Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Shabba
  • Le manque d’inspiration du shabbaeur (Camfoot.com)

Le manque d’inspiration du shabbaeur (Camfoot.com)

Chers shabbaistes ; au lendemain de l’hommage que j’ai rendu à la vraie go, plusieurs avis ce sont fait entendre. Certains mollahs que je soupçonne appartenir à la rubrique toli ont commencé à lancer des insinuations et autre rumeur sur le shabbaeur. Le plus téméraire de ces koukougnoufs a estimé que mon inspiration était bolê. Comme dirait l’homme lion : « j’en ai tenu compte et je le verrais ».

Le 18 février 2003
commentaires

Mes chers shabbaistes, je pensais avoir une langue de vipère, mais vos récentes interventions m’ont prouvé le contraire. J’ai souvent pensé à diminuer l’intensité de mes interventions mais, votre façon de me chauffer m’a fait comprendre que je dois maintenir le cap. Alors, mes chers divaristes, entrons donc dans les divas. En passant, que ceux qui s’attendaient à avoir des excuses de ma part pour le retard observé dans la parution de leur rubrique préférée n’ont qu’à aller se pendre au lac s’ils sont si vex.

Pendant que je fallaais moi ma part d’inspiration dans " une vente à emporter " du kô en descendant quelques tongô, voilà un de mes tchindas qui m’arrive avec tout un diva. Il paraît que lors de la cm 2002,l’envoyé spécial de la CRSERPENTOLOGIE a fey l’ensemble des téléspectateurs camers. Cet envoyé spécial dont le nom signifie sommeil en pidgin n’est jamais go au stade.Il paraît que le djo stayait sa part à l’hôtel. Il faisait son reportage depuis sa chambal en buvant tout un petit " kavini " ;En fait, il appliquait bien son nom pidgin. Le plus drôle dans ses reportages intervenaient surtout quand il disait « dans ce stade plein à craquer ». Les mollahs du shabba tchattent que ça craquait beaucoup plus dans sa tête.

Chers shabbaistes, vous knoyez vous même que dans les championnats des whites, ils prévoient toujours une période en décembre qu’ils appellent la trêve hivernale. C’est généralement l’occase pour certains d’aller voir leurs familles et pour les autres d’aller meet leurs wollowoss.

Lors de la dernière trêve hivernale, notre djo Sawa qui guio souvent à Auxerre, pas celui qui a barré la nat camer pour aller se faire barrer dans la nat french, mais celui qui a le même prénom qu’une très grande boisson gazeuse qui a l’art de diluer le sky ; Le djo en question a le début du name d’un très grand libero que certain appelaient affectueusement général. Le djo dont je vous parle depuis là est donc tombé à doul. Il n’est pas came seul. Il est came avec deux blacks qui guio dans le même club que lui. Les deux djos en questions guio aussi dans la nat french. L’un est pointeur et a parfois les cheveux d’un guenguérou, tandis que, l’autre est milieu de terrain, il est gaucher, de plus son nom veut dire boss en pidgin. Je ne sais pas comment vous le décrire, mais les gars ont secoués le Byblos. Toutes les petites voulaient démarrer avec eux. Avant que de vous commot le diva concernant ces deux mollahs, laissez moi vous illustrer une forme d’attaque des petites du pays car ces dernières sont devenues miraculeuses. Selon un de mes shabbaistes qui était présent ce soir là, il paraît que les petites ne s’ennuient plus pour faire le premier pas. Il y’a une bindi qui est venue vers lui. Elle l’aborde en lui demandant : " que fais tu dans la vie ? "
Le djo répond : " Je fais informatique. "
La go continue : " Tu fais Internet ? "
Ce petit exemple vous mais donc dans l’ambiance du Byblos lors de la venue de mes deux puissants djo.

Pour en revenir au topo qui nous concerne, il paraît qu’il y a un de nos réfré qui est un puissant (à son niveau) au pays. Il paraît qu’il tchattait une gombê en espérant la soulever pour la night. La go semblait le ya mô quand soudain, elle aperçoit nos trois "avenirs"(quand on sent le présent et le futur chez un djo c’est comme cela qu’on le call au kô. Elle décide immédiatement de zapper notre " puissant". Le puissant en question a voulu se vex mais, la go a doublement vex en lui tchattant qu’il est un puissant du tiers-monde et que les trois pros présent claquait individuellement son salaire annuel en une petite soirée. En plus elle lui a dit qu’elle n’avait que faire d’un " n’a rien " comme lui. Le puissant en question s’est très vite souvenu qu’il piffait encore la femme qu’il avait laissé chez lui et il a tracé la rejoindre. En passant, le mollah qui m’a sorti le diva est le même qui a été zappé par la dibal du Byblos.

Le diva qui tue actuellement est celui concernant notre réfré qui avait win le tournoi de pim’s de Rolland Garros et qui, paraît-il, a œuvré a finish la carrière d’Arantes avec le move, les petites et la minbo. Pour ceux qui le maîtrise, ils se rappelleront que le djo avait épousé une anglaise avec qui il a eu deux munas. L’Anglaise en question a commencé à correctement cocufier notre réfré et ceci bien avant le divorce. Durant cette période, le couple lyfait à pago. L’anglose a commencé a motiver le djo pour qu’il démarre dans son pays en Angleterre ce que notre réfré a accepté. Aussitôt arrivé, madame entame les procédures de divorce aux termes desquelles elle obtient la garde des munas. Quelques temps après le prononcé du divorce, la go tombe malade et notre réfré obtient la garde des munas. Première réaction, notre réfré quitte l’Angleterre et trace au states. Sa gombê(son ex) guérie et cherche à mettre la main sur lui mais vous knoyez vous-même comment un camer peut do quand il veut se venger. Cela fait maintenant deux ans que la go n’a pas vu ses munas. En fait, elle les a meet dernièrement dans le clip de leur pater car après le sport il est aussi devenu chanteur. Dernièrement, il y a un shabbaiste qui est venu me tchatte qu’il a meet la go entrain de cry dans une grande émission télévisée de Pago. Qu’on call que : "Tout le monde en parle". Les autres djos du shabba disent que la go là n’a encore rien vu.

Mes chers shabbaistes, je vous reviens dans une prochaine rubrique sur vos Lions. Moi j’ai enlevé mon cœur là dedans car quand des djos qui ne voient que dalle commencent à nous nack, que ferons-nous face à ceux qui see popo ?

Vous voulez repondre au shabbaieur ou lire les réponses des autres, cliquez ici et dirigez-vous Sous le Manguier pour votre propre Toli


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon