Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Canon de Yaoundé : Le conseil d’administration comme si vous y étiez

Camfoot.com

Le mauvais vent qui a soufflé cette saison au sein des Kpa Kum n’a pas déraciné à son poste Mme Céline Eko (PCA du Canon) comme le laissait entendre une certaine dissidence de l’intérieur de l’équipe de Nkoldongo. Les insurgés constitués par une partie du conseil supérieur de sages et de la direction générale ont annoncé le limogeage « manera militaris » de la PCA. Le conseil d’administration qui s’est tenu dimanche au palais des sports de Yaoundé, avec un quorum de plus des 2/3 des membres a « rétabli » Mme Eko à la présidence du conseil d’administration de transition du Canon sportif de Yaoundé.

Le 5 novembre 2012
commentaires

Il était 13h quand les premiers administrateurs du Canon ont foulé la clôture du palais des sports de la capitale. A l’entrée, une forte escadrille de la gendarmerie visiblement dissuadait tout potentiel subversif. Plus de peur que de mal. Côté sécuritaire, nul ne franchissait le seuil du lieu réservée à ces assises sans se présenter au préalable. Seule la presse avait juste besoin d’une carte de média pour y accéder, le reste des convives avait l’obligation de présenter à la guérite un carton d’invitation ou une procuration d’un administrateur absent. Après plus d’une trentaine minute de causerie au hall de la salle, Mme Eko fièrement nous a fait remarquer le standing social des administrateurs des canonniers. On pouvait l’observer par le nombre de voitures de luxes garés à l’entrée : « Vous voyez les voitures, ce n’est pas n’importe qui qui est administrateur du Canon ». Nous confie la PCA très détendue.

Les travaux

Le conseil démarre à 14h par le traditionnel protocole de routine : Lecture des autorisations du sous préfet, du SG de la fécafoot qui reconnait Mme Eko comme PCA, refrain de l’hymne nationale et du cri du ralliement du club (Etre, Vaincre, Convaincre). Des membres peu inspirés ou maladroits y ont ajouté ‘’mourir’’, ce qui n’a pas été éludé par le patriarche Ateba Yene, nouveau membre du conseil d’administration, qui a exigé qu’on reprenne le cri du club. Curieusement ‘’mourir’’ s’échappait toujours de la bouche des tenaces, qui sans doute, tenaient à exprimer jusqu’où ils peuvent aller pour les rouge-verts.

Ensuite, une minute de silence a été observée pour les personnes décédées du club. Pour terminer avec le formel, la vérification du quorum a été effectuée et constatée par un huissier de justice invité pour la circonstance. On a noté la sortie de 11 membres du conseil d’administration, la raison évoquée pour ces exclusions est le non respect des engagements financiers qu’implique le statu d’administrateur de cette formation dite mythique. Les exclus ont tous été remplacés. La plus remarquée des entrées au conseil d’administration est celle du capitaine de l’équipe Pierre Wome Nlend. Soleil Nyassa a également obtenu une place d’administrateur.

C’est après le processus d’usage que les journalistes ont été priés de vider la salle. Quatre heures d’horloge ont ponctuées les travaux à huis clos. La presse a été invitée à la fin pour prendre connaissance du communiqué final. Dans ledit communiqué, Mme Céline Eko est reconduite au poste de présidente du conseil d’administration de transition en attendant les prochains scrutins. Essomba Abanda Joachim le directeur sportif de Jeunesse sportive de Ngolmekong est nommé directeur général du club en remplacement de Louis Marie Ondoua. Pierre Wome Nlend est le responsable du recrutement et du suivi des joueurs. Tant dis que Germain Noel Essengue journaliste à la CRTV hérite du poste de responsable de la communication. Le conseil d’administraion très redouté du Mekokmengonda s’est achevé à 18h par une photo de famille.

James Kapnang à Yaoundé


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 6 novembre 2012 à 04:54, par le sage En réponse à : Canon de Yaoundé : Le conseil d’administration comme si vous y étiez

    Le souhait de tout amoureux du foot camerounais serait de voir enfin cette équipe mythique s’arrimer aux exigences du monde professionnel, un petit pas a été amorcé la saison dernière, mais pas assez suffisant pour avoir un impact sur les résultats sportifs. Les choses seront sans doute différentes pour la saison à venir. Les victoires devront servir de liant entre les différentes tendances.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2012 à 17:53, par petit tchio En réponse à : Canon de Yaoundé : Le conseil d’administration comme si vous y étiez

    c est bien que le canon soit entree dans cette nouvelle air mais j me demande bien si les obligations sportives de wome et ses obligation administrative ryhme bien avec le professionalisme ? en tt cas c une bonne chose que wome partage ces experiences acquises a l exterieur avec un club du terroir. wome est un bon patriote et nous ne pouvons que lui souhaiter bon vent dans ses nouvelles fonctions

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches