Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Interview

Guy Stéphan face à Camfoot : « Il y a toujours d’excellents joueurs au Cameroun »

Cameroun / Sénégal du 09 février prochain

Camfoot.com

A quelques jours du match Cameroun - Sénégal du 09 février prochain, Guy Stéphan, l’entraîneur des Lions de la Téranga a accepté de repondre aux questions de notre rédaction et l’a fait sans aucune retenue. Plutôt serein et la mine ferme, il est revenu sur les raisons de son vrai-faux limogeage et nous livre ses confidences sur l’avenir des Lions Indomptables. Sans faux-fuyants. Entretien.

Le 7 février 2005
commentaires

Camfoot.com : Bonsoir Guy Stephan

Guy Stephan : Bonsoir

Camfoot.com : Merci de recevoir Camfoot ; connaissiez-vous ce site ?

Guy Stephan : Oui, mais par média interposé. J’ai lu une interview d’un de vos entraîneurs adjoints dans un quotidien de la place. J’avoue que je ne me souviens plus de son nom, mais la source provenait de chez vous.

Camfoot.com : Il s’agissait de Jules Nyongha le nouvel entraîneur adjoint. Le Sénégal occupe actuellement la 1re place du groupe 1 des éliminatoires CAN et Mondial 2006. On peut dire qu’avec les absences de Diouf, Fadiga, Amdy Faye, les cadres de cette sélection vous avez bossé dur pour remettre cette équipe sur de bons rails.

Guy Stephan : C’est vrai que Diouf a manqué les 5 premiers matchs de ces éliminatoires, Fadiga aussi pour des raisons de santé, Amdy Faye a été absent pendant un moment donc il a fallu faire jouer même ceux qui n’étaient pas titulaires dans leur club. C’est ainsi qu’on a fait appel à Babacar Gueye, Diagne Faye, ISSA Ba etc.... Avec les montées de BEYE et la titularisation de SYLVA à LILLE nous avons pu faire un bon premier tour.

Le sélectionneur du Sénégal face à Camfoot à Dakar

Camfoot.com : Quand on a été entraîneur adjoint de l’équipe de France et que du jour au lendemain on se retrouve à la tête d’une sélection nationale africaine, il doit certainement avoir certains aspects qui vous marquent. Hors mis le problème des infrastructures qui est récurent en Afrique qu’est-ce qui vous a le plus marqué dans la manière de procéder des africains ?

Guy Stephan : C’est vrai que cela a été une décision très forte de venir ici au Sénégal. Ce fut pour moi non seulement une première expérience à l’étranger, mais aussi en Afrique. C’est très formateur pour un entraîneur de venir en Afrique. On apprend pas mal de choses sur le plan de l’environnement sur le plan de la préparation. Mais le point qui m’a beaucoup touché c’est sur le plan mystique ; là les africains ont une manière spéciale de préparer mystiquement leur match.

Camfoot.com : Vous croyez donc aux forces mystiques ?

Guy Stephan : Ah oui. Depuis que je suis en Afrique. Cela existe vraiment et fait partie des valeurs traditionnelles africaines.

Camfoot.com : Au vu de la triste disparition du footballeur camerounais Marc Vivien Foé lors de la Coupe des Confédérations en juin 2003 en France, beaucoup de décès de jeune footballeur des suites d’arrêts cardiaques ont été constatés dans les terrains de football. Ne pensez-vous pas qu’après son évanouissement à l’échauffement à Bolton, Fadiga qui souffle d’une arythmie cardiaque prendrait un peu trop de risque en voulant à tout prix jouer au haut niveau ?

Guy Stephan : Là il n’y a qu’un médecin qui peut s’exprimer là-dessus. Je lui ai conseillé fortement de prendre tous les avis médicaux, c’est ce qu’il a fait et je constate qu’il joue régulièrement avec son club. Il a une passion et une motivation extrême de rejouer et il a eu le feu vert de son médecin personnel et de ceux de Bolton. Donc encore une fois c’est une affaire de docteur et de médecine. Si Fadiga a le feu vert pour jouer, l’entraîneur que je suis ne peut que le juger et le sélectionner à partir de ses prestations.

Camfoot.com : Au sortir de la CAN 2004, vous êtes limogé par un comité de 33 membres de la fédération sénégalaise de football. Vous restez en poste grâce au refus du Ministre des Sports du Sénégal d’apposer son sceau sur la rupture de contrat. N’a-t-on pas voulu vous faire payer la débâcle des Lions de la Téranga éliminés en quart de finale par la Tunisie, pays organisateur ?

Guy Stephan : Je vous dirais d’abord que cette décision de se séparer de moi n’était pas l’œuvre des 33 membres de la fédération sénégalaise de football, mais de quelques-uns d’entre eux. Ces autres membres qui, au lieu eux de démissionner voulaient coûte que coûte mon départ, ne m’avaient pas laissé le temps de m’exprimer sur le pourquoi de notre sortie en quart de finale. Une fois que je me suis expliqué, les choses sont rentrées dans l’ordre. J’ai pu argumenter ce qu’on avait fait et ce qu’on n’avait pas pu faire. Voilà. Après, on m’a donné raison et les choses sont rentrées dans l’ordre.

Camfoot.com : Au sortir de cette même CAN, Jules François Bocandé démissionne et jure ne pas vouloir travailler avec vous. Pire il dit haut et fort que vous n’apporterez jamais rien de bon au football sénégalais. Avez-vous été surpris par son comportement ?

Guy Stephan : Pas de commentaire là-dessus.

Camfoot.com : Entre vous et la Fédération, peut-on dire qu’aujourd’hui la hache de guerre est enterrée ?

Guy Stephan : Il n’y a vraiment jamais eu de problèmes véritables entre la fédé et moi. Certaines personnes ont voulu sauver leur tête en me limogeant. Moi je suis en parfait accord avec le président de la Fédé, et ceux avec qui je dois bosser. Vous savez, une équipe nationale de football ne fonctionne pas avec 33 dirigeants, elle fonctionne avec trois ou quatre. Il est donc ensuite normal d’informer les autres membres du comité directeur. Pour une équipe nationale, il faut avoir l’habitude et l’expérience pour la gérer.

Camfoot.com : Pour vous qui avez été entraîneur en D1 en France, qu’est-ce qui explique que certains joueurs brillent plus en club qu’en sélection nationale ?

Guy Stephan : Qui par exemple ?

Camfoot.com : Mamadou Niang par exemple cartonne à Strasbourg, Diomansy Kamara qui avait fait une belle saison avec Modène en Italie etc. Mais en équipe nationale, tous tardent à trouver leur marque. Ailleurs, c’est un peu pareil au Cameroun par exemple nous avons des cas comme JOB etc...

Guy Stephan : Écoute Louis. Il y a un problème de niveau. L’équipe nationale, c’est l’équipe nationale, c’est-à-dire le niveau le plus élevé. Donc les joueurs sont parfois performants dans leurs clubs qui sont de bons clubs, mais pas toujours de très bon club avec un niveau élevé. A la différence d’ETO’O par exemple qui est déjà à 14 ou 15 buts avec Barcelone, là c’est du très très haut niveau. Mais les joueurs que vous m’avez cités sont de bons joueurs, mais ne sont pas dans le très au niveau.

Camfoot.com : Cameroun/Sénégal du 09 février parlons en. Va-t-il être un match simplement amical, une revanche à prendre ou une suprématie à imposer ?

Guy Stephan : Cela va être un match amical, mais avec un enjeu très important. Nous nous préparons à recevoir le Libéria le 26 et le Cameroun je crois devra aller au Bénin [ndrl : reçoit le Soudan]. Donc, cela va être un bon match de préparation pour les deux équipes.

Guy Stephan répondant à nos questions

Camfoot.com : Connaissiez-vous personnellement ARTUR JORGE le nouveau sélectionneur des Lions Indomptables ?

Guy Stephan : Oui. Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois dans le championnat de France. C’est un très bon entraîneur qui a déjà connu beaucoup de clubs et des sélections nationales. Là il se lance dans un grand défi.

Camfoot.com : Le Cameroun fait-il encore peur aujourd’hui ?

Guy Stephan : Quand on a gagné quatre fois la CAN donc deux fois en 2000 et 2002, cela prouve quelque chose. Mais bon, ils ont été éliminés comme nous en quart de finale à Tunis. C’est une bonne équipe, très physique avec un mental d’enfer et nous la respectons. Voilà.

Camfoot.com : Etes-vous du même avis que ceux qui disent que le Cameroun sans ETO’O n’est plus le Cameroun ?

Guy Stephan : Il y a toujours d’excellents joueurs au Cameroun. Olembé, Gérémi, Song, Mettomo, Mbami, Emana, Atouba et autres, qui sont tous de bons joueurs. Maintenant ETO’O c’est le plus dans l’équipe. On ne marque pas comme ça 14 ou 15 buts dans le championnat espagnol sans avoir d’énormes qualités. Vous pouvez regarder tous les joueurs professionnels du Cameroun ou du Sénégal, voir combien de buts ils ont déjà marqué depuis le début de la saison et vous ferez immédiatement la différence entre lui et les autres.

Camfoot.com : Pensez-vous que les Lions Indomptables ont encore des chances pour se qualifier au Mondial 2006 en Allemagne ?

Guy Stephan : Mathématiquement, ils ont toujours toutes leurs chances. Leur grosse difficulté c’est d’avoir pris du retard par apport à une forte équipe comme la Côte d’Ivoire qui se trouve actuellement dans les 4 meilleures équipes du continent. C’est possible pour le Cameroun, mais il va falloir faire le plein de point et espérer un faux pas des ivoiriens qui possèdent eux aussi de bons attaquants.

Camfoot.com : Et si l’on vous demandait votre avis sur les 20 joueurs camerounais convoqués pour le match du 09 février prochain ?

Guy Stephan : Non pas de commentaire particulier. Ils sont presque tous bons individuellement et auront forcement envie de montrer à leur nouvel entraîneur de quoi ils sont capables et ARTUR JORGE ne voudrait pas aussi perdre d’entrée. C’est pourquoi cette rencontre aura un enjeu particulier. Donc, ce sera un bon match pour les deux équipes.

Camfoot.com : De votre expérience en Afrique, pensez-vous que certains entraîneurs locaux peuvent brillamment entraîner leur sélection nationale ?

Guy Stephan : Pourquoi pas ? C’est possible ; il faut tenir compte des réalités et du bagage des différents entraîneurs. Cela existe dans certains pays africains. Après le problème c’est de durer. Je trouve qu’on ne leur laisse pas souvent assez de temps de s’imposer.

Camfoot.com : Dans un autre registre, qui de Drogba, Adébayor, Mc Carthy, Okocha et Eto’o mériterait de gagner ballon d’or africain 2004 ?

Guy Stephan : Cela va se jouer entre Drogba et ETO’O. Ils sont très proches l’un de l’autre. Je crois qu’ils y vont à chance égale.

Camfoot.com : Mais coach, confidence pour confidence, votre coup de coeur ?

Guy Stephan : Ok un petit plus pour ETO’O quand même.

Camfoot.com : Merci coach d’avoir reçu Camfoot et bonne chance aux deux lions.

Guy Stephan : Je vous remercie également

Propos recueillis par Louis Constantin Abondo à Dakar, abondo@camfoot.com


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon