Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

France : Karl Toko Ekambi inscrit son douzième but de la saison

Avec Le Progrès

Ce dimanche se jouait le derby des Olympiens entre Marseille et Lyon. C’est le Vélodrome qui accueillait cette rencontre dans un stade des plus désert. Ce club qui essaie de se recoudre après sa crise structurelle, et la décision de remplacer son très contesté président du directoire, l’Olympique Lyonnais va démarrer sur les chapeaux de roue et c’est bien évidemment son camerounais Karl Toko-Ekambi qui les met rapidement en avant.

Le 1er mars 2021
commentaires

Très mobile dans ses déplacements, il s’est montré plus qu’entreprenant en début de match causant des difficultés à la défense marseillaise par sa qualité de percussion. L’ensemble de sa débauche d’energie et ses belles dispositions sont récompensé par un but. Sa frappe enroulée ne laisse aucune chance à Steve Mandanda, le gardien de Marseille (0-1, 21e).

Et pourtant, les Lyonnais trop sûrs d’eux, reculant un peu, et laissant Thauvin s’installer, concédèrent des situations. Sur le 5e corner marseillais, le coup fut fatal, peut-être un peu cruel puisque Monsieur Millot donnait un pénalty aux locaux, sur une frappe de Gueye. Sur le coup, le Brésilien toucha d’abord le ballon sur les côtes, la main s’en mêla plus tard…Bon ! Milik ne ratait pas l’offrande pour remettre son équipe sur les rails, 1-1.

Carton rouge guère contestable pour Paqueta

L’OL qui n’avait pas su enfoncer le clou se retrouvait à la merci d’une équipe marseillaise revenue dans son match. Memphis envoyait un ballon au ras du poteau de Mandanda (56e), mais le débat s’était rééquilibré. Les Lyonnais devaient insister sur le rythme, l’intensité. Le pouvaient-ils ?

Cherki suppléait Toko Ekambi un peu éprouvé. Mais les Lyonnais n’arrangeaient pas leurs affaires, lorsque Paqueta, décidément auteur d’une soirée contrastée, récoltait un 2e avertissement logique (après le 1er reçu sur le penalty) pour une faute sur Payet et rentrait donc aux vestiaires (71e).

A dix, l’OL allait peut-être devoir se contenter du point du nul. Mais le débat était devenu haché, on échangeait des noms d’oiseaux en même temps que Benoit Millot sortait ses papiers jaunes. Et le temps défilait.

La fin de match était délicate pour les Lyonnais. Memphis bien lancé par Cherki voyait son but refusé pour une position de hors-jeu (83e).

L’OL en restait là sur une consolation avec un 12e match d’affilée en L1 sans défaite. Les Lyonnais tâcheront de reprendre de la vitesse mercredi avec la réception de Rennes. Mais sur cette course en tête, le moindre point va compter et l’OL ne sait pas si ce nul à Marseille suffira…


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches