Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Sipandang, 26 mai. - Le cynisme de l’immense Staline, dans l’affreuse situation où se trouve le monde entier, est une consolation. Ou une béquille sur laquelle s’appuyer ou, pourquoi pas, un refuge. Nous ne savons pas vraiment à quel saint nous vouer. Les plus béats d’entre nous, par exemple, pourraient somatiser leurs peurs et la terreur qui nous tient tous aux tripes en s’accrochant à la croyance que, peu importe le nombre de victimes, Dieu reconnaîtra les siens.

Depuis le début du mois de février, il y a un sujet qui fait jacasser sous nos cacaoyères. Non, ce n’est pas les « appels », les « motions » des (...)
Ms. Koah is as cute as a button. That is a fact. Another fact is that fiery young and not so young men would kill to have a chance to hide with (...)
2015 restera, à plusieurs égards, une « annus horribilis » sur le front du football camerounais. Nous avons failli à tous les niveaux. Sur le terrain (...)
Le ministre Pierre Bidoung Mpkwatt a pris parti ce mercredi dans le combat acharnée que se livrent le groupe de Tombi A Roko Sidiki et celui de (...)
L’Avocat de la Fecafoot n’actionne pas encore le bon bouton. La CCA lui a indiqué le chemin à suivre. Le bon chemin. Ne confond-il pas le (...)
Ce n’est pas uniquement parce que je me méfie des gens qui portent des noms à particules que je vais battre froid à une personnalité enfin élue selon (...)
Le peuple camerounais, interpellé, vous répond. En premier lieu, à son grand étonnement, il se retrouve en face de comptables et de pique-sous, lui (...)
J’ai été assez troublé à la lecture du droit de réponse écrit de Rainbow FC, par la voix de son jeune vice-président exécutif Alex Morfaw. Peut-être n’a (...)
La rumeur veut que les femmes qui ont joué au ballon pendant une compétition internationale au Canada refusent les primes que l’État du Cameroun, au (...)

0 | 9 | 18 | 27 | 36 | 45 | 54 | 63 | 72 | ... | 90

La Chronique de Léon