur du retour du Cameroun au multipartisme, le SDF a participé à trois élections présidentielles respectivement en 1992, 2004 et 2011 avec le même candidat, Ni John Fru Ndi. Et à chaque fois, l’inamovible chairman est arrivé en seconde position après Paul Biya, selon les résultats officiels.
Londonien (Grande Bretagne) le 15/01/2018 à 22:12

.
Tu vois, HITLER ne faisait pas différemment quand il faisait passer sa race comme supérieur aux autres et il fallait exterminer les juifs.
Tu auras compris qu'il ne faut même pas le moindre effort, pour te démontrer que tu es un digne successeur d'HITLER.
Mais, comme tu l'as dit toi-même, tu nieras le Hitler que tu es.
Relis un peu tes posts, si au moins comprendre que tu es un psychopathe.Tu n'es à l'aise que quand il y a du sang.
JOHN BARRICK (France) le 15/01/2018 à 22:02

Londonien (Grande Bretagne) le 15/01/2018 à 21:24
Je prends vraiment du plaisir à te lire que je sais d'emblée que pour connaître mieux ta personnalité, il faut lire ce que tu dis de ta personnalité à travers les autres.
Tu sais au moins que les gens qui ont un doublement de la personnalité, sont enclins à décrire leur personnalité à travers la description d'un autre. faire.
A partir du moment où tu t'intéresses à HITLER et à son histoire, on peut comprendre que c'est bien ton portait que tu es entrain de faire

Donc,oui, tu ne reconnaîtras jamais que tu es tribaliste, malgré tes états de service ici.Je ne te surprendrais pas en disant que tu es largement connu ici pour ta violence.
Je vais me te surprendre .J'ai été très surpris et déçu que CONSEILLER utilise après moi ce terme qui m'a permis de vous qualifier, et surtout en le généralisant, parce que je crois qu'il vous va exclusivement très bien.
Si tu avais la curiosité de ressortir es posts, tu verras que JUSTE DE PASSAGE par exemple a eu droit au qualificatif de "sale quelque chose"Alors, si tu veux nous faire ton portrait, chercha autre chose.
Mais, je suis quand même obligé de te rappeler que ton destin est celui de la violence, et je comprends mieux ourquoi tu lis HITLER.
C'est simple;S'il y a une personne ici qui veut éliminer physiquement les béti, c'est bien toi.
S'il y a une personne ici qui a supporter les propos meurtrier de NGANANG c'est toujours toi.
s'il y a quelque qui veut voir tous les gens du pouvoir passer à l'échafaud , c'est encore toi.
Tu vois, quand on a un ADN de tueur, on se rend plus compte de ce qu'on fait.
Alors, moi je peux te à produire souhaits tes positions violentes.
Tu verras qu'en ce qui me concerne, tu ne verras jamais que j'ai fait appel à massacrer le bami ou le béti.Tu ne verras jamais soutenir les positions violentes de NGANANG.
Tu vois, il ne faut pas aller loin, pour comprendre ta passion pour HILTLER;
c4est quand même toi qui minimises l'apport des autres peuples du Cameroun sur l'histoire douloureuse du CAMEROUN?C'est toi qui ne vois que le bamiléké comme le véritable héros de l'histoire du CAMEROUN;
Ainsi donc, LE ROI BELL était pour toi un parvenu, et c'est le peuple bami qui a lutter contre les ALLEMANDS;AFANA ne valait rien à côté OUANJIE, et même UM MYOBE ne valit rien puisque le seul héro que tu connaisses s'appelle OUANDJIE.
Tu vois, HITLER ne faisait pas di
JOHN BARRICK (France) le 15/01/2018 à 22:02

@ John Barrick, le vilain

Tu es être pitoyable , tu lis mal un post et tu acceptes d'avoir recardré @Conseiller alors que consciemment tu sais que ne l'a jamais fait ? Sale m'en.teur comme , tu n'as pas honte a ton âge ? Le grand @ Londonien te recardre en remettant son post que tu as mal compris et directement tu sautes sur une autre partition ?
Tu as le tête pour comprendre Mgr Mveng ? Toto
Navajo boy (Cameroun) le 15/01/2018 à 21:59

@john barrick

meme hitler ne se reconnaissait pas raciste hein.je ne m'attends pas a ce que tu le reconnaisses seule mon opinion suffit.tu veux me dire qu'en reprenant le terme sale porc a l'endroit de deux bamilekes c'etait une coincidence.les memes termes utilises par deux bamiphobes declares comme @conseiller et emvoutou dont tu justifies les propos.avec tout le repertoire d'insultes qu'on te reconnait ici sauf le terme sale correspondait a deux bamiilekes que tu as insulte ici?qui d'autre as tu insulte sale porc ici en dehors des bamilekes.qui veux tu tromper avec ta stupidite.tu n'es pas aussi fute que ca pour cacher ton jeu.dire que seuls les bamilejes ont ete insultes sale porc sur cette page et non quelqu'un d'autre mais monsieur le vieux de plus de 60 ans veut faire croire qu'il n'insulte pas tous les bamilekes mais deux d'entre eux.tiens par exemple :toi le paresseux congenital,vendeur de terrain,gigolo pro, eternel locataire dans son propre village ne s'adresse qu'a toi le fils d'etranger congolais.vilain rat.
Londonien (Grande Bretagne) le 15/01/2018 à 21:24

@ Tous

Aux USA le débat par rapport au racisme est plus que d actualité, je me surprend en train de prendre la même position que je prends sur ce forum par rapport au tribalisme. Le blanc dit que le noir est moins qu un humain et les noirs entre eux appellent les autres Sale porc, mangeur de savons, étrangers etc.....
TPO (Allemagne) le 15/01/2018 à 21:06

Madame Eva

Feu Benjamin MASSING ! Mais ça ne te regardait pas du tout! !
Méchante comme tu es tu as embraye sur mes obsèques à moi! Je vous ai déjà dit ici plusieurs fois que j'ai la Force du Village sur moi en tout lieu! !
Toguy (Allemagne) le 15/01/2018 à 19:45
.......

Si c'est vrai, c'est tant mieux ; je m'excuse et je retire mes paroles.

J'ai pensé que tu t'embrayais dans l'histoire de @Ndogkoti et son oraison funèbre.

Pourquoi tremblez vous autant devant le mot "mort ".


Quelqu'un vous aurait il trompé en vous faisant croire que vous êtes éternels ou que vous allez garder le Cameroun éternellement ?


C'est donc l'esprit du village qui te pousse à comparer le Cameroun et l"Allemagne ? Il te fait plus de mal que la mort elle même.
Eva (Gabon) le 15/01/2018 à 21:00


Londonien (Grande Bretagne) le 15/01/2018 à 20:03

Je crois que tu perds un peu la tête.
Comment veux-tu te défendre que tu n'es pas tribaliste, alors que tu n'as pas d'arguments pour le faire, et chacune de tes interventions, est une marque de ton ADN?
Tu te fous des gens ou quoi?
Comme c'est toi qui dis que je le suis, ça m'amuse,puisque te connaissant, personne ne peut te croire.On est seulement amusé de constater que tu trouves que quelqu'un d'autres l'est, et tu as le toupet de le dire.Tu es très petit.
JE continue à dire que tu es un sale porc de l'ouest, sans que cela fasse de moi un tribaliste.Tu représentes rien chez les bamis pour faire croire aux gens que chaque fois qu'on te dit les choses, on attaque la communauté bamiléké.
J"ai l'impression que tu as perdu un boulon.
Tu penses un instant que quand je dois répondre aux gens qui m'attaquent ici, je vais être tendre selon qu'ils appartiennent à une ethnie ou à une autre?
Pourquoi ne m'as-tu pas traité de tribaliste lorsque je répondais violemment à JUSTE LE PASSAGE ou à NDOGKOTI?
Tu es facile à confondre.
En réalité, tu utilises MOULEMA parce qu'il a un nom à consonance SAWA, alors que tu ne le connais pas et tu n'es même pas sûr qu'il est bami ou bafia ou DOUALA.
Tu es donc une fois de plus dans une logique ntribaliste, mais, cette fois, tu essaies de te justifier.
Je te rappelle que tu étais dans la même logique avec ELIMBI LOBE jusqu'au moment où nil s'est attaqué aux installation marécageuses de madame FONNING;
Là tu as trouvé subitement il condamne ces installations parce que ce sont les bamis, selon toi qui s'y installent, alors, qu'il reprenait tout simplement une interdiction légale qui n'est pas destinée à une ethnie.Alors, je peux t'apporter moult preuves de ton tribalisme congénitale.A ce jeu, ne joue pas.
Tu vois, tu as besoin de lutter, de délirer pour essayer de montrer que je suis tribaliste afin de cacher le tien;Mais, rien ne peut changer, puisque tu traînes le tribalisme en toi comme une partie naturelle de ton corps.
Moulema d"ailleurs doit être un malchanceux,car,si c'est toi qui nous dis qu'il est respectable, c'est qu'il est en danger
JOHN BARRICK (France) le 15/01/2018 à 20:23

@Toguy
Que dis tu de tous les enfants Americains (Pcq nes aux USA - droit de sol) et qui resident et vont dans les ecoles mat/primaires/etc au Cameroun
Les petits fils de Mebe Ngo’o en font partis du lot
Ces enfants sont pour la grande majorite (peut etre tous ) en situation d’immigration clandestine,peut etre aussi en delit de faux et usage de faux
Justice sociale/egalite de droit et devant la loi/denis de justice/ hypocrisie
Question pour Toguy (Allemagne) le 15/01/2018 à 20:22

@Toguy
Que dis tu de tous les enfants Americains (Pcq nes aux USA - droit de sol) et qui resident et vont dans les ecoles mat/primaires/etc au Cameroun
Les petits fils de Mebe Ngo’o en font partis du lot
Ces enfants sont pour la grande majorite (peut etre tous ) en situation d’immigration clandestine,peut etre aussi en delit de faux et usage de faux
Justice sociale/egalite de droit et devant la loi/denis de justice/ hypocrisie
Question pour Toguy (Allemagne) le 15/01/2018 à 20:22

@john barrick

je ne me suis jamais defendu ici ou ailleurs quand on me traitait de tribaliste puisque je m'enfous mais c'est toi qui peut passer une journee ici a le faire parceque surpris peutetre que ton hypocrisie n'ait pas donne le resultat escompte.les faits sont la.@cobseiller a insulte les bamilekes sales porcs tu as fait de meme.lui au moins assume ,fais de meme et passe a autre chose.c'est pourquoi je dis que tu es disqualifie pour juger nintcheu de tribaliste puisque tu es pire.

si @moulema etait bamileke qu'est ce qu'on allait pas lire.lui au moins les faits sont la qui le disqualifie comme tribaliste mais plutot comme un monsieur respectable.il n'a pas fait deux posts ici avant de repondre @conseiller la ou tu es reste muet parcequ'il disait exactement ce que tu penses.c'est ca l'hypocrisie.@mvog mbi insulte kameni le premier qui vient montrer ses dents c'est toi.coincidence n'est ce pas?
tu es un bamiphobe naturel c'est en toi,tu ne peux plus te soigner.
souffre tout simplement qu'on te dise ce qui tu es.est ce que ca me gene moi?non.soyez bamiphobes et puis quoi?est ce que les bamis vous aiment aussi?non,ils vous meprisent plutot.dont match nul.voila.
Londonien (Grande Bretagne) le 15/01/2018 à 20:03

@ Madame Eva

Feu Benjamin MASSING ! Mais ça ne te regardait pas du tout! !
Méchante comme tu es tu as embraye sur mes obsèques à moi! Je vous ai déjà dit ici plusieurs fois que j'ai la Force du Village sur moi en tout lieu! !
Toguy (Allemagne) le 15/01/2018 à 19:45


rire
JOHN BARRICK (France) le 15/01/2018 à 19:33

Londonien (Grande Bretagne) le 15/01/2018 à 19:09

Je suis très amusé de constater que tu veux qu'on critique ceux qui insultent les bamiléké, mais, toi-même qui es le spécialiste des insultes des autres qui n'appartiennent à ta communauté , tu ne t'es jamais auto-censuré.Tu n'as donc pas de leçon a donné sur ce point, et tu es même très mal placé pour cela.
Je ne cite pas une bamiphobe comme tu le dis, je justifie ta propre définition de ta communauté qui correspond exactement à la sienne.Tu es en parfaite symbiose avec MARLENE EMVOUTOU en ce qui concerne la définition du bami.Je ne te croyais pas si coopératif.
Tu peux toujours répéter les mêmes choses en disant que je suis tribaliste.Ca glisse comme de l'eau.Mais, personne ne se trompe sur ta faculté à
voir chez les autres ta véritable nature.
J'attends toujours que tu nous sortes tes posts tant promis sur madame Fonning .Ne pleireure pas beaucoup, sinon je vais r
JOHN BARRICK (France) le 15/01/2018 à 19:32

@john barrick ,relis attentivement tu sembles avoir lu autre chose

je n'a pas a sortir les posts tout est recent sur cette affaire.@conseiller a appele les bamilekes ici plusieurs fois sales porcs.meme pas une fois tu lui as reproche ce terme et bizarrement tu utilises ces memes termes pour qualifier deux bamilekes sur cette page.comme si ce n'etait pas suffisemment grave tu cites une bamiphobe notoire comme marlene emvoutou pour lui donner raison.arrete ton petit jeu tu es tribaliste compulsif qui se crois tres intelligent.l'hypocrisie n'est pas un terme que tu as invente.tes contorsions ne trompent personne.tu es tribaliste et particulierement bamiphobe.

le tribalisme de nintcheu est tres discutable par rapport a celui qui appele les bamilekes sales porcs comme toi.tu avais dit que tu assumes tes propos,assumes aussi les evidences de ce que tu es.sors un seul post de toi ou tu as recadre quelqu'un ici qui insultait les bamilekes.observe les reactions de @moulema et tu verras la difference entre quelqu'un qui est un tribaliste bamiphobe comme toi et quelqu'un qui est au dessus de la melee.le cameroun est un pays essentiellement bamiphobe vous pouvez le nier a volonte mais ca reste visible comme le nez sur la face.un homme de plus de 60 ans comme toi et ton ami @ndogkoti quand est ce qu'on vous a vu ici defendre meme une seule fois une tribu autre que la votre?vous avez grandi avec la haine du bamileke au poiint ou certains ne s'en rendent meme pas compte.ton ami @ndogkoti disait d'ailleurs ici qu'a l'ecole il battait les bamilekes comme pour confirmer sa bamiphobie.vous etes tribalistes anti-bamis,acceptez et passez a autre chose.c'est pas apres 60 ans qu'on se refait.period.
Londonien (Grande Bretagne) le 15/01/2018 à 19:09

@toguy

onambele et emah basile ne sont pas morts jeunes hein donc on ne te souhaite pas de mourir demain ou apres demain.on veut te faire savoir que quelque soit l'annee de ta mort tu partiras rejoindre les autres bamiphobes qui sont partis sans rien,meme pas un terrain de bamilekes vole.dont soit patient quelque soit le nombre d'annees que tu vivras ca ne changera rien le resultat sera le meme,dont comme onambele zibi tu ne prendras aucun terrain ou immeuble de bamilekes avant ta mort.

quant au professeur nganang il se prepare pour sa rentree a preston au printemps loooooooool va demander une place pour suivre ce cours voir.ce jour la tu apprendras au moins a respecter ceux qui te depassent.en passant il etait a paris pour des sequences tele avec tv5 pas vision essingan des chiottes et ses professeurs de l'equilibre regional.
Londonien (Grande Bretagne) le 15/01/2018 à 19:06

<< précédente 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10 ... 9888 suivante >>
Messages : 1 à 40 Page : 1 Nombre de messages : 395506

Parle ta part, je parle ma part
Talk your own, I go talk my own

Nom ou pseudo : *
E-mail :
Ville :
Pays : *
Message : *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite :(à quoi ca sert ?)