Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Aboubakar sur la Ligue des Champions, les ambitions de Porto et Sérgio Conceição

Avec UEFA.com

Dans un entretien accordé à UEFA.com, Vincent Aboubakar parle de ses débuts dans le football, de son arrivée en Europe, de l’importance de l’UEFA Champions League, des ambitions de Porto et de son entraîneur, Sérgio Conceição. De retour au FC Porto après un prêt réussi avec Besiktas en Turquie, il s’est recentré et marque avec une cadence intéressante, soit 15 buts en 20 matchs.

Le 6 décembre 2017
commentaires

Avant l’affrontement décisif contre Monaco ce mercredi, l’attaquant camerounais de 25 ans a évoqué ses débuts dans le football, en Europe et à Porto, et l’importance de l’UEFA Champions League où il a une excellente fiche de 12 buts en 20 matches. Il parle aussi des ambitions de son équipe pour la saison en cours et ses rapports avec Sérgio Conceição.

Premiers pas dans le football

Je suis passionné de football depuis tout petit. Je jouais pour m’amuser. Mes parents voulaient que j’étudie, mais je n’ai jamais cessé de jouer, et quand fut venu le moment de choisir, je suis allé naturellement vers le football. D’un amusement, c’est devenu ma profession. Mon rêve a toujours été de devenir un joueur professionnel et, pour maximiser mon potentiel, j’ai essayé d’améliorer mes capacités tous les jours. Et c’est ce que je fais encore aujourd’hui. J’essaie de m’améliorer, je donne mon maximum au quotidien et j’essaie de perfectionner mon jeu.

Venir en Europe

Ce n’était pas facile de quitter l’Afrique et ma famille au Cameroun pour aller à Valenciennes. Il y a eu de bons moments, mais j’ai aussi vécu des moments compliqués, ce qui m’a aidé à mûrir. L’un des principaux problèmes était la solitude, mais les bons moments l’emportaient sur les mauvais. En arrivant à Lorient, j’étais déjà plus mature.

Arrivée à Porto en 2014

C’est pour des raisons footballistiques que j’ai choisi de signer pour Porto et non simplement pour aller dans un autre club. Je savais qu’au Portugal, on pratiquait un bon football et cela m’a motivé. J’ai immédiatement senti que c’était un autre niveau, et qu’il y avait une atmosphère fantastique autour du club. Je voulais gagner des trophées. Je n’en ai toujours pas gagné mais je pense que nous sommes sur la bonne voie. Pour ce qui est de mon passage dans un pays comme la Turquie, où la pression est également forte et où tous les matchs sont très exigeants, changer de décor peut aussi faire du bien. Cela permet d’absorber de nouvelles idées avant de revenir plus fort. Je pense que c’est ce qui est arrivé. J’y ai remporté le titre de champion et maintenant j’ai en moi cet envie de vivre une fois de plus les émotions que ça procure. Et je souhaite le faire avec Porto.

La position d’attaquant

Les gens attendent de leur attaquant toujours plus de buts. Si nous marquons 30, les gens veulent 35 et si nous marquons 35, ils en veulent 40. Les attentes sont toujours très élevées et il est bon de se fixer des objectifs. Personnellement, j’aime bien que les gens exigent beaucoup de moi, parce que cela m’oblige à ne pas dormir sur mes lauriers. Je me sens heureux quand je marque des buts parce que j’aime rendre les autres heureux. C’est pourquoi les buts marqués sont si importants pour moi.

La signification de l’UEFA Champions League

Marquer des buts en Champions League est toujours fantastique. Je me souviens de l’excitation que j’ai ressentie lorsque j’ai marqué mon premier but dans la compétition. Le niveau, les émotions et l’impact sont différents, tout comme les exigences techniques et tactiques. Gagner la Ligue des Champions pour un club équivaut à gagner la Coupe du Monde. C’est une compétition fantastique, nous affrontons les meilleures équipes de chaque pays et nous savons que nous devons toujours élever le niveau de notre jeu. Les émotions que nous ressentons simplement en écoutant l’hymne du spectacle montrent ce que la Ligue des Champions signifie pour n’importe quel footballeur.

Les ambitions de Porto pour cette époque et le travail de Sérgio Conceição

Dans ce club, tout le monde sait quels sont les objectifs. Et c’est simplement de continuer à gagner des trophées. Mais en Champions League, nous devons d’abord aller au delà de la phase de groupes. Ensuite, nous verrons où nous pouvons nous rendre. Sérgio Conceição est un bon entraîneur. Il est exigeant et a mis en pratique un excellent système de jeu, offensif, qui a très bien fonctionné. C’est un grand plaisir de jouer sous son commandement et j’essaie de redonner sur le terrain, de faire ma part et de contribuer de la manière la plus positive possible au succès de l’équipe .


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches