Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Lions Indomptables

Le retour de l’article « DE CHARYBDE EN SCYLLA »

Cameroun - Sénégal ce mercredi 09 février à Créteil.

Camfoot.com

À cause des pressions qu’ont exercées certains joueurs de l’équipe nationale sur nos envoyés spéciaux présents à Créteil, la rédaction en chef de Camfoot.com a décidé, de façon exceptionnelle, de retirer du site l’article intitulé « Charybde en Scylla », qui introduisait le match contre le Sénégal. Ces pressions se sont faits fortes alors que Gérémi Njitap, devant un parterre d’observateurs, a clairement menacé un des nôtres, geste qui se doit d’être dénoncé dans toute sa plénitude.

Le 7 février 2005

Avec seulement 253 minutes de jeu en 8 matches donc 2 en tant que titulaire, il se plaignait d’une métaphore incluse dans ce texte que nous avons publié en date du 7 février.

Cet article faisait état de son manque de temps de jeu, en empruntant à une expression bien de chez nous, stipulant qu’il « ne sait plus quelle est la nouvelle couleur d’un ballon de foot » depuis sa mise à l’écart dans son club, Chelsea.

Nous dénoncions déjà dans notre article intitulé « Communication, Indépendance et Image de marque » du jeudi 23 décembre 2004 cette attitude moyenâgeuse de certains de nos stars. Ceci n’est pas une première. Nous espérons que cela s’arrêtera là.

Nous publions de nouveau cet article dans son intégralité.

Jules Yansa
Directeur Général
Camfoot.com


DE CHARYBDE EN SCYLLA

La phase retour des éliminatoires jumelées Coupe du Monde-CAN 2006 ne s’ouvre pas à Créteil le 9 février contre le Sénégal mais plutôt le 27 mars à Yaoundé contre le Soudan. Le rendez-vous de mercredi prochain est un match amical, même s’il oppose les Lions indomptables aux Lions de la Teranga. Toutefois, il a un autre enjeu de taille. Ce sera le baptême de feu d’Artur Jorge à la tête des Lions indomptables. Que faut-il en attendre ?

Les Camerounais attendent de voir une équipe conquérante. Dans leurs beaux jours les Lions indomptables savent séduire. Ils déploient un football chatoyant, harmonieux, ponctué de beaux gestes techniques. Après une entrée en matière fébrile pendant laquelle ils commettent souvent de graves erreurs, ils haussent souvent le ton en s’engouffrant dans les défenses adverses par des raids fulgurants. C’est ce football alléchant qu’ils nous ont montré lors du Cameroun-Brésil de la Coupe des Confédérations 2003 en France ou à l’occasion du Cameroun-Argentine de Genève.

Les Lions indomptables avaient remporté le premier sur le score de 1 but à 0 grâce à une prouesse personnelle de Samuel Eto’o. C’est ce Samuel Eto’o que nous souhaitons voir mercredi soir : combatif, audacieux, percutant et explosif. Le deuxième s’était soldé par un match nul, 2 buts partout. Encore une fois, Samuel Eto’o avait marqué un superbe but, en reprenant de la tête un coup franc banane millimétré de Geremi. C’est ce Geremi que nous espérons retrouver à Créteil le 9 février.

Le milieu camerounais avait été tout feu tout flamme pendant la Coupe des Confédérations, gagnant quasiment tous les duels contre les Brésiliens, les Turcs et les Colombiens, voire contre les Français en finale. Mbami était impérial, de même que feu Marc Vivien Foe, Geremi, Idrissou et Eric Djemba-Djemba. L’entre-jeu des Lions indomptables a été d’une médiocrité affligeante ces dernières temps. Or, le football moderne se joue précisément au milieu de terrain. Nous attendons de voir comment Artur Jorge, Raul Aguas et Jules Nyongha vont redynamiser ce milieu de terrain qui comprendra beaucoup de joueurs nouveaux dont les deux Achille : Webo et Emana.

Nous attendons aussi de voir l’allure qu’affichera notre défense. Le spectre de Leipzig n’a pas totalement disparu. Le drame est que l’alarme aurait dû sonner plus tôt. Contre l’Egypte au match aller, la défense était une passoire. Au Soudan, à l’image de l’action qui a amené le but soudanais à Omdurman, Perrier-Doumbe était tout le temps à la traîne par rapport à son vis-à vis. Rigobert Song Bahanag a perdu l’acuité, la rigueur et de la rapidité qui, conjuguées à son charisme naturel, constituaient la marque consacrée de son football. C’est le Song Bahanag du Cameroun-Chili de 1998 ou à la limite de Cameroun-Côte d’Ivoire (2-0) de juillet 2004, que nous souhaitons revoir mercredi soir à Créteil. Nous nous attendons à découvrir une ligne défensive inédite avec la résurrection d’Olembé, l’arrivée de Jerry Tchuisse, dont on se souvient qu’il avait failli endosser le maillot russe. Si cette défense tient en échec El Hadj Diouf, Fadiga, ou tout autre Lion de la Teranga, Artur Jorge aura posé les jalons d’une reconstruction que nous appelons de tous nos vœux.

Autant le dire. C’est à un miracle que s’attendent les Camerounais. Nous espérons par devers nous que des garçons émoussés à qui nous avons souhaité une retraite active de l’équipe nationale se transforment en sorciers du ballon rond après avoir bu l’élixir concocté par le moustachu portugais. Moi j’ai cessé de croire au miracle quand l’Allemagne nous a sortis de la Coupe du monde 2002.

A notre avis, pour Artur Jorge, ce match est un round d’observation. Avec des joueurs expérimentés mais non nécessairement compétitifs il testera son système de jeu. Il supervisera tous les joueurs camerounais qu’il a pu mentionner sur sa liste et il prendra une décision. Je parie que les joueurs seront gonflés à bloc et prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes pour mériter une place de titulaire dans cette formation. Au cas contraire, Artur Jorge trouvera toutes indiquées les raisons d’exclure du groupe nos héros d’antan. Sans gloire. Ils ne diront pas que la Rédaction de Camfoot.com ne les a pas avertis. Nous l’avons fait au lendemain du naufrage collectif de Leipzig.

Ce que nous écrivions à l’époque, sous le choc, demeure valable aujourd’hui. Winnie Schäfer est parti, Etame Massoma aussi mais Geremi, Perrier Doumbe, Idrissou, Djemba Djemba, Mettomo, Job sont tombés de Charybde en Scylla. Le premier ne sait plus quelle est la nouvelle couleur d’un ballon de foot. Pour avoir refusé de jouer en CFA, le deuxième cherche toujours un club tout en espérant retrouver une place de titulaire, le troisième vient tout juste d’en retrouver un mais il ne joue pas davantage, de même que le quatrième. Les deux autres jouent des bouts de match, avec un bonheur inégal.

Pendant ce match, nous verrons aussi ce que recouvrent les fonctions d’animateur psychologique dévolues à Yannick Noah et de quel apport il sera pour les Lions indomptables. Ce poste est une innovation de Mbarga Mboa. Il est à espérer qu’il sera de bon augure pour l’équipe phare du Cameroun.

Mercredi, ce sera aussi l’occasion pour Kameni de sortir les parades dont il gratifie les spectateurs espagnols chaque week-end à la Liga. Il aura en face de lui un autre miraculé qui a retrouvé la joie de bondir : Toni Sylva. L’un des deux sera encore sacré meilleur gardien africain de l’année à Johannesburg dans deux semaines. Nous attendons également de voir si le Sénégal a de beaux restes. Bruno Metsu s’en est allé avec Daba faire fortune sous d’autres cieux et Fadiga n’a plus le cœur de ses 20 ans. La crinière de Ferdinand Coly a pris un coup de vieux et Omar Daf est devenu tout gentil. Papa Diop, il est vrai, fait trembler les filets Outre-Manche mais Olembe est ressuscité des morts.

Sur un plan plus personnel, si le milieu camerounais tourne bien, que Samuel Eto’o fait trembler les filets sénégalais deux fois, que la défense muselle El hadj Diouf, que Kameni sort le grand jeu, et qu’Artur Jorge renvoie Song et Geremi se reposer sur le banc de touche pendant quelques minutes, ce match aura tenu toutes ses promesses. Si les Lions indomptables l’emportent mercredi soir, même par 1 à 0, ce sera alors le gâteau sur la cerise, pourvu que ce ne soit pas pendant les arrêts de jeu.

Sanga Titi, sanga@camfoot.com


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 7 février 2005 à 09:01, par ? En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    On veut seulement la victoire et rien que la victoire pour le match du 9 fev prochaine.C’est un match du test pour le nouveau coach.S’il ne gange pas cet match on peurrai avoir de doute pour le match contre la Soudane le 27 Mars.Mais avec l’efforts du jouers je suis convenqu on gagnera le match 2-0.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2005 à 11:47, par le könig .../ Allemagne En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    Hé Sanga Titi, je sais que tu veux encore entendre comment belle est ta plume et comment éloquent ton toli. Tout celà j’espère nous donnera la victoire mercredi contre les petits Lions de la Terranga.
    Y’aura-t’il une possibilité de voir le match sur un programme télé pour ceux qui ne seront pas à créteil ? C’est un détail important pour les nombreux supporters ici en Allemagne, merci de répondre.

    le König / Allemagne

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2005 à 13:44, par Bobill En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    Cameroun-Brésil ( 1-0)

    Cameroun-Turqie(1-0)

    Cameroun-USA(0-0)

    Et à Propos mon virtuose de la belle plume, ne pose plus de bouteille de jobajo à côté du clavier de ton ordinateur, car cette confédération c´est jouée en 2003.
    Le centre raté par Éto´o avait été expedié par Bill Tchato de la gauche. J´espère que tu ne veux pas être du groupe des journalistes médiocres du Cameroun, car nous aimons ta plume, mais le contenu de ton travail doit être véridique. Excuse-moi du tacle, mais toi-même tu le sais :« Qui aime bien chatie bien ». Et comme tu as haussé la barre à un niveau admirable, tu n´as pas le droit de passer en dessous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2005 à 17:27, par ? En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    Encore un article à 2 balles à coté de la plaque.Une fois encore tu nous imposes ton dicta e jouant à l’apprenti sorcier. Arrete de nous chanter la retraite de Song. Il est le meilleurs à son poste. Tu ne connais pas l’équipe du Cameroun, c’est pour cela que tu passes ton temps à pleurer.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2005 à 18:56, par ? En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    Le journalisme ne consiste pas à avoir la métaphore facile.
    Une fois encore vous nous présenter un contenu pauvre
    en information, et truffé des allégations fantasmagoriques !
    Monsieur Sagna garder vos rêves pour vous-même ! Qui vous a dit
    que les camerounais s’attendent à un miracle ? C’est quoi le miracle pour vous ? Je vous rappelle que le miracle n’existe pas dans la mentalité camerounaise. Parce que le cameroun a un ancrage historique fort dans le milieu du football international. Il a donc déjà intégré qu’au football c’est très normal de battre le Brésil, l’Argentine (ce n’est pas un miracle ! Il l’a déjà fait !). De même, c’est aussi normal de partager les points contre le Soudan ou de perdre même contre la Guinée Equatoriale. Et quand venant d’un journaliste je lis les phrase comme celle-ci : « Ce que nous écrivions à l’époque, sous le choc, demeure valable aujourd’hui ». On n’attend pas de vous de réagir « sous le choc » et débiter n’importe quoi ! On attend de vous un certain recul, et aussi que vous vérifiez vos sources ( Ferdinan Coly n’a plus été appelé dans l’équipe depuis la Coupe d’Afrique à Tunis où Habib Bèye a pris sa place) avant de parler à notre place.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2005 à 19:23, par un etudiant camerounais de la diaspora(münich) En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    slut cher redacteur de camfoot, c est bien beau de faire de longue et belle phrases garni de plein d espoir, mais une fois de plus laissons le temps au temps de faire les chose .
    pour ainsi dire quelque soit l issu de ce match il serais injuste de doigter le staff technique encore moins le duo pat (MBOMA) et yann.
    comme on a pu le constater apres l officialisation de la sa liste arthur ignore encore les footballeurs de la diaspora sinon des joueurs blesse´(douala)ne serais jamias apparu dans la liste ou encore des joueurs comme mettomo donc sa derniere apparution en bundesliga date du 14 nov 2004 .donc laissons le temps aux un et aux autre de faire leurs travail.c est pas en un match que cette metamorphose tant attentu arrivera.
    et toute fois merci pour le travail bati jours et nuit pour que nous camerounais de la diasporo puissions etre proche de nos lions.
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2005 à 19:27, par un etudiant camerounais de la diaspora(münich) En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    et en passant faite preuve de professionnalisme en verifiant vos sources , achille webo est attaquant et n a jamais jouer en millieux de terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2005 à 20:27, par Valéry N. En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    Bien imaginé !!!

    On va dire le 1er match d’une nouvelle équipe conquérante.

    Ce serait la cérise sur le gateau et non le gateau sur la cérise (ce qui manque d’esthétique).

    Allez les lions....Indomptables.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2005 à 20:48, par ? En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    Sanga « La pente savonneuse » Titi...

    Gars, la vie de journaliste, la meme...!?!

    Dans la vie il faut prendre certaine grande decisions et entre la poesie et le journalisme, il va falloire faire un choix.

    Gars,

    C comment ?

    Kamerlove.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2005 à 21:02, par nadoudou En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    ca sera effectivement le gateau sur la cerise(rire............). mon frere tu est fort tu as cree ta part ladage

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2005 à 22:34, par ? En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    A quelle heure le match se joue t il
    c’est pien de présenter l’enjeu mais on veut l’heure du match bonne chance pour lions indomptables.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février 2005 à 23:14, par Bobill En réponse à : > DE CHARYBDE EN SCYLLA

    Mes amis , je ne trouve pas trop que le fond du sujet soit à côté de la plaque, car il est du devoir des journalistes de dechiqueter les joueurs, quand les rendements sont médiocres. Mr Sanga a certe eu a se tromper sur certains détails, mais le fond du travail est dans le bon sens ; Ils faut être critique et faire monter la pression nécessaire à de bons rendements. Je repète qu´il n´y a pas de vieux joueurs ; mais de bons ou de mauvais joueurs. C´est notre léthargie, qui a été à l´origine de ces rendements affreux et je dirai même dégueulasses, par manque de concurence et un excès de suffisance et voir même de zèle.
    Dorénavant, il faudra faire des analyses méthodiques et systématiques de chaque macht et donner des notes de rendement à chaque joueurs comme on le fait dans toutes les grandes nations de football du monde. Ces gars sont de grands footballeurs certe, mais le cameroun est devenu le baromètre d´évolution du football africain, et il est légitime que toutes les équipes africaines veulent arracher aux lions des dents. On a pas besoins de sacramuellas dans nos propre rangs. Ceux qui brillent de mille feux dans leurs clubs respectifs pour nous priver de jouissance chez les lions. on veut aussi voir des chevauchées de 60m chez les lions pour nous offrir des penalities. Il vaut mieux aller en vadrouille à travers villes et villages que de nous punir. Et ces gars du milieu de terrain là qui sont lourds et médiocres, il est normal que ni l´attaque, ni la défense ne fonctionnent des suites de leurs apathies. Bordelle de pute, arrêter ce védetariat bidon, car on ne peut pas être respecté si on joue bien en club pour endosser le vert-rouge-jaune pour marcher sur des oeufs pendants 90mn sur un terrain de football. Oh où êtes vous, Lea eyoum charle, Emanuel Mvé, Tokoto Jean pierre, Dr Abega, Eboué jean Daniel, Emile Mbouh, Cyrile Makanaky, Kundé Emanuel, Kana Biyick, Aoudou Ibrahim, Louis Paul Mfédé, Lauren Etamé Mayer, Marc VivienFoé......?
    Il ne faut pas prendre les enfants de Dieu pour des Canards sauvages... C´est le milieu de terrain, qui est à l´origine de nos déboires dépuis les éliminatoires jumelées et pas tous les compartiments....
    Quand il sont moins percutants et en cours d´idées, on peut jouer sans attaquants et faire subir tout le macht à la défense.
    Tous vos machts doivent avoir l´engagement d´un Cameroun-Nigeria ( Finale 2000) Cameroun-Argentine( 2002), Cameroun-Mali(2002)Cameroun- Brésil( 2003) Le reste de vos machts africain, vous les avez gagné à cause de la trouille des adversaires, mais comme vous-mêmes aviez décidé de vous rendre ridicule des suites de rendements médiocres, vous voyez la couleurs des factures.
    Soyez honnête envers vous même et vos coéquipiers, et ne jouez que quand vous êtes en santé.

    Cher soit disant étudiant de la diaspora, quand vous n´avez pas d´informations sur les joueurs, ne dites pas de bêtises. Lucien Mettomo est titularisé sur l´axe central du FCk et il a livré tous les machts de la phases retour, dont le dernier c´est soldé par un carton rouge en date du 6/02/2002. Merci.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon