Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Performance

La presse française prédit un bel avenir à Onana

Camfoot

Certains médias français sont décidément fous du jeune gardien camerounais. Comme Footmercato ce week-end, de nombreux tabloïds le classent parmi les nombreux talents dont regorge le continent africain, mais surtout dans la liste de joueurs qui ont le potentiel pour exploser dans les années à venir.

Le 27 novembre 2017

Quand la presse française parle d’André Onana, c’est sujet, verve, compliment. Illustration ? « Finaliste de la Ligue Europa 2017 avec un Ajax jeune et axé football total, Onana a montré ses qualités de gardien joueur en étant à l’aise avec ses pieds qu’avec ses mains  », a écrit Footmercato qui classe le jeune gardien camerounais dans sa liste des futures stars du football africain. « Également très explosif sur sa ligne, il doit cependant gagner en régularité dans ses performances. Formé au Barça, le gardien camerounais a profité du départ de Cillessen chez les Blaugranas et de la blessure de Tim Krul pour être propulsé numéro 1 en début de saison dernière par Peter Bosz. Ce dernier office au Borussia Dortmund à présent. Convoqué à plusieurs reprises par les Lions Indomptables, il a pour l’instant décliné cet appel. En cas de revirement de situation, il peut succéder Joseph Antoine Bell en sélection  », conclue notre confrère.

A.W.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 1er décembre à 11:55, par Johnny En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

    Bobill, je pense que tu rejoins mon point de vue sur les causes profondes de la décadence de notre système dans tous les domaines : santé, éducation, formation, sports.

    Nous n’avons pas compris que pour préserver les acquis, il faut planifier, se projeter vers l’avenir, anticiper, innover au besoin ou simplement copier ce que les voisins font de mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 22:17, par pulpite En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

    Weeehh les camfootnautes ci ! Pourquoi toujours attaquer ce petit ?? Laisser le se battre comme il peut.certains veulent toujours le comparer à ondoa Fabrice laisser moi vous rappeler que ce dernier n’est pas humble du tout la première fois que Onana est titulaire chez les lions Ondoa avait simuler un retour dans son club pour aller bancer plutôt que de regarder son frère jouer. Avant de s’attaquer aux joueurs qu’ils soient de 2nd zone ou de first zone appliquons d’abord le « renouveau »comme on disait dernièrement dans notre football et seulement après on demandera des comptes à ces joueurs et entraîneurs.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 21:36, par Bobill En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

    @Johnny je crois que le problème de notre pays et des déconvenues en coupe du monde depuis 1990 est avant tout à imputer à un manque de planification, doubler d’un amateurisme criard, auxquels on additionne une prise en otage du football Camerounais par des charognes et des affairistes de deux partis toujours en connivence pour laisser sa gestion terriblement opaque. Oui, ces pêcheurs en eau trouble de la Fécafoot et du Ministère des sports font passer ce football par trois comités de normalisation depuis 1997.

    Le véritable problème du football Camerounais est à l´image de tout le pays, qui passe par une longue vacance du pouvoir des suites d´une très longue maladie de Biya, qui lui fait passer de longs séjours de soins intensifs à l´étrangers. Il est temps que ce derniers se concentre sur sa convalescence au lieu de s’agripper au pouvoir pour le grand malheur de tout un peuple. Un autre volet du problème camerounais réside aussi dans le vieillissement des grands formateurs de sont football, tel que Jean Manga, Michel Kaham, Akono Jean Paul, Ndtoungou Mpilé.....et surtout dans le fait que les nouvelles générations de formateurs venant leur succéder se heurtent à un module des changements radicaux des méthodes et systèmes de formation. Au delà de la vente prématurée des talents et de notre ’Ndrangheta du monnayage des places dans toutes les catégories des Lions et pire en catégories inférieures des Lions Indomptables seniors.

    • Le 29 novembre à 21:59, par Bobill En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

      Un pays, qui ne planifie pas en grandeur et ne professionnalise pas la gestion de son football pour se retrouver après toute qualification de coupe du monde dans un merdier de discussion des primes depuis 1990, ne doit pas se surprendre du collapse de ses structures de fonctionnement. Les footballeurs savent qu’ils ont à faire à des dirigeants manquants tellement d’intégrité et de souveraineté, qu´ils manipulent maintenant l’opinion publique à leur guise. Tout ceci parce que l’intégrité et l’honnêteté ont volé en éclat au Cameroun. Dans une société normée et farcie d´hommes intègres, ce genre de problèmes de gestion du personnel humain et des capitaux ne doivent pas se poser à répétition depuis des décennies. Bell savait en grand sorcier, que ces problèmes allaient se poser à répétition, mais le véritable problème est vraiment le manque d’estime personnelle et d’intégrité dans tous les secteurs de la vie pratique au Cameroun ; mais on doit comprendre que le poisson pourri toujours d’abord par sa tête et il est temps que les camerounais ne votent plus le RDPC, mais où est l’alternative de grandeur morale dans l’environnement politique de cette jungle d’affamés et de malhonnêtes intentionnellement préfabriqués dans le but de jouir du néant d´intégrité représentative ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre à 17:42, par Johnny En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

    J’aime bien lire les conseils des Camerounais à l’endroit des autres Camerounais lorsqu’ils ne sont pas concernés directement. C’est très amusant.

    Si l’incivisme a grandi et est désormais ancré dans nos mœurs aujourd’hui c’est justement parce que jamais personne ne veut admettre avoir à apprendre d’autrui. Et c’est dans ce contexte que des Camerounais disent à un autre Camerounais qui a le même sang et le même sens du désordre que nous tous, que lui il doit faire preuve d’humilité !

    Parfois, j’aimerais que chacun d’entre nous se pose d’abord la question de savoir « qu’est ce que moi j’aurais fait en pareilles circonstances ? », avant de se prononcer publiquement. Ça nous aiderait à éviter plusieurs polémiques ou à défaut de mieux comprendre les agissements d’autrui.

    Combien d’entre nous ont accepté de démarrer la « santé » au quartier sur le banc même pour cause de retard ??? Je ne dis pas alors s’il y a un « nouveau » ou un « enfant » qui est sur l’aire de jeu... Let’s think about it please !

    • Le 29 novembre à 17:43, par Johnny En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

      Et puis, en ce qui concerne ONANA et les autres démissionnaires, je préfère mille fois un joueur qui décline la sélection à celui qui vient en boudant et y sème la zizanie.

    • Le 29 novembre à 17:54, par Johnny En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

      Pour finir, BOBILL et Pat2lyon, je partageais votre opinion sur J.A BELL jusqu’à ce que je prenne le temps de relire certaines interviews qu’il avait accordées à des magazines spécialisés (Onze Mondial, Afrique Football, entre autres).

      Son tort était simplement qu’il y a 30 ans, il prédisait les problèmes que nous rencontrons dans notre sport aujourd’hui. C’est la raison pour laquelle il dérangeait l’establishment. Mon gardien préféré a toujours été Thomas NKONO, juste pour dire que BELL n’était pas mon idole de jeunesse, mais il faut rester rationnel.

      Si nous voulons nous relever, il faut d’abord admettre que nous sommes tombés bien bas. Posons nous la question de savoir pourquoi après 1990 nous n’avons jamais plus traversé le 1er tour d’une Coupe du Monde...

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre à 13:59, par Bobill En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

    « En cas de revirement de situation, il peut succéder Joseph Antoine Bell en sélection ». Il l’a même déjà fait, car il est aussi polémique et intrigant que ce dernier.

    • Le 27 novembre à 14:14, par pat2lyon En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

      Exact @Bobill. Et je pense même que l’idée pour un jeune gardien d’être à l’image de Bell dans les lions n’est pas le meilleur présage qui soit.
      Bon, le lobbying continue. Et si c’est le joueur lui-même qui est derierre cette boulimie médiatique, il lui suffit simplement de faire preuve d’humilité en reconnaissant ses torts, en présentant ses excuses à la nation et à revenir prendre la place qui lui est due... sur le banc de touche. Mais s’il continue (lui ou ses préposés) à se présenter comme la gentille victime des autres joeurs et du coach, il se pourrait qu’il ait une carrierre internationale problématique.

    • Le 28 novembre à 17:01, par ericp19 En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

      Prendre sa place sur la banc de touche devant un gardien qui joue et est compétitif je suis d’accord.
      Mais rester au banc devant un gardien qui ne joue même pas bien qu’étant en division inférieure cela relève de l’absurde et il n’y a que dans le pays du paradoxe que de pareilles bêtises se passent . Vive le Cameroun , gloire aux Lions indomptables équipe de merde.

    • Le 29 novembre à 14:35, par pat2lyon En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

      Et les lions t’emmerdent un peu plus...

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre à 00:13, par small lion En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

    « Il lui suffit simplement de faire preuve d’humilité en reconnaissant ses torts, en présentant ses excuses à la nation... »

    Hihihi quelle nation ? Vous pensez quil suffit davoir un drapeau une milice et 1 hymne national pour etre une nation ? Hihihi nation nation nimporte quoi !!

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre à 18:53, par sanni orou pibou En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

    Onana est effectivement un bon gardien mais qu’on l’aime ou pas il n’est pas un très grand gardien ! Lui et ses supports doivent reconnaître qu’il n’a tout simplement pas le talent de Ondoa ! Les deux sont bons mais Ondoa un cran au dessus quand même ! Et puis l’avantage d’Ondoa sur lui c’est aussi l’humilité ! Il me semble que Onana est très mal conseillé !Regardez un peu ce jeune camerounais appelé Jean Mari Dongou formé à la masia comme Onana il a suffit qu’il brille avec le Barça B pour qu’il refuse la sélection camerounaise mais dites moi où est il aujourd’hui ? Attention hein et puis comme quelqu’un l’ a dit je souhaite pour un gardien camerounais qu’il ressemble plutôt à Nkono Thomas !

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre à 17:56, par Patrick En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

    Fabrice Ondoa doit bouger. trop c’est trop. Depuis la CAN 2017, il n’a pas joué aucun match et il est dans le top 10 gardien mondial ? Que se veut Sevilla Atletico ? Ondoa quitte ce club des grosse tête.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre à 14:15, par tertullien En réponse à : La presse française prédit un bel avenir à Onana

    « La presse française prédit un bel avenir à Onana »...
    et la presse camerounaise, elle lui prédit quoi ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches