Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Le destin tragique de Joseph Bouasse

Il se sera battu contre le destin jusqu’à son dernier souffle. Lorsqu’il quitte son Cameroun natal en 2014, c’est avec la promesse de réaliser son rêve et de devenir footballeur professionnel. Il n’avait que 15 ans et son vendeur de rêve l’a abandonné en pleine gare en Italie. Il a été recueilli par une association qui s’occupe des réfugiés. Il ne s’est pas laisser aller, mais à continuer à jouer pour se divertir. Il sera découvert par une petite association, le Liberi Nantes. Sa particularité est qu’elle est la seule équipe italienne composée uniquement de réfugiés.

Le 26 mai 2020
commentaires

Les équipes de la Roma et les autres grosses écuries jouent régulièrement des matchs amicaux contre le Liberi Nantes - et les géants italiens avaient été avertis d’un talent « spécial » qui est arrivé au sein de l’équipe.

Et c’est ainsi que Bouasse a été repéré. Il a été amené sur le terrain d’entraînement de Trigoria en juillet 2015 et a commencé à s’entraîner avec l’équipe des jeunes de la Roma.

En tant que joueur, il possédait un bon toucher de balle, un bon physique et une capacité à se projeter rapidement vers l’avant à partir du milieu de terrain.

Il s’entraînera régulièrement avec l’équipe première de la Roma et sera prêté à Vicenze en Série B pour trouver du temps de jeu. Il va quitter le club italien ce février pour s’engager en Roumanie, à Universitatea Cluj.

Mais ce mardi aux petites heures du matin, il va être fauché par une violente crise cardiaque tel que l’a annoncé l’AS Roma.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches