Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Lions en club

Un jour à Monaco avec Nicolas Nkoulou

Camfoot.com

Réputé pour son nombre élevé de fortunes au kilomètre carré, la principauté de Monaco est la base arrière d’un des plus grands clubs du championnat de France. L’AS qui acceuille pour la deuxième fois de son histoire un Camerounais dans ses rangs. 29 ans après Roger Milla, Nicolas Nkoulou a désormais la lourde mission de diriger la défénse monégaste pour la saison 2008-2009. Retour sur une journée passée à Monaco.

Le 23 octobre 2008
commentaires

Les journées se suivent et se ressemblent pour le jeune Nicolas. Réveil à 8H00 ou 9H00 suivant l’heure du début des entraînements. Petit déjeuner en solo avant de rejoindre rapidement le centre d’entraînements de l’AS Monaco pour se mettre aux ordres de Ricardo. Look très branché, silhouette fine, calme et presque timide, seule la coiffure du ¼ de finaliste des derniers jeux Olympiques de Beijing nous rappelle qu’on à faire à une star de la principauté. Il ne roule pas encore en Porsche Cayenne mais connait bien le chemin de la réussite qui réside dans le travail. Du lundi au mardi, Nicolas alterne entre deux séances d’entraînements, une sieste, une petite balade monégasque avant d’exploser son forfait téléphonique dans la soirée. Même s’il réside avec sa mère, il a gardé un lien particulier avec ses anciens copains et la famille restés au Cameroun. Avec les contraintes de son métier, le téléphone est l’un des principaux outils de communication de ce jeune homme au destin incroyable.

Moment de détente, échange... évacuer le stress des matches
Complicité avec les amis venus de Paris

De Douala à Monte-Carlo

C’est à la KSA que le défenseur central de l’AS Monaco va véritablement se lier au football qu’il pratique depuis sa tendre enfance ... au poste d’attaquant. Il gravi rapidement les échelons lorsqu’il est convoqué pour la CAN junior qui se déroule en 2007 au Congo. Quelques mois plus tard, en Octobre 2007 précisément, Nkoulou va signer un contrat professionnel à seulement 17 ans. Il arrive quand le championnat de France est lancé et rejoint la réserve de l’AS pour poursuivre son apprentissage du football moderne. Il se distingue très rapidement en remportant le titre de champion de France des réserves pros, conquis avec la CFA de Frédéric Barilaro. Comme Laurent Blanc son idole de toujours, il apporte dans le jeu offensif par ses relances et ses percussions. Des qualités et une marge de progression énorme qui vont pousser Ricardo à faire de lui une pièce principale en défense centrale de l’équipe première. Titularisé pour la première fois contre Lorient et auteur d’un match impeccable pour son baptême au stade Vélodrome, Nicolas Nkoulou est devenu inamovible dans le onze de départ de l’ASM

29 ans après Milla

Roger Milla est le premier Camerounais professionnel à avoir porté les couleurs de Monaco. Nous jouons alors la saison 1979-1980 où le vieux lion ne disputera que 16 matchs pour 2 buts marqués. Blessé ou sur le banc de touche, la Côte d’Azur est sans saveur pour le footballeur Africain du siècle dernier qui va faire ses valises et prendre sans préavis la direction de Bastia. 29 ans après Milla, Nkoulou va être avant la pause d’hiver (si tout se passe bien) le Camerounais le plus capé de la principauté. Loin du record africain détenu par le Nigérian Victor Ikpeba qui a porté 222 fois le maillot rouge et blanc pour 76 buts.

Nkoulou pendant le match Monaco-Nice au stade Louis II de Monte-Carlo

Monaco et le voisin Nicois

Samedi dernier, l’AS Monaco recevait au stade Louis 2 son voisin Niçois pour le compte de la 9e journée du championnat de France de première division. Une rencontre assez particulière quand on sait que les locaux n’ont plus gagné l’OGC à domicile depuis 1996. Habitué aux matchs à 4000 spectateurs, les hommes de Ricardo n’étaient pas loin du contexte de l’extérieur avec un public complètement Niçois (13543 spectateurs au total). Dominatrice avec 54% de possession de balle, l’ASM va payer les frais du courage et du réalisme Niçois qui va exploiter ses deux actions de but. Une grossière erreur de Cufré (qui manque de dégager dans la surface) va permettre à Bamogo d’ouvrir le score. Le même Cufré va se faire justice en transformant un penalty à la 39e minute. C’est encore de son côté que viendra le but victorieux de Nice (Faé). En perdant à domicile le derby de la Côte d’Azur face à Nice (1-2), l’ASM a reculé et pointe désormais à trois points de la zone rouge. Le quotidien « Nice-matin » qui attribue la meilleure note de la soirée à l’internationale Camerounais souligne dans ses colonnes du dimanche 19 Octobre « Il n’a pas perdu un duel face au très bon Remy. Solide, technique et efficace, le Camerounais poursuit son apprentissage en L1 avec panache ».

Téléphoner... un peu beaucoup et surtout au pays

La deuxième star de la famille ...

Le saviez-vous ? Nicolas Nkoulou est le petit frère du chanteur de Bikutsi Sylvain Jonahan alias « Patou Bass » qui décrocha en 2006, le titre de révélation musicale de l’année au Cameroun. Auteur, compositeur, bassiste, il fait ses débuts en 1990 dans une petite chorale de la ville de Mfou où, en décembre 1995 son chemin croisera celui de son père spirituel (feu FAM NDZENGUE) qui décide de faire de lui un musicien

Stephen Sunou à Monte-Carlo (Monaco)


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches