Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Puma au Sénégal

APS

Dakar, 3 fév (APS) - Le football sénégalais qui a signé hier, mercredi, un
contrat avec la firme allemande Puma,
a touché le jackpot en trouvant un équipementier pour toutes ses sélections
nationales et tous les clubs affiliés à la Fédération sénégalaise de football
(FSF).

Le 4 février 2005
commentaires

Les clauses du contrat impliquent aussi l’octoi d’une subvention annuelle
d’environ 162 millions de FCFA (250 000 euros), de substantielles primes aux
résultats des matches livrés par les sélections nationales, la recherche de
sparring-partners pour les Lions, sans compter la présence du football
sénégalais dans toutes les boutiques Puma.

Mais en venant au Sénégal, la firme allemande est loin de faire dans la
philanthropie dans sa quête de mieux vendre son image.

En fait, elle se projette dans un futur pas lointain en se liant avec un
football qui peut lui permettre de faire scintiller son écusson lors du Mondial
2006 qu’abrite l’Allemagne, pays où se trouve son siège social.

Avec le retard pris dans les éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial
2006 par ses deux principaux représentants en Afrique (le Cameroun et la
Tunisie), Puma souhaite se donner une chance d’avoir un de ses représentants,
les Lions de la Téranga, en l’occurrence, prendre part à la grande fête du
football mondial.

S’ils sont loin d’être éliminés de la course à la qualification au Mondial 2006
dans leur groupe de qualification, les Lions Indomptables qui viennent de se
séparer de leur entraîneur, l’Allemand Winfried Schäfer, ne sont pas aussi
conquérants.

Avec ses titres africains (1988, 2000 et 2002) et olympique(2000) et mais aussi
sa place de finaliste de la coupe des Confédérations en 2003, le Cameroun reste
toujours une des places fortes du football africain et même mondial.

Mais après des éliminations au premier tour du Mondial 2002 et en quart de
finale de la CAN 2004, et un retard certain dans leur groupe de qualification
pour le Mondial 2006, où ils sont devancés par la Côte d’Ivoire (12 points) et
la Libye (10 points), leur équipementier, veut se ménager un porte-drapeau
supplémentaire qui a la chance d’être premier de son groupe même si rien n’est
encore joué.

Il reste encore 15 points à prendre. Mais avec leur effectif, les choses ne se
présentent pas sous les meilleurs auspices pour les partenaires de Rigobert
Song, surtout qu’ils comptent dans le groupe, l’une des meilleures équipes
africaines du moment, la Côte d’Ivoire.

L’autre porte-drapeau de la firme allemande en Afrique, la Tunisie, ne semble
pas être mieux loti dans sa poule. Elle garde encore intactes toutes ses
chances de qualification même si les champions d’Afrique en titre ont pris du
retard.
La Tunisie est classée derrière la Guinée, le Maroc et le Bostwana qui dominent
le groupe de qualification.

En décidant ainsi d’investir sur les Lions de la Téranga qui ont réussi à
capitaliser un capital sympathie lors de leur première participation au Mondial
en Asie en 2002 sans compter la première place de leur groupe de qualification,
la firme Puma cherche sans doute à metre tous les atouts de son côté en
perspective du Mondial 2006.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon