Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

La Chronique de Léon Gwod : Mourez donc aujourd’hui !

Camfoot

Victor Hugo conseillait déjà aux vedettes de son temps, il y a bien quelques siècles, de mourir tout de suite si elles tiennent tant que ça à avoir raison demain. Contrairement au grand homme, le simple scribe que je suis ne sait quel conseil donner ni à quel saint protecteur vouer M. Eto’o, sur lequel pèserait la terrible fatwa des comploteurs de la Fédération camerounaise de football. J’aurais bien exhorté le capitaine à se laisser faire et, en agneau expiatoire, à aller sans peur et sans reproche au sacrifice suprême, pour d’une part avoir raison et, d’autre part, enfin mettre au grand jour les intentions interlopes et homicidaires des dirigeants du football, en tête M. Iya, le chef bandit, le tonton macoute en chef, et de ses pistoleros.

Le 15 février 2013

Mais je me rebiffe parce que je trouve que, à la fin, y en a marre que ça soit toujours les mêmes qui font la une des journaux people, qui dînent aux meilleures tables, qui roulent dans les plus puissantes cylindrées et qui se réfugient sous des édredons de soie avec les plus belles nanas du quartier. Et que ces gens, non contents de tous ces avantages et passe-droits, viennent également accaparer le terrain de l’insécurité au Cameroun, que nous pensions notre lot quotidien exclusif. En bref, je réclame auprès de M. Iya, car c’est bien de lui qu’il s’agit, ma part de menace de mort. Je veux aussi recevoir une fatma portant mon nom et signée de la belle main de M. Iya.

Parce que, à la fin, de quoi s’agit-il ? M. Eto’o, gentiment, du bout des lèvres, aurait laissé entendre, divine trouvaille, que les dirigeants de la Fécafoot étaient nuls. Il s’agit des mêmes personnes avec lesquelles M. Eto’o a batifolé, flirté, échangé des mimis mouillés et généralement partagé la même couche. Je trouve tout à fait injuste que seules la petite posture du capitaine et sa gentille altercation à fleuret moucheté méritent que M. Iya sorte de sa gandoura pour lancer un contrat sur sa vie.

Pour mémoire, je rappelle à mes lecteurs et à M. Iya que je suis le seul commentateur du football camerounais qui, publiquement, a demandé au président de ne pas se représenter à la direction de la Fédération parce qu’il n’avait rien de nouveau à promettre et qu’il ne ferait pas ce qu’il n’avait pas pu faire en dix ans de règne. Cela, je vous demande, ne mérite-t-il pas une menace de mort ?

Alors, une paranoïa vaut bien une autre. La Fécafoot ne peut pas décider d’envoyer ad patres notre meilleur footballeur et laisser en paix un simple scribe qui, de toutes les façons, a déjà promis son corps à la science. Alors, j’attends d’elle qu’elle me fasse parvenir, à Sipandang par SongMbengué, une menace de mort en bonne et due forme.

Léon Gwod


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 19 février 2013 à 13:49, par fan_237 En réponse à : La Chronique de Léon Gwod : Mourez donc aujourd’hui !

    @Olivier (et aussi Jacques, Mahmoud, Tokam, Teteh) :

    Vous reagissez, et puis vous dites aux autres de ne pas reagir ?? Meme si c’est pour aller dans le meme sens que vous, pourquoi n’auraient ils pas le droit de vider leurs sacs comme vous ?
    (D’ailleurs vous non plus vous ne faites aucune analyse sur le fond de la chronique, paradoxal !)

    Sans rancune.

    Moi j’ai apprecié la chronique ; tres fin, et tres classe. Je ne sert pas Camfoot en disant ca, mais je dis toujours que vous n’etes pas obligés de lire Camfoot, je pense qu’il y a un autre site là qui fait dans le soutient indiscutable d’Eto’o (je ne citerai pas pour ne pas faire leur pub), vous etes libres d’aller uniquement la bas. Moi meme j’y allais, dès que je me suis rendu compte que leur ton ne me convenait pas, je n’ai insulté personne car c’est leur droit le plus absolu, je suis parti tranquillement, et depuis je n’y vais plus jamais. Le chroniqueur est libre de s’etendre sur le sujet qu’il veut tant qu’il veut.

    En passant, je remarque qu’il y a tres peu de reactions sur les articles de l’Elite One, ce qui signifie qu’on aime lire les articles sur notre cher pichichi et nos chers LIC (peu importe que l’article soit dans le sens qu’on aime ou pas, alors quoi de plus normal qu’on nous donne ce qu’on veut lire !)

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2013 à 08:17, par MALABO En réponse à : La Chronique de Léon Gwod : Mourez donc aujourd’hui !

    Leonidas Ndogkoti je t´emmerde !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 12:50, par Teteh Kateh En réponse à : La Chronique de Léon : Mourez donc aujourd’hui !

    Mr Leon GWOD alias Ndogkoti, puisqu’il s’agit de vous,
    ceci est une mascarade qui ne déssert que vous et vos complices de la FECAFOOT. Vous ne tromperez plus jamais les Camerounais m’entendez-vous ???

    Osez un jour faire la chronique du foot camerounais en proposant des idées claires, des stratégies et des moyens pour le rehausser, bref UNE VISION, au lieu de passer votre temps dans la manipulation de l’opinion. Je vous rappelle que nous ne sommes plus au temps des idéologies et donc ni de la propagande ni de la casuistique. Vos articles dilatoires et figurés - au style pédant d’homme qui n’a de facon de vivre que de s’enorgueuillir d’avoir tenu la copie du trophée de CM dans ses bras et qui demande aux lecteurs de se prosterner devant l’idole de la jacquerie tribale qu’il est - ne trompent plus personne !

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 12:22, par tokam En réponse à : La Chronique de Léon : Mourez donc aujourd’hui !

    miserable petit journaleux - sans eto’o vous allez encore ecrire quoi ?

    deplorable tout ca . honte vous camfoot .

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 07:46, par etoo4ever En réponse à : La Chronique de Léon : Mourez donc aujourd’hui !

    mr le journaleux, ton papier est une honte pour ton métier. Mais comme camfoot ne supporte plus nos critiques, je suppose que mon commentaire sera supprimé..shame

    • Le 15 février 2013 à 10:52, par KIKIT En réponse à : La Chronique de Léon : Mourez donc aujourd’hui !

      Je suis très flatté lorsque je lis ce type de papier. pour moi c’est plus qu’une chronique, c’est une œuvre d’art. A ce titre elle n’est pas accessible au plus grand nombre.Mon cher LEON,vous me rappelez un certain ABED NEGO MESSANG.

      je suis heureux de constater que si quelques écervelés milliardaires, descendent de leur piédestal à chaque coup pour se rouler dans la boue, des esprits éclairés peuvent avoir le mot juste et l’image nette pour évoquer le sujet,avec finesse et élégance.

      RIEN QUE POUR CA JE SUIS HEUREUX D’ÊTRE CAMEROUNAIS.

    • Le 15 février 2013 à 11:28, par erika En réponse à : La Chronique de Léon : Mourez donc aujourd’hui !

      La logique voudrait que deux choses ou deux personnes soient comparables par rapport a certaines similitudes qui peuvent etre clairement etablies dans chacun des cas.

      Pour ma part,je ne vois pas en quoi lactivite footbaliste et le journalisme sont semblables,je ne vois pas non plus en quoi les personnes concernees par ces deux profession,mises dans leurs roles respectifs sont comparables,je ne vois pas enfin comment limpact des actions posees par ces deux personnes dans le cadre de leurs fonctions sont également comparables,surtout au regard de la cible( M.IYA).
      Alors de grace monsieur le journaliste,faites des choses qui vous honorent et honorent votre employeur,même sil sagit de servir une cause particuliere.il est possible de le faire avec class,cest a dire :rationalite et pertinence.ainsi on pourra au moins vous reconnaitre un merite,celui davoir ete fin joueur.a defaut davoir ete un bon journaliste.votre texte est maladroit parce que la comparaison est inopportune,laide et puerile.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 10:45, par mahmoud En réponse à : La Chronique de Léon : Mourez donc aujourd’hui !

    MR LEON

    JE CROIS QUUN JOURNALISTE NE DOIT PAS AVOIR UNE PARTIE PRIE ET DOIT CRITIQUER CONSTRUCTIVEMENT UN FAIT ET LE FAIRE AVEC DES PREUVES PALPABLES
    CHACUN EST LIBRE DE SUPPORTER OU PAS UNE PERSONNE,MAIS AU CAMEROUN LE FAITE DE NE PAS PARTAGER CERTAINE POINT VU AVEC ETOO S’EST SE LIVRER A LA VINDICTE POPULAIRE,VOUS ÊTES MEME TAXE DE JALOUX. ET LE FAITE D’INJURIER D UNE MANIÈRE EXÉCRABLE COMME VOUS LE FAITE DANS VOTRE ARTICLE LES DIRIGEANTS DE LA FECAFOOT,TE DONNE LES POINT D HONNEUR
    LE PROBLÈME DU FOOTBALL CAMEROUNAIS EST GÉNÉRAL, C.A.D TOUT LE MONDE A SA PART DE RESPONSABILITÉ LE GOUVERNEMENT ENTE,LA FÉDÉRATION,LES JOUEURS,ETME LES JOURNALISTE QUI AU LIEU DE DONNER LES BONNES INFOS PASSENT LEUR TEMPS A MÈTRE LE FEU ENTRE LES JOUEUR ET DIRIGEANT ,PARFOIS SE LIVRENT A DES INJURES INAVOUÉES CONTRE LES DIRIGEANTS DE LE FEDE
    JE SALUT L’ATTITUDE DE CE GRAND MONSIEUR (MR IYA MOHAMED)QUI NEPOND A AUCUN DES MILLIERS DES INJURES PROFÉRÉ A SON ÉGARD

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 10:43, par Jacques En réponse à : La Chronique de Léon : Mourez donc aujourd’hui !

    camfoot, c´est a vous que j´ecris maintenant ,plus au publique puisque vs s´avez decidé de ne plus mettre en ligne nos reaction, vs parler ts les jours de la liberté de presse et de la liberté d´expression, et vous êtes les premiers à cacher toutes les reproches qu´on vous fait.
    votre journal camfoot n a plus de valeur, vos journaliste sont tous des kongs, je me demande sil y a même un managere chez vous, une page qui ne parle que de eto´o ts les jours. comme ci c est ce qui interesse les camerounais ecrivez n importe quoi sur, nous a va toujours l aimer, bande de jaloux, vous ne pouvez pas faire en sorte qu on le dedeste, nous on l aime.
    c´est pour vous que j ai ecrit le message, ne le publier pas, bande de jaloux et dictateur. paul biya ne va jamais vous donnez la liberté de la presse et d expression parce que vous même n etes pas different. alors habtuez vous. bande de dictateur d journalistes, les nés avec la honte.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 10:31, par Olivier En réponse à : La Chronique de Léon : Mourez donc aujourd’hui !

    SAVOIR FAIRE PREUVE DE MATURITE et SELF CONTROL

    Chers frères Camerounais ou personnes ayant lu ces lignes.
    Les précédents intervenants ( @termabrazz et @ etoo4ever) ont très bien résumé le sort à accorder à cet pseudo-article.

    Son auteur n’apporte aucune analyse, aucune proposition ni solution qui contribueraient à faire renaitre le football Camerounais. Il préfère coucher sur écrit sa libido pour se faire remarquer et pour y parvenir utilise le nom de S. Eto’o pour nous pousser à réagir. Ce pseudo journaliste veut simplement se faire important.

    Montrons lui, cher frère, que nous sommes plus intelligents et plus matures que lui en ne tombant pas dans son grossier piège de la provocation.

    NE REAGISSEZ PAS A CE PSEUDO ARTICLE, même si vous auriez tellement aimé le faire pour remettre à sa place ce pseudo journaliste.

    RESITEZ et NE REAGISSEZ PAS pour ce pseudo article paru dans ce site qui devient de plus en plus un dépotoir en acceptant de publier de telle ineptie.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2013 à 08:48, par termabrazz En réponse à : La Chronique de Léon : Mourez donc aujourd’hui !

    YA QUE LE SILENCE POUR REPONDRE AUX IMBECILE DE JOURNALEUX...Camfoot faites votre travaille : Ne publiez pas mn commentaire !!!

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon