Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Angleterre : Anthony, 19 ans, fils de l’ex-international camerounais Joseph Elanga, est le futur du club en attaque

Avec Manutd.com

Anthony Elanga a foulé la pelouse avec l’équipe première de Manchester United lors du match de Premier League contre Leicester City ce mardi. Le binational Suédois et Camerounais de 19 ans a été titularisé en attaque pour ce qui restera dans les archives comme étant son premier match avec l’équipe première de United, hormis le match amical de pré-saison contre Aston Villa. Il est vrai que le numéro 56 a figuré sur les feuilles de match, mais n’a pas été utilisé lors de certains matchs de l’Europa League.

Le 12 mai 2021
commentaires

Anthony Elanga fait ses débuts chez les seniors

Le manager Ole Gunnar Solskjaer estime qu’Elanga est prêt à faire le saut.

« Oui, définitivement », a déclaré Ole. « Il s’est très bien entraîné et vous l’avez vu avec les moins de 23 ans. Il a été très, très bon. Malheureusement, il a eu quelques blessures qui l’ont un peu gêné mais il est prêt. Sa verticalité, sa vitesse d’exécution et son attitude, son rythme de travail, tout, donc je suis impatient de le voir. »

L’attaquant a gravi les échelons de l’Académie de United jusqu’à l’équipe première, montrant au passage sa créativité, son contrôle du ballon, sa capacité de finition et sa vitesse foudroyante. Il a été récompensé par un nouveau contrat à long terme au club.

Avant sa première titularisation chez les Reds, voici cinq faits intéressants sur le débutant...

Rêves suédois

Anthony joue son football international pour la Suède, qu’il a représentée à différents niveaux chez les jeunes. En 2019, il a participé au Championnat d’Europe des moins de 17 ans et a marqué deux buts contre la France.

« C’est l’un des meilleurs tournois auxquels j’ai participé », avait-il confié à l’époque« . »C’est toujours un honneur de représenter mon pays. J’ai joué en attaque pour la Suède et on m’a donné le choix de jouer à ma guise".

Un père célèbre

Le jeune attaquant est né à Hyllie, en Suède, en 2002, alors que son père Joseph jouait pour Malmö. Joseph a été sélectionné à 17 reprises en équipe nationale du Cameroun et a fait partie de l’équipe de la Coupe du monde de 1998. Contrairement à son fils, Joseph était un défenseur et il a également évolué avec des clubs comme le PAOK, l’Apollon Kalamarias et Brondby.

« Mon éthique de travail vient de ma famille », explique Anthony.

« Tout le monde a toujours voulu me pousser ».

Un champion

Celui qui est rapide comme l’éclair est le gagnant du trophée Jimmy Murphy qui récompense le joueur de l’année des équipes de jeunes du club.

« C’est un prix spécial à gagner surtout lorsque vous constatez les noms qui l’ont remporté auparavant comme Marcus [Rashford], Mason [Greenwood] et, au début, Ryan Giggs. »

Il succéde ainsi à Greenwood et est le premier Scandinave à le remporter depuis Mats Daehli en 2011/12.

Coureur de fond

De nombreux joueurs de l’Académie ont présenté Anthony comme l’homme le plus endurant lors des courses de 10 km qu’ils effectuaient pendant le premier confinement du COVID-19. Certains ont suggéré que ses temps étaient assez sensationnels et cela s’est vu lorsque le football a repris pour les moins de 23 ans l’année dernière.

« J’ai le sentiment que les statistiques en disent long et que je suis revenu beaucoup plus fort et beaucoup plus rapide, même plus que je ne l’avais prévu, pour être honnête », nous a-t-il dit.

« Il est évident que j’ai travaillé pendant le confinement et je suis heureux que cela ait porté ses fruits ».

Quel genre de joueur est-il ?

L’entraîneur principal des moins de 23 ans, Neil Wood, s’est exprimé sur l’un de ses hommes clés après la blessure de l’ailier lors du match de Premier League 2 contre Leicester City en janvier.

« C’est dommage, car je pense qu’il s’agissait d’un gros tacle sur Anthony et, jusqu’à ce moment-là, il jouait vraiment bien. Je lui ai dit à la mi-temps qu’il avait l’air de jouer de manière professionnelle, de déplacer le ballon rapidement, de jouer à l’intérieur, de faire des liaisons et de courir derrière. Il était une grande menace pour nous et il était au sommet de son art. »

Opérant souvent sur la gauche, mais capable de couper à l’intérieur, il pose des problèmes aux défenseurs et est capable de finir les occasions après avoir utilisé sa vitesse pour passer. L’une de ses meilleures performances cette année a été la victoire 6-0 sur Salford City dans le Papa John’s Trophy. Il a marqué deux fois lors de sa dernière sortie avec les moins de 23 ans, la victoire 6-2 sur Derby County lors de l’avant-dernier match de Premier League 2 de la saison.

Lars Magnus Igland Røys


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches