Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Interview

Samuel Eto’o reprécise les choses, après la polémique sur ses déclarations

Samuel Eto’o : « Offrir de l’eau potable à mon village »

Cameroon-Tribune

« Tous les Camerounais savent réellement ce que Samuel Eto’o Fils pense et l’amour que je porte à mon pays. Mais, il est normal pour moi de temps en temps, lorsque je constate que les choses n’avancent pas normalement, de me plaindre haut et fort. Je le fais et je prends les coups de ceux qui ne veulent pas avancer avec nous. »

Le 24 juin 2005

Qu’est-ce que ça vous fait de vous retrouver dans votre village natal ?

Ça me fait énormément plaisir. Car, depuis l’âge de neuf ans, je n’avais plus jamais remis mes pieds dans ce beau village qui a vu naître mes parents. Grâce au match de football organisé aujourd’hui à l’occasion de mon retour, tout le monde ne pense plus qu’au football pour un moment. C’est la fusion totale, et ça me fait plaisir.

Quels souvenirs gardez-vous de votre village ?

La plupart des jeunes de Song Mbengue avec qui j’ai grandi sont devenus des hommes. A cause de mes multiples contraintes, je ne peux pas toujours venir au village. Par contre, mes parents y viennent régulièrement. Mais cette fois, j’ai décidé de revenir dans mon village, car la jeune génération et même les adultes se plaignaient quelque peu de me connaître seulement à travers le petit écran. Cette fois, ils ont eu l’occasion de me voir physiquement parce que je suis d’abord leur frère.

Quand votre village vous reverra-t-il ?

Je compte y revenir en décembre prochain. Mais cette fois là, avec d’autres choses. Car, le village a émis certaines doléances. C’est vrai que c’est le football qui nous a réuni cet après-midi (mercredi), mais à côté, il y a autre chose. Mon village a, par exemple, le problème d’eau potable. Et je crois que c’est le minimum que nous devrions avoir. Mon projet c’est d’apporter de l’eau dans mon village.

Selon certains, vous auriez déclaré regretter être Camerounais ?

Non. Tous les Camerounais savent réellement ce que Samuel Eto’o Fils pense et l’amour que je porte à mon pays. Mais, il est normal pour moi de temps en temps, lorsque je constate que les choses n’avancent pas normalement, de me plaindre haut et fort. Je le fais et je prends les coups de ceux qui ne veulent pas avancer avec nous. J’invite par conséquent les Camerounais à être patriotes et à aimer leur prochain. Il ne faut pas tout attendre de l’Etat, sinon le Cameroun n’avancera jamais. Ceux qui ont la chance de réussir dans la vie devraient amener leurs jeunes frères à réussir également. C’est comme ça que moi j’ai réussi. Ceux qui ne me comprennent pas ne marcheront pas avec moi. Par contre, je leur demande de ne pas monter les uns contre les autres. Nous sommes Camerounais, et nous sommes tous fiers de l’être. Nous avons un magnifique pays où, malgré la pauvreté, nous ne connaissons pas de guerre.

Et si vous aviez un mot à l’endroit des Camerounais...

Je leur dis que je les aime tous. Ils le savent. Peu importe si je marque peu de buts à l’équipe nationale. Je ne fais que le travail de mon entraîneur. Qu’ils sachent également qu’au Barça, j’évolue avec mes coéquipiers pendant onze mois. Par contre, avec ceux de l’équipe nationale, je m’entraîne pendant cinq ou six jours. Face à la Libye, je n’ai certes pas marqué, mais j’ai fait un grand match comme dans mon club.

Et maintenant, il y a le match crucial d’Abidjan...

Pour la plupart, c’est un match Drogba - Eto’o. Mais comme ils le savent si bien, j’ai toujours gagné et je compte encore gagner. Je ne jouerai pas seul, je serai sur la pelouse avec mes coéquipiers. Nous aurons besoin du soutien de tous les Camerounais. Je reste persuadé que si nous avons ce soutien, notre victoire à Abidjan ne souffre d’aucune entorse. Nous allons gagner.

Eto’o restera-t-il à Barcelone la saison prochaine ?

Oui. Je ne suis pas le joueur qui change de club n’importe comment. J’ai un projet sportif qui passe par le Barça et je suis bien dans cette équipe. C’est un honneur pour moi de savoir que Chelsea a eu besoin de mes services, et était prêt à mettre une somme d’argent qu’aucun joueur africain n’avait gagné jusque-là, ça me fait plaisir. Je veux gagner un jour le ballon d’or européen, il faut donc que j’évolue dans un grand club européen où j’ai déjà créé quelque chose et où j’ai de bons coéquipiers. C’est le Barça.

Votre projet avec le FC Barcelone au Cameroun est-il concrétisé ?

Oui. Les 22 jeunes retenus pour aller en Espagne dans mon centre de formation viennent d’obtenir leurs visas. Cela me fait énormément plaisir de savoir que 22 jeunes Camerounais vont pour la plupart prendre l’avion pour la première fois, jouer avec des jeunes Européens et nouer des relations avec ces derniers. Quand on pose ce genre d’action, il n’y a rien à dire. Je redonne aux Camerounais ce qu’ils m’ont à un moment donné. Je prépare les jeunes Camerounais à devenir d’autres Samuel Eto’o Fils et pourquoi pas à évoluer un jour au Barça ?

L.M.


Retour aux sources d’Eto’o Fils

La star était dans son village après l’avoir quitté à l’âge de neuf ans.

Eto’o au village

Liesse populaire mercredi dernier à Song Mbengue, village cosmopolite d’environ 1500 habitants dans le département de la Sanaga Maritime, district de Massok Song Loulou. Samuel Eto’o Fils, digne fils du village, y remettait les pieds pour la première fois après l’avoir quitté à l’âge de neuf ans. On comprend donc pourquoi Song Mbengue et ses environs étaient en fête. Une fête qui a vu des dizaines de fans clubs de l’attaquant du FC Barcelone affluer, venant de toute part et aussi de Douala avec le fan club Samuel Eto’o Douala - Bassa ; fan club Youpwe, ; fan club Akwa ; fan club Avenue du 27 août...Sur des pancartes et banderoles, on pouvait lire les messages d’encouragement et de soutien à l’endroit du Lion Indomptable : « Eto’o, le fils chéri du Cameroun, du FC Barcelone et de tout le monde » ; « Les Femmes de Song Mbengue souhaitent la bienvenue à leur fils et à sa suite dans ce beau village Song Mbengue » ; « Que Dieu bénisse encore notre fils pour un troisième ballon d’or africain et pourquoi pas mondial ». Le retour de Samuel Eto’o Fils a provoqué une effervescence qui, par moments, frisait l’hystérie populaire au domicile des parents du footballeur où était prévu un cocktail.

Pendant la pause de la rencontre de football ayant opposé deux équipes locales, la star a profité pour faire apprécier sa technique individuelle en jonglant le cuir, pour le plus grand bonheur des spectateurs. Parmi ceux-ci, Stéphane Junior Ond, chef du village de Song Mbengue. « Le retour de Samuel Eto’o Fils est porteur de beaucoup d’espoir pour notre village. Car on commence à construire notre avenir aujourd’hui. La priorité de Samuel Eto’o fils qui est la mienne également, c’est le développement de Song Mbengue », a notamment déclaré Stéphane Junior Ond. Interrogé sur le sentiment qui l’amine à l’occasion du retour de son fils, le père du Lion s’est dit satisfait. « Je me réjouis de ce retour. Car, vu son calendrier chargé, Samuel n’a pas toujours eu le temps lors de ses voyages antérieurs au Cameroun de venir au village », s’est réjoui David Eto’o. Tout en remerciant le Seigneur dont les voies restent insondables, la maman du footballeur est revenue, quant à elle, sur les premiers pas de son fils dans le football. « C’est Dieu seul qui sait ce qu’il avait réservé à Samuel. J’ai tout fait pour que mon enfant fasse des études, mais il était toujours attiré par le football au point où, au lieu d’aller à l’école, c’est plutôt les terrains de football qui l’attiraient », s’est rappelé Christine Eto’o. Aujourd’hui, elle reconnaît que c’est son fils, grâce à Dieu, qui avait raison.

Louis MATEA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 4 août 2005 à 13:11, par bogos En réponse à : > Samuel Eto’o reprécise les choses, après la polémique sur ses déclarations

    slt eto fils je suis quel qu1 qui ta presi et j aime tout ce que tu fait pour ton pays en particulier pour l afrique les aide pour le sida les pauvres les enfants c est tres bien du courage reste unble. apres tout je suis ivoirien cote d ivoire 2 .0 cameroon merci apres tout c est l afric merci slt les freres vive l afrique

    • Le 17 octobre 2006 à 12:38, par tester En réponse à : tester

      >ionolsen20 Best site I see. Thanks.http://www_3_2.gmail.com/http://www_3_3.gmail.com/http://www_3_4.gmail.com/http://www_3_5.gmail.com/http://www_3_6.gmail.com/http://www_3_7.gmail.com/http://www_3_8.gmail.com/http://www_3_9.gmail.com/http://www_3_10.gmail.com/http://www_3_11.gmail.com/

    Répondre à ce message

  • Le 1er juin 2006 à 14:54, par fabrice En réponse à : Samuel Eto’o reprécise les choses, après la polémique sur ses déclarations

    juste pour avoir ton e-mail personel.j’suis un grand fan de toi.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2006 à 17:58, par stephane PASSI En réponse à : Eto’o mille fois merci !

    mon idole,il est tout à fait difficile pour toi d’imaginer à quel point tu peux me faire faire des choses seulement pour l’amour que je porte sur ta personne.tu es un africain unique en son genre,personne honnetement n’a jamais porté l’afrique aussi haut que tu l’a fait...tu as brisé le mythe du « foot ball africain »comme on l’appelait jadis ;maintenant quand on parle de l’afrique footbalistiquement,on emploie le mot« football »tout court et ceci grace uniquement à toi sans fausse modestie car je sais que tu es modeste mais il faut parfois dire les choses comme elles sont.je sais que tu seras joueur FIFA d’ici peu car laissons les encore courir un peu un jour sans le savoir ils le feront par la force des choses ;j’espere que tu saisi mon langage codé.continu frangin et fais nous oublier notre galère,nos soucis qui au moins pour quelques temps disparaissent souvent par le simple fait de te voir jouer et t’imposer comme d’habitude car TU ES UN JOUEUR REALISTE ET OBJECTIF ET NON UN DANSEUR QUI PLEURE COMME LA CIGALE UNE FOIS QUE L’HIVERS EST LA.je sais que je ne te verai jamais car je ne suis pas aussi chanceux ;et meme sans etre sur que tu liras ceci mais peut-etre que quelqu’un qui t’aime comme moi te transmetra le message:tu es le meilleur de l’heure...........

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2006 à 15:52, par n’cho guiako En réponse à : etre ton ami Samuel Eto’o

    salut mon idole tu ne sais quel joie j’ai à t’ecrire
    je ne trouve pas de mots pour te dire combien de foie je t’apprecie tu est le meilleur je suis un jeunne ivoirien qui a foie en toi
    je voudrais avoir de tes nouvelle merci
    abientot

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre 2005 à 08:58, par eteki jean claude En réponse à : contact pour vous joindre

    juste pour avoir votre numero ou email personel pour vous joindre.
    je suis proviseur au lycee bilingue de Buea cameroon et fan de toi.
    merci et a plus.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2005 à 14:14, par picsou En réponse à : > Samuel Eto’o reprécise les choses, après la polémique sur ses déclarations

    samy,juste te dire que:CEUS LA,SE SONT LES JALOUX,LES GENS N,AIMENT PAS LES GENS ,MAIS NOUS ON AVANCES.T,ES LE DIEU,LE CHAMPIONS D,AFRIQUE ET D,EUROPE,TE SERA MONDIAL TOMORROW

    ON,C PICSOU.SUEDE

    Répondre à ce message

  • Le 13 août 2005 à 16:08, par Benj En réponse à : > Samuel Eto’o reprécise les choses, après la polémique sur ses déclarations

    Salut Samy,je peux te dire qur tu es aujourdh’hiu une icone pour l’Afrik,du courage que le Seigneur t’assiste toujours comme tyu assistes aux nécésiteux et autres.En fait je voudrais surtout que tu crée tion site internet afin que bocou te connaissent d’avantages et pourkoi pas béneficient de ton expériences tant professionnelles que socialles.Merci et vas de l’avant.

    Répondre à ce message

  • Le 6 août 2005 à 06:44, par Martine Yomo Mboudou En réponse à : > Samuel Eto’o reprécise les choses, après la polémique sur ses déclarations

    Je suis Mme Yomo Camerounaise vivant aux USA. Samuel, l’eau c’est la vie. Bravo !!! Merci pour eux.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août 2005 à 23:03, par opick En réponse à : > Samuel Eto’o reprécise les choses, après la polémique sur ses déclarations

    J’apprécie tout ce que tu fais pour ton pays meme comme certains te demandent trop en voulant que tu marques 5 buts à tous les matchs de l’équipe nationale. Pour moi c’est de l’ingratitude. Pour finir ; je voudrais avoir ton mail personnel si c’est possible. merci pour tout ce que tu fais à ton pays, je sais que tu seras l’homme du match à abidjan le 04 sept 05. aurevoir

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2005 à 13:00, par sherelle En réponse à : > Samuel Eto’o reprécise les choses, après la polémique sur ses déclarations

    non c’est juste pour dire gue je suis de rout coeur avec toi et que je t apprecie beaucoup je voudrain aussi que tu me dises ei c’est vrai l’histoire de venus williams et de samuel etoo
    bon j attends avec impatience bye

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon