Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

À moins de deux mois de la compétition et avec tout ce qu’il reste à faire pour permettre au futur Stade Paul Biya d’accueillir les cérémonies d’ouverture et de clôture de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, il va falloir constater que le temps n’est plus notre principal allié et se concentrer sur ce qui est encore sous notre contrôle.

Parodiant le vieux prêtre Laocoon face aux Troyens tout heureux de faire entrer le funeste cheval, ex-voto imaginé par le roublard Ulysse, je vous (...)
Des générations de grimauds confirmeront que le meilleur de la classe rend toujours sa copie avant l’heure limite. M. Owona, dont le devoir (...)
Dans les Républiques Cacaoyères d’Afrique, le football n’est pas qu’un sport, c’est le fion (l’opium) du peuple. Volker Finke et Alain Giresse ont du y (...)
Les arrêts pris ces derniers temps par la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique, d’une part, et le Tribunal arbitral du (...)
1972, c’était la fin de l’adolescence et le début de l’université. C’était aussi une année terrible que nous avions passée, mes confrères et moi au centre (...)
Au train où vont les choses à Tsinga, il est temps qu’on s’entende sur une chose ou deux à propos de notre Comité de normalisation et, plus (...)
Remembering Mr. Yang, the dutiful Dean of the diplomatic corps in Ottawa, Canada, for so many years, the mild-mannered gentleman who drove a cute (...)
Autrefois canalisé par l’organisation des sports scolaires et universitaires du Cameroun (Ossuc), le football jeune se meurt au Cameroun. On pense (...)
Dans notre pays, le crime pédérastique ne paie pas. C’est écrit dans la loi. Comment peut-on alors admettre, toujours dans notre pays, que les femmes (...)

0 | ... | 9 | 18 | 27 | 36 | 45 | 54 | 63 | 72 | 81 | 90

La Chronique de Léon