Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

L1 : Toko, Mandjeck, Amadou et Bahoken dans le dur

Camfoot

Week-end à oublier pour Karl Toko, Georges Mandjeck, Stéphane Bahoken et Ibrahim Amadou qui ont tous connu le même destin, lors de cette 24e journée de Ligue 1 : une défaite pour chacun.

Le 5 février 2018
commentaires

La 24e journée de Ligue 1 française ne s’est pas bien achevée pour certains internationaux camerounais. Le premier ? C’est Georges Mandjeck. Titulaire au Vélodrome vendredi soir après un gros match face à Nice (2-1), le milieu de terrain du FC Metz a essayé tant bien que mal de bloquer les offensives olympiennes au milieu, mais seul, la mission a été impossible devant une équipe de l’OM qui n’a pas eu besoin de Clinton Njie pour s’imposer (6-3). Avec un Zambo Anguissa auteur d’une belle activité au milieu et un Henri Bédimo (rentré en jeu à la 60e) tranchant dans le couloir droit, l’OM a su faire la différence grâce au réalisme de ses attaquants.

Le but de Toko n’a pas suffi

Du réalisme, c’est ce qui a également caractérisé Karl Toko Ekambi lors du déplacement du SCO Angers samedi à Montpellier (2-1). L’attaquant camerounais a mis le feu dans la défense adverse et a même permis à son équipe de mener dès la 20e minute de la partie, en transformant un penalty (0-1, 20e), son onzième but de la saison en championnat. Problèmes ? Lasne (42e) et Mbenza (71e) marquaient et offraient la victoire au club local.

Neymar et le PSG écrasent Amadou

Au Stade Pierre-Mauroy, Ibrahim Amadou et Lille n’ont pas été capables de contenir les assauts de Neymar, Cavani et le PSG. Les Parisiens ont usé leurs adversaires en première période, puis ils se sont mis à l’abri en fin de match (0-3). Trois jours après son départ avorté vers l’Angleterre, Ibrahim Amadou, capitaine lillois a pourtant livré une bonne première demi-heure, avec notamment une frappe qui passe de peu à côté du montant d’Areola puis bon retour devant Cavani. Ensuite, il a été à la peine physiquement. Un peu comme Stéphane Bahoken qui a disputé les 20 dernières minutes du match Strasbourg – Bordeaux (0-2).

A.W.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches